Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Comprendre la peine,le désarroi de

Pages: [1]  [3] … [7]

femme


[pas en ligne]


Messages : 3463
Voir ses messages
Posté :

Je place ce genre de sujet à part du topic concernant le CPAS pour que l'on puisse se retrouver dans les discussions.

Si j'ai bien compris Fred aurait mal pris un sous entendu fait par Gaston qui lui même signale qu'il n'a pas voulu sous entendre ce qu'à mal pris Fred (compliqué hein très content ).
Je n'ai pas d'enfant et je ne prendrais pas mal du tout que l'on me dise suite à un décès "tu ne peux pas comprendre cette peine car tu n'en as pas". Bein oui tout à fait exact,je ne peux pas la comprendre je peux tout au plus compatir. Comprendre la peine de l'autre,quelqu'elle soit est impossible et ce même si la situation a été vécue. Nous réagissons tous différements de par notre caractère,sensibilité,vécu. Impossible de comprendre entièrement,exactement ce que l'autre ressent,comment l'autre le vit,on peut juste compatir,être présent,tenter de relier certains comportements vis à vis de situations vécues par l'autre.
Qu'il s'agisse d'un décès,une perte d'emploi,une problème de santé etc etc même si la situation a déjà été vécue personne ne peut dire qu'il comprend ce que ressent l'autre,tout ressenti est différent. La tendance est,et cela me concerne aussi,de dire,quand la situation a été vécue "Oui je te comprends",cette réponse est un "réflexe",une confirmation fausse sans vouloir y introduire la fausseté,c'est une marque de compassion fausse à l'arrivée car nous ne sommes pas dans la peau de l'autre.
Tout comme le réflexe de dire "Ce n'est pas le jour de ... car X vit ceci ou cela". Il y a l'envie de respecter la peine de l'autre seulement,et heureusement,la vie continue que ce soit pour la personne concernée directement par cette peine ou les autres qui l'entourent.
Bref,comprendre l'autre est quasi impossible dans certaines situations qui marquent le chemin de la vie.

Bon dimanche à vous qui lirez ce post sourire

femme


[pas en ligne]


cou cou

Messages : 11977
Voir ses messages
Posté :

je trouve ta réflexion très juste Kachou. sourire

homme


[pas en ligne]


Chez Dupuis
54 ans

Messages : 15347
Voir ses messages
Posté :

Merci Kachou pour l'initiative (bisou en passant).

Je n'ai, je pense, jamais dit que quelqu'un ne pouvait pas comprendre ceci ou cela. Je pense, en toute modestie, avoir dépassé ce stade depuis un moment.

Comme je l'ai dit sur l'autre post, je pense à des choses, j'ai des inquiétudes et même parfois des angoisses relatives à mes enfants depuis que je suis papa. Je ne connaissais pas ces sentiments avant.

C'est par rapport à ça que j'ai mentionné les termes particulièrement les parents. Cela ne veut nullement dire que quelqu'un comprend ceci et ne comprend pas cela.

Ceci dit, il y a effectivement des sentiments induits par des événements qui sont totalement inattendus. Par exemple, avant de me faire virer comme un malpropre, il y a quelques années, j'imaginais que je réagirais comme-ci ou comme-ça. Je n'ai pas réagi du tout de la façon attendue.

Donc, il y a une part d'expérience personnelle dans la manière de comprendre la réaction d'une autre personne.

Voila.

Ceci dit, Fred m'en veut peut-être pour un truc particulier, je n'en sais rien. Je n'ai pas catché en tout cas.

Bonne journée sourire

femme


[pas en ligne]


Messages : 3463
Voir ses messages
Posté :

Je n'ai pas non plus compris dans tes propos que tu signalais que les personnes sans enfants ne pouvaient comprendre que ... ceci dit même si tu l'avais écris je t'aurais donné raison car c'est tout à fait exact Gaston.
Oui k'expérience entraîne cette fausse affirmation de compréhension de l'autre quand on a vécu la situation mais tout cela ne reste que supputation et non compréhension réelle puisque nous ne sommes pas "l'autre" sourire
C'est en tout cas mon avis personnel.

Pour ce qui est de n'avoir pas "catché" langue lui seul pourrait te dire ce qu'il en est réellement seulement parfois il n'y a pas à chercher à comprendre (et là finalement on en arrive au débat de ce topic très content ) car il n'y a rien à comprendre ou impossibilité de comprendre la réaction de l'autre sourire

femme


[pas en ligne]


cou cou

Messages : 11977
Voir ses messages
Posté :

bonjour :
je trouve ta réflexion très juste Kachou. sourire

oups! roll
je n'incluais pas les sentiments personnels de Gaston et Fred.
rouge

femme


[pas en ligne]


Messages : 3463
Voir ses messages
Posté :

bonjour :
bonjour :
je trouve ta réflexion très juste Kachou. sourire

oups! roll
je n'incluais pas les sentiments personnels de Gaston et Fred.
rouge


langue clien d´œil

femme


[pas en ligne]


cou cou

Messages : 11977
Voir ses messages
Posté :

Kachou :
bonjour :
bonjour :
je trouve ta réflexion très juste Kachou. sourire

oups! roll
je n'incluais pas les sentiments personnels de Gaston et Fred.
rouge


langue clien d´œil


mais non! huh pleure

femme


[pas en ligne]


Messages : 3463
Voir ses messages
Posté :

bonjour :
Kachou :
bonjour :
bonjour :
je trouve ta réflexion très juste Kachou. sourire

oups! roll
je n'incluais pas les sentiments personnels de Gaston et Fred.
rouge


langue clien d´œil


mais non! huh pleure


Sisi (l'impératrice) très content


[pas en ligne]


Respire le jour qui est !

