Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> et moi suis je aussi importante ?

Pages: [1] 

femme


[pas en ligne]


mons-belgique
49 ans

Messages : 634
Voir ses messages
Posté :

Et oui, ce soir j'ai un coup de blues. Depuis qques temps j'ai sombré avec FACE BOOK, et j'ai retrouvé d'anciens amis perdus de vue depuis plus de 20 ans. Cela a fait resurgir des souvenirs et des douleurs aussi. Quand je repense à tout ce que l'on s'est permis de me faire et que l'on se permet encore de me faire (mais en fait c'est moi qui permet que l'on me fasse!!!)j'ai envie de hurler, de tout casser dans la maison. Je suis fâchée contre moi-meme et je me suis rendue compte que je ne m'avais jamais "donné" de place. Je suis "moins importante" que les autres, et ils ne se gênent pas pour en profiter. Déjà enfant je me laissais faire (bonne poire) et tout cela pour que l'on m'accepte dans un "groupe", pour que l'on m'aime...Mes parents en premier m'ont bien appris à me faire passer en second. Et j'ai eu quoi en échange ? RIEN !!! STRICTEMENT RIEN !!! j'ai 41 ans , un mari qui ne me regarde et ne me touche pas. Pas d'amis, même pas un psy !!! Pas de job, pas d'avenir...et les autres continuent leur chemin sans se retourner sur moi. Ils ont l'air si importants, les autres,...alors que moi j'ose à peine respirer ou alors je demande la permission...j'ai envie de hurler ...J'EN AI MARRE ! MOI AUSSI JE SUIS LA, ET JE SUIS IMPORTANTE !!! pleure


[pas en ligne]


Respire le jour qui est !

Messages : 9477
Voir ses messages
Posté :

Tu as raison , hurle ... et puis reprends ta place petit à petit ...bon courage Gwen , tiens bon ! sourire

femme


[pas en ligne]


Messages : 11040
Voir ses messages
Posté :

Gwen :
Mes parents en premier m'ont bien appris à me faire passer en second. Et j'ai eu quoi en échange ? RIEN !!! STRICTEMENT RIEN !!! j'ai 41 ans , un mari qui ne me regarde et ne me touche pas. Pas d'amis, même pas un psy !!! Pas de job, pas d'avenir...et les autres continuent leur chemin sans se retourner sur moi.

"

Tous les hommes sont égaux. Mais certains sont plus égaux que d'autres..." (O. Wells)


Bonsoir Gwen,

Je ne fais que passer car il est déja tard.

Je comprends qu'on puisse dire qu'on ait pas d'amis, mais un psy ?

C'est à toi de faire les démarches vers un psy si ce type de travail t'interpelle.

J'ai lu par ci, par là, qq remarques que tu faisais sur la thérapie que tu as suivi précedemment. C'est vrai, ce n'est pas toujours facile et ça ne se passe pas toujours comme on le voudrait.
Mais qui t'empêche de réessayer une fois encore si tu le désires vraiment ?




[pas en ligne]


Respire le jour qui est !

Messages : 9477
Voir ses messages
Posté :

sois juste et bonne envers toi- même , Gwen.Ce sera aussi le mieux pour les autres .


[pas en ligne]


Pas de violences c est les vac
36 ans

Messages : 34128
Voir ses messages
Posté :

tu ne seras importante que lorsque tu travailleras sur toi et ton regard

pas en attendant que les autres te disent t'es importante.

si tu ne refletes que le cote sombre,les autres ne te regarderont meme pas

homme


[pas en ligne]


le man
35 ans

Messages : 2422
Voir ses messages
Posté :

Peut-être arrêter face book ?
Peut-être oublier hier ?
Peut-être éviter de trop espérer pour demain ?
Peut-être essayer de faire aujourd'hui ?

Faire quoi ?
Faire pour toi ?
T'occuper de toi ?
Voir un psy ?
Faire du sport ?
Manger sainement ?
Te créer un quotidien qui te fasse du bien ?
Envisager des activités que t'intéressent ?

Tout ça pour t'aimer.
T'aimer pour que les autres t'apprécient.
Comprendre que tu es unique ?
Accepter les défauts que tu connais et apprendre à composer avec.

Ne pas aller chercher les autres mais attendre qu'ils viennent.
Ne pas trop attendre des autres pour ne pas être décue.

