Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> A la recherche d'une famille

Pages: [1]  [3] [4]




Posté :

Quand je regarde autour de moi , je vois que la mentalité du monde actuel est de pire en pire.
Egoïsme , indifférence , matérialisme …… .
Souvent , le bonheur est à portée de main ou on ne le prend pas , on ne le voit pas.
Je venais de terminer mes humanités quand j’ai quitté le domicile de mes parents , avec uniquement ce que j’avais sur le dos et mes cours sous le bras.

Je venais de commencer un graduat. Ce n’est pas par caprice ou envie d’indépendance , loin de là. Mais par survie. Un seul langage était connu : la violence.
Je devais partir , pour survivre , pour ne pas être intérieurement complètement détruite.

Durant les trois années de mon graduat , je vivais du minimex : 18 000 frs à l’époque pour payer loyer , charges nourriture , études et un peu se vêtir.
Je me suis accrochée à mes études pensant qu’elles me sauveraient.
Je les ai réussies , avec mention .
Mais quel parcours du combattant pour un emploi , parfois on préfère engager des personnes non diplomées , c’est moins honéreux.
On débloque des fonds et des aides pour ces pauvres jeunes qui n’ont pas fait d’études , il faut les aider.
Ils peuvent tout aussi bien retourner à l’école et terminer leurs études.
Je l’ai fait , personne ne me les a payées.
Personne pour me soutenir , rentrer seule tous les soirs après les cours , étudier , ..
Sans finalement personne pour vous encourager, obtenir son diplôme seule.
J’avais seulement 21 ans quand j’ai terminé mes études et déjà je m’étais imposée une ligne de conduite stricte pour pouvoir m’en sortir. Il le fallait.

Quelques années de galères ensuite , des contrats précaires , et cette solitude pesante.
Passer ses réveillons seule.
Le plus dure , c’était l’indifférence de ceux qui vous connaissent.
« On a chacun nos problèmes ».

Durant toutes ces années là , ne pas manger tous les jours , passer parfois un hiver sans chauffage.J’avais bien demander au CPAS alors un foyer à gaz , qui m’a été refusé.
Je ne souhaite à personne de connaître la faim et le froid . Ce sont des choses auxquelles on ne s’habitue jamais.
Mais je ne montrais pas trop ces difficultés , par fierté ,c’est tout ce qu’il me restait.
Le pire , l’hypocrisie des autres : « On ne savait pas que tu vivais dans une telle misère ».
Et pourtant , parfois , quand la faim et la solitude étaient trop forte , je le faisais comprendre , mais on ne voulait pas entendre.
Jusqu’où fallait-il pousser l’humiliation pour avoir comme réponse un peu d’humanité ?

Je n’ai jamais mendié , ça ne m’a même jamais traverser l’esprit . Un orgueil mal placé peut-être , je dirais plutôt un minimum de dignité.

Finalement , au cours des années , j’ai rencontré quelqu’un , nous avons deux enfants , nous sommes propriétaires et avons un emploi .
Et nous donnons à nos enfants une grande présence et une écoute de tous les instants.
Tout ceci m’a appris la valeur des choses et à apprécier chaque moment positif qui passe .
Mais toutes ces années de galère , beaucoup trop pour une seule personne et si jeune , laissent des traces.

Ce sont toujours les personnes qui n’ont « rien » vécu qui se plaignent le plus.

J'espère et j'aimerais tellement avoir une famille qui m'accueillerait dans leur coeur , dans notre vie au quotidien ,passer des bons moments ensembles.
Bien sûr j'aime mon mari et mes enfants , mais je me sens si seule parfois.
Nous passons souvent nos réveillons nous 4 uniquement.
Avoir en quelque sorte une "maman" de substitution , une confidente , une mamy.

Ca me manque , j'en ai besoin , pas facile à le dire.

Nous sommes une famille classique , simple , travaillons tout les 2 et les jours passent ainsi.

Merci de m'avoir lue jusqu'au bout.




