Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Famille

Pages: 1


[pas en ligne]


Messages : 2
Voir ses messages
Posté :

J'ai 35 ans,et j'ai un léger handicap.

J'ai travaillé pendant trois ans dans un atelier protégé à Uccle,jusque 1996,où je l'ai quitté pour travailler pour La Poste Financière,comme rédacteur,au W.T.C.,près de la Gare du Nord à Bruxelles.

Car j'ai été autiste.

Heureusement,grace à l'aide de mes parents,j'ai pu m'en sortir honorablement.

Mais ma vie n'en a pas pour autant été un long fleuve tranquille.

Il faut pouvoir,des années durant,suivre un chemin long et difficile pour arriver là où je suis aujourd'hui.

Car,un psy me l'a dit:des cas comme vous sont extremement rares,et nombreux sont les autres autistes(il existe 6 où 7 types d'autismes)qui restent encadrés toute leur vie,dans un atelier,obligés de prendre des médicament lourds,rencontrer des psys,logement surveillé...

Pour autant,la maladie,meme si elle m'a laché,ne lache pas pour autant son emprise sur moi:je dois encore rester concentrer,car j'apprends lentement,lutter contre l'épilepsie(meme si légère),lutter contre la déprime.

Car,nombreux sont les psys qui le disent:il parviendra peut-etre a un certain niveau social,mais il ne parviendra sans doute jamais à se marier.

Très juste:la déprime me fait grossir,les antidépresseurs aussi.

Car on n'attire pas,de nos jours,les mouches avec du vinaigre,dit le proverbe:il faut une situation,de l'argent,et surtout une maison,un jardin...

Or,je n'ai pas beaucoup d'argent.

Je suis un employé administratif.

Je n'ai pas d'argent,mais avant,73 kg,aujourd'hui...90...

Pas de jardin.

Mais un petit appartement au coeur de Bruxelles,et bientot 36 ans...

J'aimerais avoir ne fut ce qu'une compagne,car je me sens seul,avoir un fils.

J'ai consulté les sites de rencontre,mais la plupart sont des rapaces avides d'argent où ne cherchent qu'à vous faire aller au restaurant...

On me taxe de grossier,de sale caractère,mais quinze ans durant,j'ai du lutter contre les railleries liées à mon handicap sans broncher...

Alors je me suis vengé contre la société.

Car aujourd'hui,c'est à mon tour de me retourner et de lutter contre les autres...

femme


[pas en ligne]


.

Messages : 13102
Voir ses messages
Posté :

Les autres, le société t'as tellemnt fait souffrir? Tu veux en parler?
Le sentiment de vengeance est normal, mais quand on passe aux actes, est-ce que ça ne se retourne pas contre soi?
Parler du mal qu'on a endurer peut être aussi un exutoire, avant de trouver une voie pour gérer la douleur..


[pas en ligne]


37 ans

Messages : 6225
Voir ses messages
Posté :

Emmanuel16 :
J'ai 35 ans,et j'ai un léger handicap.

J'ai travaillé pendant trois ans dans un atelier protégé à Uccle,jusque 1996,où je l'ai quitté pour travailler pour La Poste Financière,comme rédacteur,au W.T.C.,près de la Gare du Nord à Bruxelles.

Car j'ai été autiste.

Heureusement,grace à l'aide de mes parents,j'ai pu m'en sortir honorablement.

Mais ma vie n'en a pas pour autant été un long fleuve tranquille.

Il faut pouvoir,des années durant,suivre un chemin long et difficile pour arriver là où je suis aujourd'hui.

Car,un psy me l'a dit:des cas comme vous sont extremement rares,et nombreux sont les autres autistes(il existe 6 où 7 types d'autismes)qui restent encadrés toute leur vie,dans un atelier,obligés de prendre des médicament lourds,rencontrer des psys,logement surveillé...

Pour autant,la maladie,meme si elle m'a laché,ne lache pas pour autant son emprise sur moi:je dois encore rester concentrer,car j'apprends lentement,lutter contre l'épilepsie(meme si légère),lutter contre la déprime.

Car,nombreux sont les psys qui le disent:il parviendra peut-etre a un certain niveau social,mais il ne parviendra sans doute jamais à se marier.

