Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Abandonnique

Pages: [1]  [3] … [6]


[pas en ligne]


Bruxelles

Messages : 241
Voir ses messages
Posté :

Je cherche des personnes ayant été diagnostiquées "abandonnique" (mais réellement et non pas par autodiagnostique) afin de savoir comment elles le vivent, ce qu'elles ont comme traitement (médicamenteux ou autres) et si cela s'arrange pour elles?

abandonnique
adjectif et nom
Individu qui présente des troubles d'ordre dépressif et une profonde insécurité affective, non nécessairement liés à un abandon réel par sa mère alors qu'il était enfant.

Je rajoute ceci qui je pense compléte mieux :
Abandonnique est un terme emprunté à Charles Odier (L’angoisse et la pensée magique, Delachaux & Niestlé, 1947) et Germaine Guex (Le syndrome d’abandon, PUF), recouvrant une entité, d’ailleurs discutable théoriquement et cliniquement, qui, partant d’une base constitutionnelle (avidité affective insatiable) beaucoup plus que conflictuelle, serait constituée par une association d’angoisse, d’agressivité réactionnelle (exigences, mise à l’épreuve de l’autre pour faire la preuve de son intérêt, attitudes sadomasochistes) et de non-valorisation de soi ("non aimé parce que non aimable"), aboutissant à une "mentalité de catastrophe"

Que ce soit ici ou en mail, je serai heureuse de vous lire.
Merci.


[pas en ligne]


Respire le jour qui est !

Messages : 9477
Voir ses messages
Posté :

Je ne connaissais pas ce terme "abandonnique".
Je m'y verrais bien tiens en autodiagnostique "modéré" quand m^me !!!!
....J'en fais vite une montagne !!!...J'AI BESOIN D'AAAAAAAAAAAMMMMMMMMOOOOOOOOOOOOUUUUURRRRRRRRRRRRRRRRR...................faut pas qu'on m'emmerde et j'aboie très fort....puis je me cache....

Il paraît qu'on m'aime quand m^me....mais moi , je me trouve parfois pire qu'une infection...............


( Je me suis lâchée...........je n'y reviendrai pas ......)

J'espère que tu trouveras les réponses attendues et plus ...pathologiques....,Shaya....

Bien à toi.


[pas en ligne]


Bruxelles

Messages : 241
Voir ses messages
Posté :

Waouw, c'est comme pour l'echec de l'anneau, je vois que je cause dans le vide et je me sens de plus en plus seule face a tout cela mais bon, ainsi va la vie ...

Cela me rassurerait quand même de savoir si personne ne repond car ils ne supportent pas d'en parler ou de voir les choses en face ou si réellement personne ne vit ce genre de choses que ce soit l'abandonnisme ou l'echec de l'anneau?


[pas en ligne]


L-L-N

Messages : 254
Voir ses messages
Posté :

Ce n'est pas une pathologie des plus communes et ce n'est pas facilement avouable quand bien même on le serait.
Peut etre devrait tu te renseigner aupres des facultés de psycho de belgique, peut etre que celles-ci pourraient t'aider à constituer ton échantillon de population.
Allez ne te décourage pas, on te lis ne t'en fait pas.
C'est juste que on s'abstient de répondre lorsque l'on ne se sent pas concerné sourire

homme


[pas en ligne]


bruxelles

Messages : 3389
Voir ses messages
Posté :

Salut Shaya
Pourrais tu détailler un petit peu cette "abandonite" ?
J'ai en effet l'impression de me reconnaître dans les caractérsistiques citées : la phobie d'être abandonné bien sûr, cette mise à l'épreuve continuelle de l'autre, surtout de celui ou celle qu'on aime, ce sado masochisme qui rejoint d'ailleurs le symptôme précédent, car on sait bien qu'en agissant comme cela on va se faire du mal, ce questionnement compulsif de savoir si l'on est aimé, si on est a la hauteur et tout faire pour que les craintes de ne pas l'être, se vérifient...etc.
Dans tout ça je me reconnais à 100 %.
Walter


[pas en ligne]


L-L-N

Messages : 254
Voir ses messages
Posté :

Ne t'inquiete pas trop non plus walter, il y a une grande différence entre avoir des tendances "abandonnique" dans sa personnalité et l'être au sens pathologique du terme. Ne tire pas de conclusions hatives clin d´œil
De toute façon ces termes sont des étiquetages qui tentent d'appréhender la réalité, ils ne sont pas un problème en soi.
Maintenant si tu a des difficultés par rapport a cela, tu pourra peut etre trouver utile de te faire aider, mais tu dois le faire en fonction de ce que tu vis. sourire
Si vous voulez plus de renseignement, je peux ressortir une bibliographie à ce sujet, faudra juste que je sorte un ou deux cartons.


[pas en ligne]


Hainaut

Messages : 855
Voir ses messages
Posté :

Tilleul,tu as vu ça en AS ou bien en crimino'?

homme


[pas en ligne]


bruxelles

Messages : 3389
Voir ses messages
Posté :

D'accord Tilleul, mais ne t'inquiète pas non plus.
Si j'ai répondu à Shaya, c'est surtout dans le but de l'aider et de pouvoir lui fournir un témoignage de quelqu'un qui a vécu cela. Je dis bien qui A vécu.
Je n'ai plus aucun problème à ce niveau là. J'ai suivi une psychothérapie de deux an et demi qui m'a beaucoup aidée.
Merci malgré tout pour tes bonnes intentions et bien à toi
Walter


[pas en ligne]


L-L-N

Messages : 254
Voir ses messages
Posté :

J'ai vu ca principalement en crimino dans un cours de criminologie psychologique qui étudiait entre autre Bowlby, Szondi ET Winnie l'ours...euh Winnicot sourire

homme


[pas en ligne]


bruxelles

Messages : 3389
Voir ses messages
Posté :

Encore une petite précision, lorsque je demande à Shaya un éclaircissement au niveau du terme "abandonnique", c'est parce qu'à mon avis il n'existe pas. On parle d'"abandonnisme".

Pages: [1]  [3] … [6]




Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.