Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Grossesse et violence psychologique dans mon couple

Pages: [1]  [3]

femme


[pas en ligne]


34 ans

Messages : 2
Voir ses messages
Posté :

Bonjour à tous,
Je vais tenter de faire assez court, mais vu toute l'étendue du problème je doute que j'y arrive. Je demande de l'aide en toute urgence svp...
J'ai 27 ans, 28 en août. Depuis bientôt 2 ans 1/2, je sors avec un homme de 10 ans mon aîné. Ca n'a jamais été tout rose entre nous, mais vu que nous habitions chacun chez nous (moi chez ma mère et lui dans son appart), et malgré de multiples problèmes d'entente, nous sommes restés ensemble car nous pensions que tout s'arrangerait avec le temps.
En octobre 2009, j'ai abandonné ma deuxième année d'étude d'infirmière brevetée pour raisons financières et je suis venue vivre avec lui dans le Brabant Wallon (c'est-à-dire très loin de ma famille qui vit dans les Ardennes). J'ai eu beaucoup de mal à trouver du travail en tant qu'aide-soignante, car les places ne sont pas courantes, il y a plus surabondance qu'autre chose. Je suis donc restée jusqu'au 1er avril 2010 sans travail.
D'octobre à avril, la situation entre nous s'est beaucoup dégradée... J'en suis venue rapidement à subir des violences psychologiques graves et quotidiennes. J'ai fini par comprendre que cet homme est un pervers narcissique, et je sais que la seule solution est de fuir... Mais le problème, c'est que je n'ai nulle part où aller! Chez mon père c'est impossible (mésentente), chez ma mère non plus (son salaire serait diminué si je revenais car elle touche une partie du chômage et elle a déjà bien du mal à joindre les deux bouts), je n'ai pas d'amis pour lesquels il est possible de m'accueillir... Bref, en faisant le choix de vivre avec cet homme, j'ai ruiné ma vie.
Les violences psychologiques sont multiples: insultes, utilisation de mon passé contre moi, menaces, chantage, humiliations, rapports sexuels imposés, et j'en passe...
Je ne peux trouver de l'aide nulle part (cet homme a une influence folle de par son travail), je n'ai plus d'économies, plus rien. Il m'avait promis de m'aider à passer mon permis (mensonge), il m'avait promis tout un tas de choses, et me voilà totalement à sa merci. Pour moi c'est très dur.
Le 1er avril, j'ai trouvé du travail (CDD de trois mois à mi-temps) au sein d'une clinique, et le fait est que je m'y plait terriblement. Il y a peut-être une chance que mon contrat soit prolongé d'ici 3 mois, mais hélas toujours en mi-temps. Vu que je ne gagne que 840 euros/mois, cela ne me permet pas de louer quoi que ce soit, surtout dans le brabant wallon où tout est hors de prix... Donc je reste calée chez lui, sans pouvoir m'échapper.
Hier, j'ai fait un test de grossesse; résultat positif, sans doute possible. Je serais enceinte d'environ 8 semaines... Et je ne sais pas quoi faire. J'ai demandé conseil à mes amies, toutes m'ont dit d'avorter, car un enfant coûte horriblement cher, et puis je vais perdre mon travail et on ne me reprendra pas après (je suis toujours dans ma période d'essai et sous CDD), et puis cet homme pourra exiger de reconnaître l'enfant, exiger une garde alternée, et le connaissant il se servira de cet enfant pour me faire du mal, quitte à exiger une garde exclusive... et après je risquerais de regretter d'avoir laissé venir cet enfant au monde.
Je sais tout cela, mais je ne peux pas me résoudre à avorter. Je sais que ma situation est précaire: je vais me retrouver enceinte, au chômage, seule, sans économie, sans personne pour m'aider. Je n'ai pas de permis voiture, pas de moyen de transport, et puis qui voudra me louer? Que pourrai-je offrir à cet enfant? Sans compter le risque qu'il devienne le jouet de mon compagnon... et puis qui le gardera? Retrouverai-je du travail assez vite après l'accouchement pour subvenir à nos besoins? Rien n'est moins sûr puisque, à mon âge, je n'ai aucune expérience professionnelle (ce travail était mon tout premier).
D'un autre côté, je suis anti-avortement, sauf cas particulier (viol, malformation grave, inceste). J'ai bien peur que si j'avorte, je ne parvienne jamais à m'en remettre. Pour moi, si je fais ça, je tue, j'ai du sang sur les mains. Et puis, ce petit être en devenir s'est accroché malgré le stress important que je vis depuis des mois, malgré le fait que je me suis très mal nourrie, que je me sentais mal... et il est là, il s'accroche.
J'ai mis ma mère au courant cet après-midi. Elle me dit que je peux revenir chez elle, mais qu'il faut que j'avorte parce que ce sera mieux pour moi. Je suis perdue.
Je me dit que même si j'avorte, je ne pourrai pas continuer mon travail car mon compagnon va tellement m'en faire baver que tôt ou tard, je vais devoir y renoncer pour retourner dans ma famille (il a déjà commencé hier soir à me harceler comme jamais). Donc je me dit que je pourrais peut-être le garder, vivre chez ma mère la grossesse, et après me remettre sur le marché du travail en espérant trouver rapidement du boulot...
Je demande votre avis, car je suis bouleversée, perdue, mal. Tous les avis sont bons à écouter, tout le monde a sa propre expérience. Merci de m'aider...

