Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Demande d'information - fibromyalgie

Pages: [1] 


[pas en ligne]


Messages : 4
Voir ses messages
Posté :

J'ai 36 ans, je suis en cours d'examens pour valider un diagnostic de fibromyalgie (neuropsychiatre, rhumatologue et neurologue).

Le 16 mai, j'ai été voir mon généraliste pour des problèmes de douleurs et de mauvais sommeil dont je souffre depuis six mois, il a supposé un syndrôme des jambes sans repos et m'a dirigé vers un laboratoire de sommeil . J'y ai vu un neuropsy qui a établi un pré-diagnostic de fibromyalgie et m'a envoyé chez un rhumatologue pour confirmation.

Le rhumatologue m'a dit, après examen des "points gachettes" et autres, que le neuropsy avait certainement raison, mais que pour sa part, dans l'attente des résultats des examens médicaux supplémentaires, il confirmait du rhumatisme musculaire et une tendinopathie chronique diffuse (termes présents sur le rapport dont j'ai la copie). Il m'a prescrit tout un tas de radios, de prises de sang et m'a à son tour dirigé vers un neurologue.

Le neurologue m'a dit que tout était normal, ce qui est appremment habituel en cas de fibromyalgie, mais qu'il fallait faire des examens complémentaires pour exclure la sclérose en plaque, le syndrôme de fatigue chronique et d'autres maladies. J'ai fait une electro myographie et je vais passer une IRM le 4 juillet.

Ce rhumatologue et ce neurologue travaillent dans le même hopital et sont aparemment spécialisés dans le cadre de la fibromyalgie ...

Je retourne voir le rhumato jeudi matin et le neurologue le 6 juillet.

Je voudrais avoir plus de renseignemnts au sujet de l'acceptation des dossiers d'incapacité de travail (incapacité primaire) et quels examens médicaux je vais encore devoir passer pour faire établir un diagnostic par mon (mes) médecins.

Je garde une copie de tous mes documents médicaux afin de constituer un dossier pour le jour où je devrai répondre à la convocation du médecin conseil de la mutuelle.

Quand je lis les forums, je suis inquiète car je vois beaucoup de témoignages parlant d'une obligation de retour au travail par la mutuelle ...

Je n'ai pas de traitement pour le moment et le neurologue m'a demandé de cesser les médicaments anti douleur ... ce que j'ai du mal à faire ... j'en prend le moins souvent possible.

Je dois préciser que je me suis fait licencier ce vendredi , alors que je suis indemnisée par la mutuelle et sous certificat.J'étais secrétaire ... pas très lourd comme travail .

Je ne sais plus rester assise toute une journée, debout non plus. Je ne sais plus taper longtemps au clavier, j'ai des troubles de la mémoire, je n'arrive pas à me concentrer, je bégaie, j'ai des "absences" dues à la fatigue (j'avoue parfois somnoler à mon poste de travail alors que je travaillais sur un plateau ou l'ambiance est animée et assez bruyante). J'ai des maux de têtes, des douleurs musculaires variant de la "courbature" à la crise de douleur aigue, tous les jours, jamais vraiment au même endroit, même si j'ai des "pôles " de douleur dans les pieds, le dos, les côtes, les hanches, les coudes, les épaules, la nuque, les chevilles, les genoux.

J'ai ce que j'appelle des douleurs "fantômes", impression de ruisellement sur mes jambes, de chaleur extérieure voire de brûlure, de picotements, de fourmillements, d'engourdissement (ma cuisse gauche est restée insensible pedant presque deux ans et reste toujours engourdie).

J'ai eu des épisodes de fatigue chronique depuis les 15 dernières années (asthénie) à vrai dire, je ne sais pas passer six mois sans devoir faire une "cure" de sommeil (environ 15 heures par jour, pendant au moins trois semaines).

Tout choc m'est extrèmement douloureux, la palpation aussi (comme si des zones de mon corps n'étaient qu' "un bleu".