Ne pas vivre à tes dépends simplementpour te faire aimer !!!!

Désolé c'est tout ce qui me vient. Des platitudes. Mais dans le lot il doit bien y avoir quelques bonnes choses.

Ps
et peut-être changer de lunettes ?

femme


[pas en ligne]


Messages : 11040
Voir ses messages
Posté :

4mains :


Ne pas aller chercher les autres mais attendre qu'ils viennent.


Bonjour Remy,

J'aime beaucoup la réflexion que tu proposes à Gwen.

Par contre, je suis interpellée par la phrase reprise ci-dessus.

Beaucoup de personnes n'osent pas aller vers les autres: parler avec des inconnus lorsqu'on est dans un espace commun (fêtes de l'école per exemple, ect).
On se fait alors un cinéma "ca ne se fait pas" "que vont-ils penser de moi" "m'asseoir à coté d'eux, je n'oserais pas", ect, ect

Alors, que l'autre pense peut-être exactement la même chose ou qu'il ne demande pas mieux.

C'est le premier pas qui compte dit-on souvent.

Et pourquoi pas ? Que risque-t-on ?

Et si beaucoup de barrières n'étaient là que parce qu'on les construit patiemment soi-même...

femme


[pas en ligne]


.. derrière la plinthe ..
63 ans

Messages : 4981
Voir ses messages
Posté :

Antoinett :
Et si beaucoup de barrières n'étaient là que parce qu'on les construit patiemment soi-même...


bisou Antoinett ... Je suis d'accord avec ce que tu dis en cette phrase précisément ... mais pourtant, je crois qu'on ne se rend pas nécessairement compte que l'on construit soi-même les barrières qui nous emprisonnent, ou nous limitent ...
Tant d'éléments extérieurs nous bouchent la vue, nous induisent en erreur ... et nous nous leurrons sans doute nous-mêmes ...
Si au moins des ami(e)s sûr(e)s étaient là pour nous ouvrir les yeux circonspect

homme


[pas en ligne]


le man
35 ans

Messages : 2422
Voir ses messages
Posté :

Antoinett,

je pensais aux "amis" qu'elle a déjà.
En tout cas, à ceux qu'elle imagine comme des amis.
Il n'est pas necessaire de les solliciter et d'essayer de se faire aimer en satisfaisant leurs besoins.

Quand aux inconnus, il est certain que si personne ne fait le premier pas, ils resteront des inconnus.
rouge

femme


[pas en ligne]


mons-belgique
49 ans

Messages : 634
Voir ses messages
Posté :

Je n'ai pas peur de faire le premier pas...que je fais si souvent d'ailleurs. Je ne sais pas exactement ce qu'il se passe avec moi. POurtant je ne suis pas "[censuré, motif : message insultant]", j'ai trop de poids c'est vrai, j'ai 41 ans mais je ne pense pas que cela soit des barrières. Non c'est autre chose, mais je ne sais pas définir quoi. Cela me rapelle un truc que l'on m'a dit plquieurs fois au forem (chaque fois des personnes differentes et qui ne s'étaient pas concertées avant...). Elles m'ont dit "pourquoi pensez vous que les emplooyeurs ne vous engagent pas, qu'est ce qu'il vous manque pour vous faire engager ?"...et bien franchement je ne sais pas ce qu'il me manque car j'ai de l'exeprience, je sais parler, communiquer je ne raconte pas des bobards, j'ai des connaissances et des aptitudes...je ne sais pas ce que cherchent vraiment les employeurs (c'est juste a cause de mon age alors ? je ne vois que cela ou alors mes kilos en trop ???)C'est marrant, ils retiennent mon CV puisque je passe souvent des entretiens et ensuite ...plus rien, pas d'emplois pour moi...je ne comprends pas pourtant je donne mon maximum lors de l'entretien, je soigne mon look (vetements maquillage cheveux), je parle correctement et je suis souriante et zen ...mais cela fait 1 an maintenant que je passe des tas d'entretiens pour avoir ZERO emploi au final ... en m'entendre dire par l'employée de la maison de l'emploi : "avez vous besoin d'aide pour realiser votre CV ?" ou " ah ! vous etes assistante sociale, mais avez vous le diplome ???" Est ce que cela aide vraiment qqun a etre motivé pour retrouver un emploi ? je ne sais plus quoi penser...

Pages: [1] 






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 14



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.