Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Grands-parents bafoués

Pages: [1] 


[pas en ligne]


Messages : 6
Voir ses messages
Posté :

Nous avons mal à notre amour filial et ne savons plus quelle attitude adopter pour pallier au manque de notre fils et nos de petits-enfants. Il y a quelques mois, mon fils aîné et ma belle-fille sont venus à la maison piquer une crise de méchanceté d'une violence verbale rare et exacerbée (nous sommes des non-violents et non agressifs), adressés des reproches injustifiés à notre égard et à l'égard de notre fille cadette, qu'ils avaient "convoquées avec son compagnon". Nous ne nous attendions pas à cela !! Ma fille (marrainne d'un des petits) était en pleurs, son compagnon (ami de longue date de mon fils) n'a dit mot d'étonnement !! mon mari malgré son visage pourpre, est resté calme et moi j'avais le cerveau anesthésié par les "insultes"
D'un ton impérial, ma belle-fille a décidé qu'elle ne nous connaissaient plus et que seul mon fils viendrait nous montrer nos petits-enfants de "temps en temps" et qu'en cas de besoin, ils iraient chez une de mes soeurs qui habite le même village que nous !! laquelle en plus, ne se prive pas de nous tenir au courant du moindre mouvement de notre petite famille !!. Depuis, nous sommes tristes, un peu perdu, plus de ramassage à l'école, de devoirs et de souper chez papy et mamy et avec maman pourtant, qui les reprenait le soir , plus de dodo et de bavardage et d'histoire avec mamy, plus de promenade à vélo avec papy, plus de voyage vert et didactique avec les 7 à 77 ans, plus de vacances à la mer... Nous avions souvent nos petits-enfants, leurs parents ayant des horaires de travail difficile. Les 2 plus jeunes ont été inscrits à l'école de notre village pour que papy puisse les reprendre à l'école et l'aîné dans un établissement près du lieu de travail de mamy pour des raisons de facilités en cas de problèmes ou de besoin (maladie, retard dans la circulation,...). Nous pensions offir et vivre de vraies joies aussi bien à nos enfants qu'à nos petits-enfants. L'aîne, qui est le fils (majeur) d'un premier mariage de ma belle-fille vient nous voir seul, mais les 2 petits sont tributaires de leurs parents...

Nous avons l'impression d'avoir été jetés...comme des kleenex "après usage"...ça fait mal, très très mal...

Heureusement, la journée nous sommes encore tous les deux au travail...

Que faire, comment ramener notre fils à la raison ? Il sait qu'il ne fait pas que nous faire du mal, il prive également ses enfants ? pleure triste

femme


[pas en ligne]


Messages : 3463
Voir ses messages
Posté :

Quels sont les reproches qui vous sont faits finalement Mamylou?

Je ne connais pas grand chose aux lois mais il me semble que les grands parents,de nos jours,peuvent exiger un droit de visite. Oui je sais ce n'est pas une démarche facile à faire mais peut être une solution auquelle il faudrait penser.
Personne dans votre famille ne sait jouer un rôle de "médiateur" ? D'intermédiaire ? Afin de trouver un certain compromis pour que vous ne soyez pas séparés complètements des 2 petits.

Bon courage à vous Mamylou.

femme


[pas en ligne]


Et même si à la fin...
41 ans

Messages : 4065
Voir ses messages
Posté :

Si j'ai bien compris, Mamylou a déjà ce droitde visite, elle n'a plus que cela d'ailleurs. Dans ce que vous reproche votre belle-fille, pouvez-vous changer des choses, faire quelque chose qui lui fera penser que vous êtes de bonne volonté? Qu'en pense votre fils?
Bon courage

femme


[pas en ligne]


Messages : 3463
Voir ses messages
Posté :

Ah ? Moi j'avais compris que c'était au bon vouloir de leur fils.

femme


[pas en ligne]


Et même si à la fin...
41 ans

Messages : 4065
Voir ses messages
Posté :

Oui, c'est aussi ce que j'ai compris,mais elle les voit en tout cas. Je ne sais pas si la loi peut leur donner davantage.