J'ai des problèmes pour garder les choses en main, tenir quelque chose plus de 5 minutes me donne mal (tenir mon parapluie, mon sac, la main de mes enfants, tenir un stylo pour écrire, une éponge ou un essui pour faire la vaisselle ...)

Je développe un sentiment très négatif à mon égard, j'ai l'impression de devenir inutile, incompétente, un fardeau ... c'est un ressenti sincère mais je n'ai pas l'impression d'être dépressive même si ce nouvel état m'angoisse.

Je voudrais collecter un maximum d'informations afin de me préparer aux difficultés administratives et me prémunir car dans l'état actuel des choses, j'aurais vraiment beaucoup de difficultés à retrouver un emploi ....

Je vous remercie d'avance pour votre aide.




[pas en ligne]


Messages : 4
Voir ses messages
Posté :

Je voudrais savoir s'il est possible de rester en incapacité de travail indemnisée par la mutuelle à long terme ou s'il est obligatoire de se faire reconnaître comme personne ayant un handicap.


[pas en ligne]


Messages : 2
Voir ses messages
Posté :

Bonjour Cyriana

Je ne répondrai pas à vos questions à connotation administrative.
Par contre, je suis frappé par la manière dont vous semblez considérer (je sais, c'est le credo de la médecine classique) la fibromyalgie comme une fatalité. Ce n'est absolument pas le cas! Je suis thérapeute et maître de Reiki et je suis précisément en train de guérir complètement, en quelques séances, une personne qui souffr...ait de fibromyalgie depuis plus de 20 ans... et ce n'est pas le premier cas de guérison.
Renseignements complémentaires : reikido@base.be

A votre discernement


[pas en ligne]


Messages : 4
Voir ses messages
Posté :

Pour le moment, c'est une fatalité ... mais je ne me plaint pas, je décris la situation pour récolter des informations ...

Je ne peux pas vivre dans l'insouciance je sais que j'irai probablement mieux avec un traitement, mais j'ai tout un tas de questions dans la tête pour lesquelles je voudrais trouver au moins une ébauche de réponse.

Je vis un jour après l'autre ... je m'informe.

Je vous remercie pour cette réponse qui ouvre une voie thérapeutique à la maladie dont je souffre, mais j'ai un souci avec la façon dont vous semblez considérer vos réussites .

Comme je le disais plus haut, je fais un pas à la fois, sur le chemin de l'allopathie parce que malheureusement, pour le moment elle est la seule médecine reconnue ... je verrai après.

Bonne soirée.

homme


[pas en ligne]


Messages : 874
Voir ses messages
Posté :

le truc bien rôdé,deux complices l'un qui raconte ses "malheurs" et l'autre qui arrive pour faire sa publicité ouch


[pas en ligne]


Messages : 2
Voir ses messages
Posté :

Et pourtant...

homme


[pas en ligne]


hainault
65 ans

Messages : 488
Voir ses messages
Posté :

REIKIDO ,vous étes un charlatant,des paroles et encore des paroles

femme


[pas en ligne]


Messages : 1239
Voir ses messages
Posté :

bien vu potinou!!!


[pas en ligne]


Messages : 15
Voir ses messages
Posté :

Pense à équilibrer ton corps, tu pourrais consulter un ostéopathe qui pratique le cranio-sacré.

Cherche Upledger sur google et tu trouveras un thérapeute de ta région qui pourra t'aider++++++

A+


[pas en ligne]


Messages : 4
Voir ses messages
Posté :

Merci pour vos quelques réponses ... Je ne suis absolument pas de mèche avec reikido ...

Je ne me plaignais pas non plus ... j'essayais de faire le tri dans ce qui m'arrive, c'est plus clair aujourd'hui ... mais je ne saurais toujours pas reprendre une activité professionnelle ... je suis suivie par un très chouette rhumatologue qui ne m'assomme pas de médicaments, et qui n'envisage pas d'amélioration avant plusieurs mois ... des sports doux, du repos, de la kiné, et voilà ... on verra ... un jour après l'autre ...

Pages: [1] 






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 9



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.