Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Cumul de pensions

Pages: 1


[pas en ligne]


Messages : 1
Voir ses messages
Posté :

Bonjour à tous

Je suis tracassé par le calcul des impôts de ma belle mère et j'espère que quelqu'un pourra m'éclairer.

Voici :
Ma belle est veuve et perçoit une pension de survie de l'ONP ( elle-même n'a jamais travaillé).
De plus, elle perçoit encore une pension de survie venant de France et une pension de survie venant d'Espagne correspondant aux années de travail que son mari a eues dans ces deux pays.

Je m'aperçois qu'elle doit payer plus de 2500 euros de contributions !
Je m'aperçois également qu'on ne lui retire que 18 euros de précompte !!!!

Sur l'avertissement extrait de rôle, les trois pensions sont additionnées en cadre 5 au code 229.

Mes questions sont les suivantes :
- est-ce normal de n'avoir que 18 euros de précompte sur ces pensions ? Apparemment, ni la France ni l'Espagne ne prélèvent de précompte. Et donc, les 18 euros correspondraient à la pension de survie belge ?

- dans la déclaration d'impôts (toujours faite auprès d'un syndicat), on cumule systématiquement sa pension de survie belge et les deux pensions de survie étrangères : ne doit-on pas les déclarer séparément ? Et si oui, dans quel cadre et avec quels "codes" ?

- Dans l'hypothèse où tout cela serait "normal", peut-elle demander à l'ONP d'augmenter le précompte sur sa pension de survie belge ? Si oui, quel en serait le plafond ? Tout ceci afin de diminuer le montant à payer...

Je crois savoir qu'elle ne peut refuser aucune de ses pensions venant de l'étranger.

Cette situation est complexe à expliquer mais j'espère néanmoins recevoir des pistes ici...

Un grand merci d'avance

Wilson


[pas en ligne]


Messages : 2463
Voir ses messages
Posté :

C'est normal qu'elle ne paie pas d'impôt en France ou en Espagne : elle n'y habite pas !!!!

Demander qu'ils retiennent plus à la base, c'est toujours possible, mais pourquoi avancer de l'argent à l'Etat ? Qu'elle fasse une épargne mensuelle du montant estimé à couvrir ses impôts de l'an prochain, et au moment de payer, elle aura l'argent voulu, plus une petite prime de fidélité à la banque, pour l'argent déposé au moins pendant un an. Il vaut mieux dans sa poche que dans celle de l'Etat, non ?

Les intérêts, oui, elle en aura, mais est-ce que ça vaut la peine d'en parler ?

Pages: 1




Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.