Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Comment me reconstruire mentalement, physiquement et professionnellement après un cancer du sein?

Pages: 1

femme


[pas en ligne]


37 ans

Messages : 65
Voir ses messages
Posté :

Bonjour,

Je me présente : vanessa 33 ans vit à Bruxelles.
J'ai vécu une expérience très douloureuse dans ma vie.
J'ai eu un cancer du sein de stade III traité par chimiothérapie, radiothérapie et maintenant hormonothérapie.
Après tout ces traitements, ma vie n'est plus la même.
Je suis "changée" aussi bien physiquement que mentalement.
Je viens vous demander de l'aide...
Connaissez vous une association ou autres qui s'occuperaient de prendre en charge les personnes ayant vécu les aléas du cancer et pouvoir l'aider à se reconstruire dans sa vie.
J'ai besoin d'une prise en charge pour me reconstruire d'un point de vue social, professionnel mais aussi physiquement.

En effet, depuis ma maladie, je n'ai plus vraiment de contact social, je me sens fort isolée et mon aspect physique n'améliore pas la chose...
De plus, mon employeur ne veut plus me reprendre pour un mi-temps médical (travail adapté).
Donc je dois tout recommencer à zéro à 33 ans et je n'ai ni la force morale ni la force physique de tout reprendre à zéro depuis le départ...
Je ne sais plus vers quel profession me réorienter. Précédemment je travaillais en secrétariat mais après réflexion, c'est un domaine qui ne me convient plus. Physiquement, je ne me sens pas bien non plus.
Mes sourcils n'ont toujours pas repoussés, mes cheveux ressemblent à rien (la repousse, c'est trop court et aucune forme), mes cils sont très courts (plus aussi long qu'avant), j'ai du prendre 7 kg à cause des traitement et pour couronner le tout je dois rester pendant 2 ans encore avec un seul sein (j'ai eu recours à une ablation total du sein et dois attendre 2 ans pour la reconstruction). Je dois donc passer tous les matins 1 heure à la salle de bain pour être plus ou moins "normale" physiquement. Il y a des jours où je suis tellement découragée que je ne sors pas de chez moi....car pas la force de passer 1 heure à me préparer et n'être quand même pas satisfaite de mon apparence... Je sais qu'il existe quelques petites choses comme le maquillant permanent des sourcils, le rajout des cils (je crois?), et peut être aussi les extensions de cheveux mais tous ces soins de beauté sont extrêmement chers et étant sous mutualité comme invalide je n'ai pas les moyens de me payer cela.

En résumé, j'aimerais savoir si vous connaissez des associations "spécial relooking après cancer du sein" et une prise en charge "après cancer" pour redémarrer une vie "normale" et active (retrouver un contact avec les gens, faire des activités ludiques qui me permettrait de redevenir active etc.... et m'aider à retrouver un autre emploi ou me former pour une nouvelle professoin)


Désolée d'avoir été si longue mais je devais expliquer tout ce que je ressens actuellement....

femme


[pas en ligne]


Messages : 213
Voir ses messages
Posté :

N'y a-t-il pas une équipe pluridisciplinaire à l'hôpital même qui pourrait vous accompagner? Il y a également la fondation contre le cancer.

femme


[pas en ligne]


37 ans

Messages : 65
Voir ses messages
Posté :

Oui Ang3l il y a effectivement une équipe pluridisciplinaire mais ils ne savent pas m'aider à ce niveau là... Ils n'ont pu m'aider que lorsque je n'avais plus de cheveux (dû à la chimio) en me proposant la perruque mais là je n'en ai plus besoin (et ce n'est pas le plus commode) puisque mes cheveux repoussent. Seulement ils n'ont aucune forme puisque c'est la repousse....

femme


[pas en ligne]


Messages : 449
Voir ses messages
Posté :