femme


[pas en ligne]


Une garce au soleil

Messages : 10612
Voir ses messages
Posté :

va voir les flics, demande une protection policière et qu'il te conduise dans un centre pour femme. Fuit, plus vite tu partira plus vite tu sera en sécurité. C'est le + dur, tout quitter, beaucoup de femmes n'ose pas le faire mais c'est la seule solution.Une fois en sécurité tu pourra voir pour les suites à donner aux autres problèmes ( bébé, travail,etc....)

femme


[pas en ligne]


.. derrière la plinthe ..
63 ans

Messages : 4981
Voir ses messages
Posté :

Bonjour,

Dans un Centre pour Femmes, tu trouveras beaucoup d'aide.
Les professionnelles t'aideront à trouver un logement, à retrouver tes droits, à parler de ta situation, et à retrouver ton équilibre. Tu seras entourée de gens qui connaissent bien ton problème, qui n'est, malheureusement, pas si rare que cela.
De plus, normalement, tu devrais pouvoir y rester le temps nécessaire pour trouver un logement adéquat.
Par rapport aux aides financières, en cas de perte de salaires, etc. il y a toujours le recours au CPAS de ta région.

Fuis. Fuis. Ne reste pas avec cet homme. Tu as encore toute la vie devant toi, et ce petit bout pour t'aider à remonter la pente.
bisou

femme


[pas en ligne]


33 ans

Messages : 1
Voir ses messages
Posté :

Chère Sophie,
je viens de lire ton poste et je suis bouleverse par ta situation !
Tout d'abord, et tu le dis toi-même, tu dois fuir au plus vite. Mais, avant que tu le fais, je te conseil vivement de porter plante a la police.
Je ne sais pas ce que tu décidera pour ton bébé. Mais a8 semaines c'est beaucoup trop dangereux pour toi non seulement au niveau physique (le changement hormonale est déjà asses important a ce stade) mais aussi au niveau psychologique.
De toute façon, le fait de t'avoir sécurisé en prévenant la police, tu permettra de ne pas craindre ce mec et qu'il voudra un jour te prendre la garde de l'enfant !
Reviens chez ta mère!
On se dit souvent que nous n'avons pas droit d'abuser de l'aide de nos parents. Mais sache que rien de pire pour une mère de savoir que son enfant est malheureuse et ne pas pouvoir l'aider ! Si tu sera avec elle, elle saura t'aider sûrement !
Mais surtout, fais vite avant que ce monstre commence de s'en douter de quoi que se soit !