[pas en ligne]


Messages : 6
Voir ses messages
Posté :

Merci à Kachou et Lilas09 de me lire. En fait, notre belle-fille accompagnée de notre fils nous reproche de privilégier notre fille (don d'argent, achat de vêtement, repas, etc...)et ma belle-fille d'ajouter que nous n'aimons pas notre fils eu égard à sa soeur !!!

C'est injuste parce que c'est faux. Nous avons toujours donné la même chose à nos deux enfants et ensuite à nos beaux-enfants et petits-enfants. Il y a là une jalousie mesquine.


Depuis, le dépôt de mon message, notre fils est venu avec nos petits enfants, qui étaient eux ravis. Un peu d'optimisme à l'horizon. J'ai essayé de lui parler...il préfère laisser faire le temps car il veut la paix dans son ménage, mais lui viendra avec les enfants. Toutefois, ma belle-fille n'autorisera plus les petits à dormir chez Papy et Mamy...Il n'ose pas lui parler du week-end à la côté pour l'instant...il essaiera de négocier...

Quant à l'attitude à avoir avec notre belle-fille, difficile ...elle nous ignore totalement, elle ne nous salue même plus lorsque nous la croisons où que ce soit,
elle passe à côté de nous droite comme un i, regard fixe droit devant.

Je sais moi que mon grand gamin sait qu'on l'aime autant que sa soeur et que ces reproches sont injustifiés...il a grandi chez nous quand même !! Il a toujours adorer sa petite soeur; il y a pratiquement 9 ans entr'eux et malgré cela la complicité était là; ils se sont toujours bien entendu. Notre petit-fils adoptif lui, a toujours dit qu'il avait trouvé une grande soeur et continue à voir "sa tatie" !!

Que s'est-il passé ? Nous ne pensons pas avoir mal agi ! Avons-nous été indélicats ?

Notre belle-fille ne voit plus personne de sa famille. Sur les 13 années passées depuis que nous la connaissons, elle a bani sa maman et sa grand'-mère qui l'ont pourtant beaucoup gâtée, son seul frère et sa famille dont un filleul, sa marrainne à elle...

Il y a là peut-ête une souffrance personnelle qu'elle ne veut pas exprimer et qui réclame une aide ? qu'en pensez-vous ?

Mon mari préfére agir comme elle du moment que nous voyons notre fils et nos petits-enfants. Pensez-vous que la mamy, maman et belle-maman que je suis ne doit rien tenter pour y voir plus clair et peut-être aider à surmonter un problème personnel ? Cette méchanceté et cette violence exacerbée n'est-elle pas issue de la solitude dans laquelle ma belle-fille s'enferme ?

Qu'en pensez-vous ? Il y a-t-il sur le site aussi des professionnels qui puissent me répondre ?


Merci d'avance à tous et toutes,
Mamylou.


[pas en ligne]


Bon jour !

Messages : 29263
Voir ses messages
Posté :

Bonjour, Mamylou,
Au vu de la situation telle que vous l'exposez, je ne bougerais pas, du moment que vous voyez toujours votre fils et vos petits-enfants. Ce que vous écrivez au sujet du fait que votre belle-fille se fâche avec tout le monde augure plutôt mal de son couple, ne brusquez rien au risque de vous la mettre encore davantage à dos si c'est possible.
Avez-vous une idée de la raison de sa si soudaine explosion ? veniez-vous d'offrir quelque chose à votre fille ? qui l'a dit à votre belle-fille, tout cela, votre fils doit bien le savoir ?
Douce route à vous sourire


[pas en ligne]


Messages : 6
Voir ses messages
Posté :

Bonjour Bérengère,

Je viens de lire votre pensée et je vous en remercie. Pour l'instant, vis à vis de ma belle-fille, nous nous tenons à l'écart. Pour nous, son manque de politesse élémentaire traduit un mal être à notre égard, et nous ne comprenons toujours pas la cause réelle de décision !

Je n'ai rien offert récemment à ma fille, mais bien à ma belle-fille qui a eu son anniversaire trois semaines plus tôt, elle a choisi son cadeau et nous avons fait une cagnotte pour 250€ (mari,enfants,belle-soeur/beau-frère,papy et mamy)...elle semblait contente !