Très juste:la déprime me fait grossir,les antidépresseurs aussi.

Car on n'attire pas,de nos jours,les mouches avec du vinaigre,dit le proverbe:il faut une situation,de l'argent,et surtout une maison,un jardin...

Or,je n'ai pas beaucoup d'argent.

Je suis un employé administratif.

Je n'ai pas d'argent,mais avant,73 kg,aujourd'hui...90...

Pas de jardin.

Mais un petit appartement au coeur de Bruxelles,et bientot 36 ans...

J'aimerais avoir ne fut ce qu'une compagne,car je me sens seul,avoir un fils.

J'ai consulté les sites de rencontre,mais la plupart sont des rapaces avides d'argent où ne cherchent qu'à vous faire aller au restaurant...

On me taxe de grossier,de sale caractère,mais quinze ans durant,j'ai du lutter contre les railleries liées à mon handicap sans broncher...

Alors je me suis vengé contre la société.

Car aujourd'hui,c'est à mon tour de me retourner et de lutter contre les autres...

Je peux comprendre ce que tu ressens mais est ce la bonne solution.
Les regards des gens, je le connais depuis l'age de 12ans, j'en ai bientot 27. J'ai pas quelques choses qui se voit vraiment mais les visages font plus de mal qu'on peut le croire.
La seule facon de ne plus en souffrir est d'en parler.


[pas en ligne]


Messages : 2
Voir ses messages
Posté :

Je me plains,mais j'ai eu la chance malgré tout de voyager avec un père diplomate et une mère au foyer.

Travailler à La Poste dans ces conditions n'est pas simple.

Certains sont petits,deviennent jaloux d'un salaire obtenu plus vite que ceux qui,sans handicap,ont mis plus de temps à obtenir.

D'autres justifient leur courroux parcequ'ils constatent qu'ils ont plus de soucis et de contraintes en tant que contractuels,alors que des statutaires,comme moi,s'ils ont fait des gaffes involontairement,glissé sur des peaux de bananes,sont soit disant protégés et intouchables.

Or,des demandes d'explications,j'en ai reçu,j'ai changé de service plusieurs fois...

Et pour tous,les soucis,avec la restructuration de l'entreprise,sont nombreux...

Les antidépresseurs me font prendre du poids.

Si je les prends,c'est parce que je ne trouve pas une compagne:j'aurais beau tendre une carotte,quelle femme s'y intéresserait?

Les petits salaires n'attraient pas!

Laquelle souhaiterait vivre dans un petit appartement?

Elever un éventuel enfant?

Ceci étant,je ne tiens pas à continuer à grossir,et je suis certain de reperdre du poids,où retrouver mes 73 kg et jeter mes antidépresseurs si je trouve une compagne prete à rester à mes cotés,me comprendre,et élever un jour un fils où une fille avec moi.

Car,de cette manière,je pourrai donner la preuve qu'une personne handicapée peut réussir tant au travail;mais aussi élever un fils,une fille,bref,avoir une vie comme beaucoup d'autres,mais surtout montrer à d'autres personnes avec handicap,qu'ils peuvent et doivent essayer eux aussi.

Mieux encore,j'étonnerais ma famille,qui a peur de cette question et y est réticente,élever une famille coute cher.

Ce n'est jamais simple.

Peut etre est-ce prétentieux,mais j'entrerais dans l'histoire...

Mais les aiguilles du temps avancent vite...

Si je ne trouve pas de solutions,comme je l'ai dit en famille...

Je serais alors au bout de quelque temps le train qui arrive au terminus.

Pour aller à la destruction ensuite...

homme


[pas en ligne]


bruxelles

Messages : 3389
Voir ses messages
Posté :

Emmanuel

C'est vrai que les sites de rencontre sont souvent chers.
Personnellement j'en ai déniché un accessible.
Vas y voir :
www.rendez-vous.be

Ce n'est pas de la pub. Je n'y ai aucun intérêt, sinon te donner un coup de main pour trouver des solutions.

Dis moi ce que tu pense de ce site.
A toi

Pages: 1






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 12



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.