Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> adresse de centre

Pages: 1


[pas en ligne]


Messages : 1
Voir ses messages
Posté :

bonjour,
tout d'abord merci pour le site, il me permet d'avoir certan renseignements.
en fait voilà, mon frère est toxicomane (heroine et méthadone) depuis ses 18 ans, il en a 24 maintenant. il a dejà fait une cure a saint anne(hopital à anderlecht) mais il en ai sorti beaucoup trop tôt pour moi, après 3 semaines et sans suivis. depuis, il passe de période plus ou moins normales à totalement chaotiques sans règles (vols, deals, bagaurre etc...) ila encore de la chance, car il trouve toujours du boulot. depuis 2 ans, il a rencontré une fille géniale qui le soutient mais cette fille m' a téléphoné en pleurs il y a 1 semaine car apparemment, il a complètement pété les plombs. on l'a retrouvé dans une cabine téléphonique entrain de ronfler complèteemnt shooté. de plus, cette fille est enceinte de 5 mois (enfant voulu), elle est totalement clean (heureusement pour cet enfant). j'ai donc essayer de joindre mon frère car pour cette fille je suis la seule qui peut l'aider, apparemment il m'ecoute beaucoup car moi je l'écoute beaucoups sans critique et sans cris. il a commencé à pleurer au téléphone et me dit qu'il veut se soigner car il en peut plus de cette vie, il a l'air sérieux mais vous savez je me méfie. je dois vous avouez que je suis aussi la seule personne qui se bouge les fesses pour mon frère, ma maman n'a pas l'air très inquiète et mon papa ferme ses yeux, mes parents sont séparés. tout cela pour vous dire que je cherche un centre coté de la mer ou région bruxelles, j'ai pu voir sur internet le chu brugmann qui fait un sevrage ultrarapide. efficace ou pas? il ne veut plus prendre de méthadone car pour lui, il a trop dur et c'est une vrai merd.... et je le comprends. je pensais au chu brugmann mais est ce vraiment bien?
merci de répondre assez rapidemment car je vais le voir jeudi, il habite à la mer et cela ne me facilita pas la tache.

homme


[pas en ligne]


49 ans

Messages : 629
Voir ses messages
Posté :

Un sevrage ultra rapide, n'est pas necessairement le meilleur. Peut être faut-il prendre le temps de trouver le lieu qui sera le plus à même d'aider votre frère. Cela peut être un hôpital mais également un centre specialisé en matière de sevrage tel que Transition à Gilly dans le hainaut. Faudra peut être également prévoir un suivi sychologique dans un lieu adaptécomme Elipse à carnière, Trempoline à Châtelet ou le solbosh à bruxelle.
Tout est de voir ce que vous recherchez en matière d'aide


[pas en ligne]


Messages : 47
Voir ses messages
Posté :

Bonjour Nathymoto,

Serge a raison, un désintox rapide n'est pas ce qu'il y a de plus efficace. Quand il sera désintoxiqué, il aura encore certainement envie de se droguer et risque de rechuter. Il faut un important suivi psychologique après la désintox. Et ce qui est primordial pour que çà réussisse, c'est que LUI soit motivé et en ait VRAIEMNT envie, sinon risque d'échec important. Et je peux vous assurer que c'est TRES difficile une fois que l'on est désintoxiqué, l'envie de drogue est toujours bien présente et le risque de rechute est très important si on n'est pas bien préparé. Le mieux est de commencer un suivi psy AVANT la désintox et quand il se sentira vraiment prêt, il pourra tenter l'UROD (désintoxication ultra rapide des opiacés). Ce qui est très important c'est le suivi après la sortie de l'hopital (soutien, fréquentations,...), il va devoir changer radicalement son mode de vie. Je ne veux en aucun cas vous décourager, mais mieux vaut savoir que ce n'est pas facile et que çà demande beaucoup de volonté, de courage et de soutien.

Courage à vous et votre frère.

Tophe


[pas en ligne]


Messages : 2
Voir ses messages
Posté :

bonjour,
j'ai besoin de reseignement pour un centre de désintoxication.
mon meilleur ami est toxicomane( héroine et métadone).
il n'arrive pas a s'en sortir seul.
ns l'aidaons. on l'héberge mais il est parvenu a ns mentir et il a repris de la méta. la seule chose a faire c'est de le mettre ds un bon centre fermé.
mais je n'en connait pas.
y a t'il qqun qui pourrait m'aider svp merci bcp.

homme


[pas en ligne]


bruxelles

Messages : 3389
Voir ses messages
Posté :

Alclara

Qu'entends tu par "le mettre dans un bon centre fermé" ?
Personnellement un "bon" centre fermé je n'en connais pas non plus !
Excuse moi, mais cela me fait penser aux proches que l'on mettait de force à l'asile parce qu'elle devenaient gênantes !
Il prend de la méthadone. Mais est ce que ça lui pose un problème ? Ou à son entourage ?
Si oui peux tu m'expliquer lequel ?


[pas en ligne]


Jupille S/m

Messages : 2
Voir ses messages
Posté :

slt oui il prend de la métadone mais il l'a prend n'important quand et a n'importe qu'elle dose.
ns on ne veux pas le mettre de force du tt. ns on essaye de l'aider mais il ns ment. moi j'ai une pte fille de 2ans . je ne veux pas prendre trop de risque. ns on veux l'aider. il n'a que ns car sa famille lui tourne le dos. il on tt essayé mais rien. ce matin, on a appris qu'il n'avais pris de la méta hier mais bien de l'héroine. ns pensons que pour qu'il s'en sorte il doit etre suivi. car qd il se retrouve seul, il reprend. ns on travail. on ne peux pas etre derrière lui tt le temps. donc voilà.

femme


[pas en ligne]


Messages : 11040
Voir ses messages
Posté :

Il y a un centre, parait-il intéressant, pour les personnes souffrant de toxicomanie à Malmédy.

vous pourriez peut-être vous renseigner sur celui-ci au centre Alpha à Liège.

homme


[pas en ligne]


bruxelles

Messages : 3389
Voir ses messages
Posté :

Bonsoir Alclara

La toute première des conditions pour envisager une cure est qu'il en aie envie lui. Qu'il le demande lui même et ne pas réagir trop précipitement à sa demande. Il faut qu'il en soit certain. Et ce n'est pas aussi évident que cela.
A - t'il déja fait une ou plusieurs tentatives pour décrocher ?

Je pense que s'il en avait réellement assez de l'héroïne, il s'en tiendrait sagement à la méthadone qui est le moyen le plus sûr et le plus facile pour rester abstinent.
Si une méthode aussi "douce" ne lui convient pas, je ne pense pas qu'il soit suffisement motivé. Il faut peut être attendre encore.

De toute manière prendre des décisions et tenter de l'aider contre sa volonté est tout a fait inutile. C'est du temps et de l'énergie perdus.

Lorsque tu dis que sa famille lui a tourné le dos, c'est parfois le seul moyen pour le faire réagir. Ils ont peut être raison.

Si je peux t'aider en quoi que ce soit n'hésite pas.
Bon courage Alclara.

Walter

Pages: 1






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 5



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.