Posté :

chère dame

Je suis touchée par votre parcours , car j'ai pris contact avec une mamy, par le bien d'une soeur catholique, qui m'a beaucoup donné et je suis toujours en contact avec elle, je vous conseille d'aller en parler avec la paroisse de votre village ou de votre ville et n'hésitez surteout pas car la demande vous l'avez déjà entrprise, vous allez etre heureuse, car vous le méritez, ne baissez pas les bras, je vous souhaite tous mes encouragements, et tout mes voeux de bonheur et d'amour.Katia.




Posté :

Merci

Merci pour votre message , ça rassure déjà qu'on m'ai lue.




Posté :

Ambre

Je viens de lire ton message. Nous avons un parcours calqué. Je n'en suis pas arrivée à créer une famille réelle .. enfin si, pour partie puisque j'ai un enfant. Solo avec un merveilleux enfant qui n'a pas de grands parents et dont le père ne s'occupe pas.
Je cherche aussi une mamy ou un papy (ou mieux, les deux ;o) ) pour elle, pour moi aussi. Je ne ressens pas la solitude en tant que telle, mais la déception de voir que malgré tout, malgré toutes ces années, la vie n'est pas encore simple.
Malgré les études supérieures faites seule, malgré les emplois trouvés, malgré la maison achetée ... encore et tjs recommencer.
Ne jamais pouvoir me dire : allez, je me pose.
Ne jamais être comprise non plus, car je trouve tjs du travail, j'aide tjs ceux que je peux aider (tant ds ma vie pro que perso) ... passer pour qqun de jamais content .. alors que je n'aspire qu'a une chose : la paix, le calme, la vie de famille.

Je ne t'avance pas à écrire cela, je le sais.
Il y a sans doute tant de personnes seules désireuses de connaitre une vie de famille (qu'elle soit composée d'un couple/enfants ou d'un solo/enfants) mais ... où sont-elles ces personnes ;o)




Posté :

Que faire?

Je crois comme vous , il y a des tas de personnes seules et peu entourées , qui ne demanderaient qu'à " exister".
Je me sens si seule parfois , et je ne sais plus quoi faire pour briser cette tristesse.
L'impression qu'en dehors de mon mari et mes enfants , je n'ai d'importance aux yeux de personne , .........j'aime mon mari et mes enfants par dessus tout.
Mais j'aimerais tellement aussi qu'on s'occupe de moi , parler de ma vie , mon boulot , les petits faits du quotidien, et écouter aussi bien sûr.
Avoir une famille , exister , ne plus passer des réveillons nous 4 uniquement.
Ne pas voir son anniversaire oublié.
Tout ce qui peut paraître tellement évident à d'autres , et pourtant tant de personnes en manque.
Je ne dois pas me laisser abattre , car j'ai 2 enfants qui compte sur moi , mais je vis cette " solitude" de plus en plus difficilement.




Posté :

Ambre

C'est vrai que la famille, les amis (les vrais!), c'est une force suplémentaire dans cette vie qui n'est pas toujous rose. J'ai moi aussi 2 enfants et si tu le souhaites, je veux bien devenir ce pt'it plus que tu recherches. Amitié.




Posté :

Comment

Bonjour Hélène,

Merci de votre réponse , mais comment pourrions-nous communiquer autrement que publiquement sur un forum?
J'ai une petite idée , afin d'éviter quand même de publier une adresse e-mail sur un forum public.
Bonne journée

Ambre




Posté :

?

Et c'est quoi ton idée?




Posté :

ebay

Ce n'est pas toujours très recommandé de publier son adresse e-mail dans un forum.
Je suis sur ebay.
Mon pseudo là-bas est *Ambre* ( bien mettre les étoiles de part et d'autres).

En recherchant le membre , tu peux cliquer ainsi sur " contacter le membre".

Suis-je claire?




Posté :

???

Je suis allée sur ebay,me suis inscrite, ai visité les différents forums de discussion...mais j'dois pas être douée parce que je n'arrive à rien... J'demanderai de l'aide à quelqu'un de plus doué que moi...A bientôt

Pages: [1]  [3] [4]




Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.