Quoi que tu décides, je te souhaite bon courage et beaucoup de bonheur !
Je pense tres fort a toi !

femme


[pas en ligne]


Messages : 3664
Voir ses messages
Posté :

Sophie82.
Feeva a raison ta maman sera heureuse de t'aider meme si sa situation change un peu ce n'est que passager.
Fait l'impossible pour qu'il ignore que tu es enceinte si tu ne l'a pas encore dit.
Courage je pense bien a toi.

femme


[pas en ligne]


Bapeaume Canteleu
47 ans

Messages : 4
Voir ses messages
Posté :

oui sophie tu peut t'en sorti avec ton diplome d'aide- soignante et bien sur l'événement alors si avec le copain il ne veut pas acceptée ou il si il ne veut pas changer de comportement ou il ne veut pas accepté le bébé fait lui comprendre que tu veux le gardé et que tu resté toute seule avec celui que tu porte dans le ventre et que tu peux arrivée a t'en sortir amitié a vous deux

femme


[pas en ligne]


Binche, Belgique
31 ans

Messages : 781
Voir ses messages
Posté :

Je pense que tu devrais plutot envisager d'avorter, c'est vrai que cela n'est pas facile mais tu le dis toi même "Que puis-je offrir à cet enfant?".. A mon avis, pas grand chose vu ta situation.. le prend pas mal hein, ce n'est juste que mon avis !

Je pense que tu devrais essayer au plus vite de quitter cette homme et de retrouver une vie normale et aussi un travail du côté de ta maman.

Sinon ça sera certainement, un enfant encore malheureux et qui aura pas de père à côté de lui... Encore une fois ce n'est que mon avis personnel!

femme


[pas en ligne]


.. derrière la plinthe ..
63 ans

Messages : 4981
Voir ses messages
Posté :

Sophie, tu peux offrir à cet enfant tout ton amour, ta tendresse, ... et ce n'est pas parce qu'il sera sans père qu'il sera nécessairement malheureux.
D'ailleurs, un père se présentera peut-être d'ici quelques temps, qui sait ?

Cet enfant EST ta raison de vivre, et de te battre. N'en fais pas une victime de plus.
bisou

femme


[pas en ligne]


34 ans

Messages : 2
Voir ses messages
Posté :

Coucou,
Je vous remercie tous bcp pour votre aide et vos précieux conseils.
Je dois dire que je n'ai jamais réellement pensé à avorter. J'ai souvent dit que si j'étais enceinte de mon compagnon, c'est ce que je ferais... mais entre ce qu'on dit et ce qu'on fait...! Maintenant que je le suis, je ne peux pas me résoudre à sacrifier une vie. Je peux comprendre l'avortement dans des cas bien spécifiques (viol, inceste, malformation grave, vie de la mère en jeu), mais dans mon cas, ce n'est pas justifié. Je sais que ce sera difficile étant donné que je n'ai rien à lui offrir sauf mon amour et ma tendresse, mais je suis bien décidée à me battre de toutes mes forces pour que mon petit ne manque de rien.
Une question m'angoisse terriblement cependant, et j'ai du mal à trouver une réponse... Durant ces 7 premières semaines de grossesse, je me suis assez mal nourrie (pas de fruits, de légumes, pas mal de fritures, etc)... bon ça n'a pas duré ces 7 semaines, mais ça a duré quelques semaines quand même. Est-ce que mon enfant risque d'être mal développé à la naissance à cause de cette mauvaise alimentation en début de grossesse??? Cela m'angoisse terriblement! J'ai demandé à un médecin généraliste, il m'a dit que non mais il n'avait pas l'air bien sûr de lui... et c'est dans les premières semaines qu'un enfant a besoin de pas mal de choses pour se construire... si quelqu'un pouvait me répondre avec certitude ce serait très gentil merci...
Au fait, j'ai trouvé une place dans une maison maternelle... je ne savais pas que ça existait avant vos conseils!!! De tout coeur merci... je pars vendredi, une place m'est réservée! Je suis heureuse comme tout! Bisous

femme


[pas en ligne]


Bruxelles
30 ans

Messages : 2676
Voir ses messages
Posté :

c'est sûr que la nourriture c'est important mais dans un premier temps, les cellules ne font que se multiplier sans se spécialiser. "Il" doit avoir à peu près 2cm. Selon moi, c'est vraiment pas critique. Certains disent que les cellules ont une "mémoire"... Ca sera peut-être un accro aux gâteaux!
Je suis vraiment contente pour vous. Bonne chance pour la suite.

Pages: [1]  [3]






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 11



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.