Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Apprendre à vivre chaque jour ses petits deuils.

Pages: 1


[pas en ligne]


Messages : 44
Voir ses messages
Posté :

Voici le pourquoi de ces mots et le comment je suis arrivée dans ce forum.
Le comment.....J'étais en vacances lorsque les médias ont parlé du meurtre de Joe.
J'avais envie de signer la pétition, car je me disais " Il faut que des façons de faire bougent" Pourquoi ne pas signer celle-ci ? Alors j'ai fuiné sur mon pc.
En tant que grand mère, je me suis mise à apprendre il y a deux ans la manipulation d'un pc, que je nomme " l'engin des temps modernes " Mon grand père en 1946 me disait à moi petite fille, tu verras on ira sur la lune. Il découpait toutes sortes d'articles de revues de presse....il nous a , à nous les petits enfants de l'époque ouvert le coeur à tout ce qui se vit de bon, de bien, de fort, d'être aussi avec dans le coeur un esprit critique positif, "de construire et non de démolir " Il pouvait le dire car sa grande ferme fut pendant la guerre 40-45 bombardée par deux fois. Ses quatre garçons ne sont revenus de la guerre ni ses deux gendres. Il était le seul homme agé à bord de ce bateau de femmes à vouloir reconstruire.
Et pourrtant jamais une plainte, que du courage. Il nous enmenait presque chaque jour sur les ruines du bâtiment pour l'aider à bouger les pierres afin de retrouver un souvenir pour la grand mère. Quel amour il nous a donné.
Pourquoi me suis-je mise à cet engin des temps modernes....tout simplement pour pouvoir découvrir des tas de choses, tels que des musées, des paroles de chant, des endroits magiques dans certaines villes, faire une ballade, je dirais celle des gens heureux....Oui que de beaux monuments, que de jolies plages.....etc.
Pouvoir aussi communiquer avec mes petits enfants, dialoguer, les écouter d'une tout autre façon, car tous n'habitent pas en Belgique.
Travaillant bénévolement depuis plus de quinze ans dans une institution sociale, j'arrive parfois à ne plus pouvoir être aussi disponible...mes rotules parfois fond faux bond.
Puis un jour j'ai été surprise par le côté un tout petit peu grognon de ma voisine.....qui vit la solitude. L'engin me permettra même si je ne puis plus jardiner de communiquer.
Oui chaque jour si l'on veut amène son lot de deuils de "je n'ai pas pu.."...deuils à faire ou à vivre.
Le deuil n'est pas nécessairement perdre un être cher, mais ne plus savoir courir, marcher, tricoter, lire, écrire, ne pas avoir reçu la visite tant espérée......
La maladie entraine un lot aussi parfois assez grand de déconvenues, alors oser faire le deuil , son deuil, mais redécouvrir d'autres valeurs, cela est merveilleux.
Je rêvais de repartir faire un chantier Damien au services des lépreux, puis un couperet est venu...le non définitif de l'oncologue.
Mais j'ai la joie aujourd'hui d'avoir par une simple petite annonce pour la journée d'informations de janvier, de savoir que trois personnes de mon quartier partent en Inde, en Oubékistan pour restaurer un bâtiment afin de pouvoir soigner les personnes atteintent de la lèpre et de la tuberculose..n'est ce pas merveilleux.
Cela est mon plus beau cadeau cette année 2006.
Peut-être avez-vous aussi un petit deuil qui après quelques temps s'avère positif dans votre vie par un tout autre regard sur ce que
e vous vivez.
Par ce regard j'ai pu dépasser de très grandes peines, comme la perte d'un enfant, la maladie.
Oui essayer chaque jour de rendre un tout petit fait avec une pointe de regard positif. Parfois se dire, je ne sais pas le résoudre tout de suite, mais je vais quand même essayer de dormir correctement. Le lendemain le réveil est autre, car étant reposée, je puis prendre la difficulté autrement.
Merci de m'avoir lue.
Houssière

femme


[pas en ligne]


Messages : 11040
Voir ses messages
Posté :

Quelle jolie leçon de vie!


Je vous souhaite encore beaucoup de petits bonheurs


[pas en ligne]


Brabant

Messages : 44
Voir ses messages
Posté :

Merci Marie pour la réponse " aux petits bonheurs"
Effectivement la vie est faite de nombreux défis, que l'on peut choisir ou non. Certains s'impose tel que : je n'ai pas le choix de choisir la famille dans laquelle je suis née. Je peux choisir les études à faire, dont je crois être faite pour cela. Il ne faut jamais regretter un échec, cela est une ouverture vers une autre route. Il n'est pas simple de comprendre les talents que l'on possède en soi, de les déceler. Mais personne à sa place ne peut dire ou être bien dans la peau d'un autre. Effectivement l'on peut aider en écoutant. Se sentir écouté est déjà signe d'un très grand respect, de reconnaissance dans ce que l'on vit, dans le cheminement.
Parfois la vie nous donne de nombreux signes, comment discerner le plus valable.
Ma plus jeune me disait dernièrement ceci " la vie n'est pas facile, je suis maman de trois enfants, ils vont très bien, pourtant je souffle pour gérer mon travail et les trois enfants alors que j'ai un mari qui m'aide. Maman la vie est un chemin aride, mais j'ai le pouvoir de le rendre formidable par mon regard positif, si je veux je ne puis jamais être heureuse. Voici un exemple par mis tant dautres de sa part : je ne dois jamais me lever la nuit car mes enfants aiment se reposer. A cela je lui ai rétorqué, qu'elle n'avait jamais puni ses enfants en les mettant au lit. Le lit c'est pour se reposer.... Voilà un exemple simple de vie courante, banale, mais qui dans une vie de maman peut être source de joie, de paix, de bon repos pour les parents. Il y en a tant d'autres, pour soi.
Hier je recevais par mail une photo de notre clos, une merveille de ce que la nature peut actuellement nous donner. J'ai écrit à un ami pour lui offrir ce cadeau reçu, en disant que pour moi quand cela n'irai pas, je regarderai cette photo et cette nature au lieu de me tirer vers le bas, celle-ci m'aidera par le regard vers le haut, découvrir un si beau ciel. Regarder le trottoir quand l'on marche, ne reflète rien de positif, mais faire un simple sourire à la personne que je croise, cela entraîne pour moi du bon et pour elle une réflexion sur la gentillesse. Peut-être que le soir cette vision sera celle qui bercera son sommeil paisible.

Voici mon mail pour toi qui désire m'écrire.
Mais je suis simplement une maman de huit enfants, douze petits enfants, je ne suis pas psychologie, mais mon coeur est à l'écoute des mots que je reçois. Je dis souvent à des personnes qui me parlent et dont je sens qu'elle souhaite de l'appui, " je penserai à vous". Je ne donne jamais ma façon de penser à elle, mais ce que je promet je le fais.

du_champs_pb@yahoo.fr
Passe Marie un bon après midi grâce à ce merveilleux soleil, dans ce que tu dois vivre que cela soit astreignant ou joyeux.

Pages: 1






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 15



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.