Messages : 9477
Voir ses messages
Posté :

Juste une question ...avant de vouloir "posséder" l'autre au point de pouvoir à ce point sentir , ressentir ce qu'il ressent ...qui ici peut affirmer qu'il peut comprendre , tout comprendre ce qui se passe en lui ...l'analyser et l'exprimer sans aucun doute et dans l'affirmation totale .
Car là ici , perso ..je comprends surtout que je ne comprends rien à rien ni à l'autre ni à moi ! y'a-t-il seulement quelque chose à comprendre ? N'avons nous pas juste à être là ! à l'endroit où notre route nous place en compagnie de l'autre . N'avons nous pas chacun notre place et nos liens sensitifs inexpliqués qui font que l'on ressente ou non quelque chose pour quelqu'un en particulier à un moment donné ...Pourquoi je dis cela aujourd'hui justement ...je me réfère à un fait du jour ...une émotion très forte ...je me permets de vous la raconter cette anecdote .


Elle remonte au départ ...il y a 35 ans ..ou là me direz vous !!! ben vi ...
le jour du décès de mon grand père ..j'étais seule , désemparée par la situation violente qui m'est tombée ce jour là ..une seule personne était là ...qui m'a prise par la main et m'a fait sortir de la maison ...

Cette personne était une personne tout à fait "étrangère" et à la famille et à la situation ...on la connaissait simplement ...cela fait 35 ans ...je la connait toujours..je ne la cotoie pas comme elle ne me cotoie pas ...et ce matin ..je me sentais je vais dire presqu'aussi démunie émotionnellemnt que ce jour là ...mon téléphone sonne ..je réponds ..c'était la dite "personne" citée plus haut ...je ne vous dis pas le silence , la décharge émotionnelle ...elle me dit : j'ai appris..., j'ai balbutié avec une douleur intense au centre de l'estomac ...comme çà me fait plaisir ! Il y a des choses qui ne s'oublient pas ! et c'est là qu'elle me réponds ...heureusement , c'est ce qui fait la vie .
Je crois qu'elle a tout dit ..et nous avons entamé une conversation des plus ordinaires . Mais quel pur bonheur !

Oui , je pense que la vie ..;c'est çà ...qu'y-a-t-il à comprendre ?????

femme


[pas en ligne]


Messages : 3463
Voir ses messages
Posté :

Jacline :
Juste une question ...avant de vouloir "posséder" l'autre au point de pouvoir à ce point sentir , ressentir ce qu'il ressent ...qui ici peut affirmer qu'il peut comprendre , tout comprendre ce qui se passe en lui ...l'analyser et l'exprimer sans aucun doute et dans l'affirmation totale .
Car là ici , perso ..je comprends surtout que je ne comprends rien à rien ni à l'autre ni à moi ! y'a-t-il seulement quelque chose à comprendre ? N'avons nous pas juste à être là ! à l'endroit où notre route nous place en compagnie de l'autre . N'avons nous pas chacun notre place et nos liens sensitifs inexpliqués qui font que l'on ressente ou non quelque chose pour quelqu'un en particulier à un moment donné ...Pourquoi je dis cela aujourd'hui justement ...je me réfère à un fait du jour ...une émotion très forte ...je me permets de vous la raconter cette anecdote .


Elle remonte au départ ...il y a 35 ans ..ou là me direz vous !!! ben vi ...
le jour du décès de mon grand père ..j'étais seule , désemparée par la situation violente qui m'est tombée ce jour là ..une seule personne était là ...qui m'a prise par la main et m'a fait sortir de la maison ...

Cette personne était une personne tout à fait "étrangère" et à la famille et à la situation ...on la connaissait simplement ...cela fait 35 ans ...je la connait toujours..je ne la cotoie pas comme elle ne me cotoie pas ...et ce matin ..je me sentais je vais dire presqu'aussi démunie émotionnellemnt que ce jour là ...mon téléphone sonne ..je réponds ..c'était la dite "personne" citée plus haut ...je ne vous dis pas le silence , la décharge émotionnelle ...elle me dit : j'ai appris..., j'ai balbutié avec une douleur intense au centre de l'estomac ...comme çà me fait plaisir ! Il y a des choses qui ne s'oublient pas ! et c'est là qu'elle me réponds ...heureusement , c'est ce qui fait la vie .
Je crois qu'elle a tout dit ..et nous avons entamé une conversation des plus ordinaires . Mais quel pur bonheur !

Oui , je pense que la vie ..;c'est çà ...qu'y-a-t-il à comprendre ?????



Je crois que certaines choses-événements doivent être compris afin de pouvoir avancer,d'autres ne valent pas la peine d'être comprises et d'autres ne le seront jamais,le principal au final est d'en retirer un sentiment comme celui que tu as ressenti "Mais quel bonheur!",un sentiment positif,qui est venu croiser le déroulement de ta journée et l'a fait "avancer positivement" sourire

Pages: [1]  [3] … [7]






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 14



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.