Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Demande de témoignage sur la méthadone

Pages: [1]  [3] [4]


[pas en ligne]


Messages : 3
Voir ses messages
Posté :

Bonjour, je suis à la recherche de témoignages concernant un traitement à la méthadone. Si des personnes prenant ou ayant pris ce traitement pourrait m'indiquer comment cela s'est passé pour elles, combien de temps il a duré, les effets secondaires et comment ont-elles vécu ce traitement, cela m'aiderait beaucoup. En effet, un de mes très proche ami a commencé ce traitement il y a maintenant 3 mois et j'aimerais savoir comment l'aider au mieux. Merci beaucoup de votre aide.


[pas en ligne]


Messages : 10
Voir ses messages
Posté :

Comment crois-tu pouvoir l'aider ? Qu'est-ce que tu veux faire pour cet ami ? Je crois que le traitement est différent pour chacun, ne fût-ce que par les raisons qui poussent à le prendre. Je crois que chaque personne vit sa dépendance différemment et donc son traitement aussi. Je n'ai pas envie d'être pessimiste mais la méthadone, ce n'est pas du tout cuit ! A mon avis, si tu es là, disponible pour ton ami, c'est déjà bien. Etre à l'écoute, sans juger ni vouloir...aider à tous prix.On ne peut pas vraiment se mettre à la place de quelqu'un qui souffre et même avec toute l'empathie du monde, l'autre qui vit devant nous sa souffrance est parfois difficile à cerner. Il faut que tu puisses aussi accepter qu'il rechute, cela fait partie du chemin (mais pas nécessairement heureusement!) qui le mènera, espérons-le, vers plus de clarté ! Voilà ! sourire

homme


[pas en ligne]


bruxelles

Messages : 3389
Voir ses messages
Posté :

Bonsoir Vahe

Si ton ami est en suivi depuis trois mois, il doit aller deja beaucoup mieux maintenant ?
Dire combien de temps dure le traitement est difficile. La fin du traitement n'est pas un but en soi.
L'interet est de mener une vie normale.
Je peux te donner les renseignements que tu désire étant personnellement concerné par ce moyen thérapeutique depuis pas mal de temps.

Bien a toi
Walter.


[pas en ligne]


belgique

Messages : 3
Voir ses messages
Posté :

Bonsoir!
Merci beaucoup pour vos réponses rapides! Walter, j'aimerais savoir si (excusez-moi pour la naïveté de mes propos, je suis novice..) ce traitement permet d'avoir une vie professionnelle et sociale "normale" (Je mets vraiment entre d'énormes guillemets). Car à ce que j'ai vu, il y a des effets secondaires qui peuvent être génants. Je parle surtout de la fatigue et des endormissements répétés au cours de la journée. Je pense qu'ils sont dus au traitement mais je ne suis pas certaine... Pour l'instant, mon ami a beaucoup de difficultés à avoir des projets, à se voir reprendre un travail, il en a très envie mais lorsqu'il en commence un, il abandonne très vite au bout de quelques jours alors qu'il n'était pas comme ça auparavant. Enfin une question assez technique, est-ce qu'une dose de 60 par jour est conséquente? Merci beaucoup pour vos réponses

homme


[pas en ligne]


bruxelles

Messages : 3389
Voir ses messages
Posté :

Bonjour Vahe.

En effet, ton ami en est encore au commencement.
Les effets secondaires, qui disparaissent avec le temps, sont, une somnolence et une sudation importante. A part ces deux symptomes, je ne vois rien de particulier.
Par contre, je te garantis, que cette aide médicamenteuse offre la possibilité de mener une vie tout ce qu'il y a de plus normale. Et ce que je te dis, c'est du vécu !
Tant au point de vue relationel, affectif, social et professionel.
Mais, si je peux me permettre un conseil, avec d'ailleurs la plupart des soignants actuellement, je suis convaincu que ce suivi doit être impérativement accompagné d'une démarche psychothérapeutique.
Pour ce qui est de la posologie, 50 à 60 mg / jour, en gelules, est la dose moyenne en début de traitement.
Par après, lorsque le patient se stabilise, on peut réevaluer, tant à la hausse qu'à la baisse, la quantité.