Par contre, mon fils et ma belle-fille ont appris par une mes soeurs que ma fille faisait partie du groupe de tantines et nièces qui allions voir un concert en juin prochain à Forest National. Les réservations et paiements ont été effectués via le net par la fille de ma soeur et que c'est moi qui lui ai payée les deux places,pour une simple question de
facilité puisqu'elle travaille dans le même établissement que moi !
Il est vrai que la veille de "l'explosion" un des petits à déclaré "pour aller voir Bruel Tatie, elle a des sous, mais pour faire le réveillon de noël chez elle, elle en a pas !" Stupéfaite, je me suis tournée vers mon fils qui m'a dit qu'effectivement c'était la réflexion de son épouse et qu'il pensait comme elle c'était à ma fille et pas à moi à l'organiser. Je lui ai rappelé qu'il m'avait vendu les canars pour le réveillon prévu chez nous comme l'an dernier.
Et puis, il a discuté de choses et d'autre avec son père, et moi et les enfants avons joués avec leur Saint-Nicolas.

Jamais, nous ne nous attendions à cela !

Sincèrement, je pensais qu'ils avaient l'intention d'annoncer leur séparation.
Mais ce jour là, elle crié très fort qu'ils n'avaient plus aucun problème, ni d'entente, ni d'argent...

Pourtant, il est exact que le couple de notre fils/belle-fille n'est pas des plus réussi, ni des plus calmes. Ils se dit fatigué des disputes et a choisi la je ne sais quantième fois d'essayer de sauver son couple.

Je pense qu'il n'est pas prêt pour accepter un échec à ce niveau. Il a mis tellement de rage et de force pour réussir.
Il y a 3 enfants dont il s'occupe souvent seul (tous ceux qui le connaissent le savent, dans son foyer il est à la fois l'homme, la femme, la mère et le père, et je vous jure que c'est vrai depuis le début de leur union), une maison à eux deux, mais il a financé seul les surplus, par un deuxième et troisième boulot occasionnel, exécuté seul également tous les travaux d'aménagement intérieurs et extérieurs divers travaux.

Heureusement, nous voyons notre fils et nos petits-enfants chez nous. Il nous a proposé de s'arranger pour lui rendre visite chez lui, quand "elle" serait absente ou au travail...

Nous avons refusé cette façon de faire. Mais cela me peine parce qu'on dirait que nos visites lui manque. Je ne le sens pas bien dans sa peau et je pense qu'il voit le vide s'installer autour de lui.


Par exemple : Notre fille est allée présenter ses voeux à son frère lorsque sa belle-soeur était absente comme convenu. Mais, sans son compagnon (pourtant copin de mon fils)qui ne veut plus y mettre les pieds...il en a trop entendu dit-il et il n'est pas un pantin ...Question d'amour propre !

Depuis, mon fils lui n'est pas allé chez sa soeur, même pas pour les voeux avec ses enfants:le petit filleul et le neuveu de sa soeur.

Par contre s'ils se rencontrent à une manifestation ou l'autre et que ma belle-fille est au travail, c'est la joie des retrouvailles!!

Quelque chose est cassé dans notre petite famille...il faut que l'on s'accroche pour avoir moins mal. Il y a le sourire des petits-enfants.

Mon mari en a pris son parti, nous voyons nos enfants, nos petits-enfants, c'est le principal, "elle" tant pis et mon beau-fils préfère jusqu'à oublier qu'elle existe.
Quant à moi, cela me prend plus le coeur, je ne vois pas mon fils heureux, mes petits-enfants pris en porte à faux et ma fille tristounette de ne pas voir son frère et ses petits neuveux dont son filleul.
Beaucoup de questions envahissent mes pensées et je trouve peu de réponses.





[pas en ligne]


Bon jour !

Messages : 29263
Voir ses messages
Posté :

Je comprends, Mamylou, et vous remercie pour ces précisions. Je suppose que la situation va se dénouer toute seule, à plus ou moins brève échéance. Heureusement, les tribunaux se tournent de plus en plus vers la garde alternée des enfants, ce qui évite les problèmes de pension alimentaire et de grands-parents "oubliés".
Bonne route à vous tous sourire


[pas en ligne]


Messages : 6
Voir ses messages
Posté :


J'espère simplement que cela se passera au mieux pour tout le monde et surtout pour les petits-enfants.

Nous serons patients et attentifs. Merci de votre soutien.
Mamylou.

Pages: [1] 






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 8



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.