Bonjour Jalane,

Pour les cheveux, en général pour les personnes que j'ai connues, ils vont repousser plus abondants et plus forts qu'avant. Une collègue de bureau a même eu une couleur différente de l'initiale clien d´œil)
Pour l'apparence, si tu n'es pas satisfaite du résultat après 1h00, vois avec une esthéticienne ce qu'elle te propose en maquillage "bonne mine" rapide. Ce qui dynamise, c'est la ligne sous les yeux - légère et bleu par ex, du rouge a lèvres pas trop foncé - s'en servir comme fard à joue pour garder le même ton, et une touche (c'est un secret clien d´œil) sur la pointe du nez.... et des boucles d'oreilles exubérantes.... Allez, courage le plus dur est derrière toi clien d´œil)


[pas en ligne]


Messages : 3140
Voir ses messages
Posté :

Logiquement dans chaque centre et/ou hôpital qui traitre le cancer du sein (ou autres) il y a une cellule psychologique, des groupes de paroles, des "stages" relooking", dans les salles d'attente, il y a des tonnes de fascicules avec adresses, conseils etc

Tu peux aussi en parler à ton médecin traitant ou à ton oncologue ou son (sa) assistant(e), ils sont toujours à l'écoute, lorsque tu vas aux visites de contrôle parle, explique et on te dirigera vers les personnes les plus compétentes !

Et si je te l'écris, c'est que je le vis actuellement au travers de mon père (lymphome) et de ma belle-fille (cancer de la gorge) une amie a vécu -le cancer du sein- il y a 10 ans, elle pète le feu après des mois de galère !

Bon courage !

femme


[pas en ligne]


37 ans

Messages : 65
Voir ses messages
Posté :

Merci beaucoup pour votre soutien. Vous avez raison... Il faut que j'acquiers la patience sourire même si ce n'est pas évident car ça va faire 1 an et demi...c'est long sourire En ce qui concerne l'aide à l'hôpital, je n'ai peut-être pas choisie la meilleure équipe pluridisciplinaire.
En ce qui concerne la chirurgie (ablation) j'ai été très satisfaite mais pour le reste, je trouve qu'il manque beaucoup de soutien psychologique. Parfois, je me dis que j'aurais peut être dû choisir l'Institut Bordet, spécialisé dans ces cas....où il y a effectivement, comme tu le dis si bien Serenity, un grand suivi psychologique, des groupes de paroles etc... ce qu'il n'y a pas là où je suis suivie. Je vois un psychologue mais ça m'a l'air très basique (il n'y a que de l'écoute mais il ne m'aide pas plus si ce n'est me parler de la fondation du cancer et de "vivre comme avant" asbl cancer du sein et surtout de m'envoyer chez le psychiatre...que je vois une fois par mois mais dont je ne suis pas satisfaite car ça reste très "médical" (on nous met sous antidépresseurs mais on ne cherche pas vraiment "à apaiser" nos angoisses...à nous comprendre et à essayer de voir un peu la source de ce cancer)...

J'en ai parlé à "ma marraine" de l'asbl Vivre comme avant et elle m'a dit que elle aussi (ayant vécu un cancer du sein) n'avait pas été satisfaite du suivi psychologique à la clinique ou elle avait été soignée. Elle m'a donc référé un psychologue (qui heureusement est "payé" par la fondation du cancer mais seulement pour 6 séances) et là, franchement, j'ai vu une flagrante différence.

Il a pris tout son temps pour moi et n'est pas "passif" (comme le psychologue que je vois en clinique). Il écoute beaucoup mais il m'aide également à mieux affronter tout cela, à changer ce qu'il fallait changer avant mon cancer etc....

Je n'y croyais plus et enfin j'ai trouvé une personne qui m'aide à me sentir mieux... Je trouve cela malheureux parce que j'ai cette impression qu'il n'y a pas encore suffisamment de prise en charge pour les personnes ayant subi un cancer (du sein) et tous ces "répercussions" sur le physique et le mental....surtout après les traitements... on nous laisse un peu seul avec soi même...

Ceci dit je vais contacter l'Institut Bordet et voir s'il y a possibilité de participer aux groupes de parole et autres...(relooking etc)

Bisous à tous

Pages: 1






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 11



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.