Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Dyslexie = Handicap?

Pages: 1


[pas en ligne]


Messages : 34
Voir ses messages
Posté :

Bonjour à tous!
Le cadet de mes enfants (qui n'est pas le cadet de mes soucis!) est dyslexique.
Scolarisé en Tunisie, il a obtenu son Baccalauréat (concours national tout de même), à la troisième année consécutive...tout de même.
Fort et passionné dans certaines matières; nul et dégoûté dans d'autres, il a bénéficié du système de notation "à la française", c'est à dire que pour réussir, il faut, (contrairement au système belge qui exige 12 de moyenne générale), juste 10/20 et il "suffit" d'avoir la moyenne arithmétique, toutes matières confondues (dotées tout de même d'un coefficient suivant les filières)...
J'ai moi-même diagnostiqué sa dyslexie en m'occupant de ses études en Français.
Il n'y a aucun dépistage, aucune remédiation sur place.
Il a fait "avec". Il a fait dix fois plus d'efforts qu'un autre toujours...Il n'a pas eu trop de déviance d'ordre psychologique, mais un peu tout de même...
Là, au Supérieur en Belgique, il a raté une première et il la recommence dans un autre établissement (mieux encadré avec plus de pratique) et j'ai fait savoir cette année à ses enseignants qu'il est dyslexique.
Il est "moins mal" mais il se retrouve tout de même toujours complètement dépassé. Il y a-t-il des organismes qui "s'intéressent" aux dyslexiques adultes en "détresse"?
Des sortes de centres PMS qui seraient compétents à les conseiler, à guider leur choix d'études, de formation, de métier?
La Dyslexie est-elle reconnue comme un handicap en Belgique?
Si oui, comment?
Sous quelles conditions?
Par quelles démarches?
Auprès de quelles instances?
Quelles voies cette reconnaissance ouvre -t-elle?
Merci pour vos témoignages, vos conseils, vos éventuelles adresses!

femme


[pas en ligne]


Grasse
67 ans

Messages : 287
Voir ses messages
Posté :

Bonjour,

La dyslexie ça se corrige à tout âge.
L'ayant été moins même, je comprends votre souci et vos angoisses.

Votre fils devrait consulter un(e) logopède.

Personnellement, je n'ai jamais eu cette chance. Je dois ma correction à ma mère qui s'est dévouée, corps et âme, pour tenter d'y remédier.

Il m'arrive encore maintenant quand je suis fatiguée surtout de commettre des inversions ou de me tromper. Mais je m'applique.

C'est vrai : nous sommes sans doute un peu plus lents que la moyenne des gens mais cela ne constitue pas une entrave trop sérieuse à la réussite. J'ai poursuivi en son temps un cursus d'études supérieures sans trop de difficultés.

A ma connaissance, la dyslexie n'est pas a priori reconnue comme handicap en tant que tel mais bien comme situation invalidante.

Consultez un(e) spécialiste supra. Il/elle saura bien mieux que moi vous conseiller.

Bon courage.


[pas en ligne]


Messages : 34
Voir ses messages
Posté :

Merci pour votre témoignage!
Je pense effectivement que des logopèdes devraient pouvoir intervenir mais j'imagine que certains spécialistes sont plus spécialisés dans leur pratique , disons versés dans certains troubles ou tout simplement dans le traitement des adultes.
Une logopède s'occupant le plus souvent d'enfants malentendants n'aura pas la même approche qu'une logopède habituée à effectuer des remédiations pour adultes dyslexiques...
Je cherche des adresses un peu "ciblées".
Je ne doute pas, par ailleurs que tôt ou tard, un dyslexique, habitué à lutter, ayant de ce fait acquis endurance et capacité d'efforts soit capable de réussir sa vie...
Ses études...cela dépend de la sévérité de sa dyslexie. A chacun son cas.Qui se résume souvent "à chacun son calvaire".
Merci.


[pas en ligne]


Messages : 34
Voir ses messages
Posté :

Bonjour à tous,

Je me permets de re-poster...
Suite du parcours : mon fils a été adressé par son médecin traitant à un service de Logopédie en Hôpital Universitaire.
Son premier rendez-vous a été fixé à plusieurs mois.
Après les présumées séances de dépistage et de diagnostic que se passe-t-il? Quelqu'un pourrait-il me dire quels sont les moyens, les méthodes employées pour "rééducation" d'adultes dyslexiques? Avez-vous des exemples concrets d'avant/après rééducation? Progrès accomplis, quelle importance et en combien de temps? J'insiste, dans le contexte de dyslexiques adultes...
Merci à vous qui prendrez la peine de me répondre!


[pas en ligne]


Ce pseudo ne DOIT rien écrire

Messages : 10971
Voir ses messages
Posté :

La dyslexie que ce soit adulte ou enfant se rééduque très bien et permet d'acquérir une orthographe et une lecture (ainsi qu'un langage oral si elle est accompagnée de dyslalie).
Les méthodes sont adaptées... bien entendu, les exercices ne sont pas les mêmes à 7 ans qu'à 35, mais il y a des méthodes classiques s'adaptant très bien... et je pense que Borel-Maissonny et ses petits gestes va être oubliée au profit de méthodes plus dynamiques!
Allez... la dyslexie si elle reste parfois un souci, elle n'est pas un handicap en soit et se corrige parfaitement bien!
En 20 séances, un bon bout de chemin pourra être fait... il faut pafois s'acharner sur certaines sons, mots... mais les progrès peuvent être très rapides!
Néanmoins, n'oubliez pas qu'elle se corrige mais qu'elle aime se réveiller de temps à autres et qu'il faut y être attentif, par exemple la fatigue, les trop longs textes à rédiger,... et il y a des situations tenaces. Je suis toujours incapable de reconnaitre 30 et 80 sans être attentive et au-dessus/au-dessous me crée toujours des soucis, mais comme à chaque situation invalidante, il y a les trucs mnémotechniques pour se souvenir de ne pas verser aux impôts 8888€ mais bien 3,33€! lol
Ayez confiance!
Bien à vous,

Pages: 1






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 11



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.