Si tu as besoin d'autres informations, n'hésite pas à me contacter.
Cela me fait plaisir de pouvoir faire profiter de mon expérience.
Je te conseille vivement la lecture d'un excellent livre, d'un médecin belge :
"pour en finir avec les toxicomanies" JP Jacques.

Bien à toi

Walter

homme


[pas en ligne]


bruxelles

Messages : 3389
Voir ses messages
Posté :

Un rappel.

N'oublie jamais que c'est LUI et uniquement lui qui doit décider et agir.
Toi tu ne peux rien faire pour lui, a sa place.
La seule chose qui peut lui être utile, c'est ta disponibilité. Et encore. Il ne faut pas qu'il s'imagine que sa vie passe avant la tienne.
Tu as aussi des problèmes et c'est d'abord toi.
Les usagers de produits ont l'habitude d'être assistés et d'être pris en compassion. Ce qui ne les aide pas.
Il faut qu'ils retrouvent l'estime d'eux et le gout des responsabilités.
C'est un usager de psychothropes non actif qui te parle. C'est lorsque mon entourage a compris cela que je me suis pris en main pour la première fois.
Je répete, toi d'abord.
Bizz

homme


[pas en ligne]


bruxelles

Messages : 3389
Voir ses messages
Posté :

Apres celle ci j'arrete, promis ! lol.
Avant que ce sujet ne tourne à la "foire d'empoigne" comme toujours, tu as mon adresse couriel.
N'hésite pas à l'utiliser.


[pas en ligne]


nice alpes maritimes

Messages : 12
Voir ses messages
Posté :

Bonjour à tous je suis nouveau sur ce forum mais malheureusement pas dans la toxicomanie. VAHE ton ami prend de la methadone depuis 3 mois maintenant. Le mieux est qu il descende le plus vite possible car la metha c est un ENORME piège!!!pour arreter: grosse galère ! c est baucoup plus facile d arreter la came que la metha et quans je dis plus facile c est vraiment plus facile! J' ai commmencé à en prendre il y a 10 ans déjà. De tous les médecins que j'ai consulté aucun n'avait les connaissances nécessaires pour m'aider réellement. M'aider à ce que je décroche de cette drogue légale. Je me rends compte que je suis passé d'une drogue (illicite) à une autre (licite). La méthadone peut t'aider à ne plus galèrer (courir après sa dose) mais hinibe complètement ton "goût à la vie" : tu n'as plus envie de grand chose, plus il en prendra et plus il s'enfoncera dans une "létargie méthadonique". Qu'il arrête le plus vite possible. Bon courage à ts les deux.

homme


[pas en ligne]


bruxelles

Messages : 3389
Voir ses messages
Posté :

Cher Tifou

Je suis en contact avec Vahe par mail. Je voulais communiquer le plus possible en dehors du forum , mais là, je dois réagir.

Je prends de la méthadone depuis une quinzaine d'année. C'est devenu pour moi, comme l'unsuline pour le diabétique. Je n'y songe même plus tellement c'est devenu une routine.

J'ai cinquante ans. Je suis bénévole dans les bouquineries d'Oxfam, je suis en train d'écrire un receuil de nouvelles, chaque jour, je suis dans les musées, les bibliothèques quans j'ai quelques heures, je suis des cours de reliure le samedi, et compte commencer des cours du soir en perfectionnement en informatique.

Si ça ce n'est pas du goût à la vie, si c'est être dans un état de léthargie, alors je dois reprendre mon dictionnaire et revoir la définition de ces termes.


Bien à toi

Walter


[pas en ligne]


belgique

Messages : 3
Voir ses messages
Posté :

Merci Tifou pour votre réponse et à Walter pour votre soutien. Cependant, il est nécessaire pour moi de considérer tous les points de vue que l'on peut me donner. Walter, votre situation me redonne espoir mais il ne faut pas non plus se cacher de la situation de personnes que la méthadone n'a au final pas vraiment aidé. Je pense que chacun réagit différent en fonction de son vécu, c'est pourquoi il m'est important de lire des témoignages variés, et malheureusement pas toujours positifs...

Pages: [1]  [3] [4]






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 6



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.