Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> harcément moral non reconnu par Arista

Pages: 1


[pas en ligne]


Messages : 10
Voir ses messages
Posté :

Bonjour,

J'ai eu une dépression pendant 6 mois. Quand je suis rentré, je me suis fait traiter de faiblard, de paranoïaque, que ma place est dans un atelier protégé. et bien d'autres liste non exhaustive.....
Un rapport d'évaluation catastrophique (mon travail est critiqué de manière systématique alors que je n'avais eu que des rapports d'évaluation positifs pendant 15 ans) ,j'ai porté plainte contre ce rapport ; j'ai gagné

J'ai porté plainte pour harcèlement moral chez ARISTA, cette garce de psy a conclu à un hyper conflit alors que dans le même temps une analyse de risques psycho-sociaux (recueillement anonyme de témoignages par des psy d'Arista) et là, 27 collègues sur 4o ont témoigné ; conclusion, il y a harcèlement.

Y a-t-il moyen de combattre l'avis de la [censuré, motif : message insultant] de psy qui ne voit pas du harcèlement quand il est sous son nez.

Que pouvez-vous me conseiller ?
J'ai 52 ans, donc difficulté de trouver du travail .

Merci pour votre aide.



[pas en ligne]


Messages : 85
Voir ses messages
Posté :

ben oui on est faiblard quand on est en depression, remiue toi les kouill et tu trouvera du travail et on t'aimera à nouveau.

femme


[pas en ligne]


Messages : 101
Voir ses messages
Posté :

52 ans c'est un bel alibi pour les chefs de l'entreprise, pour provoquer la mort psychique d'un employé qui commence à coûter trop cher et à être performant, mais moins résistant!

Vous êtes revenu après 6 mois, étiez-vous guéris de votre dépression?

Si je regarde via Internet, ce qu'est la mission d' ARISTA, ce n'est pas d'accompagner des personnes KO, victimes, et de les orienter, les aider à se faire reconnaitre comme victime, mais bien de faire de la prévention, et de l'accompagnement avant que ça aille trop loin, pour améliorer le bien-être au travail.

Quand vous avez senti votre mal-être arriver, vous êtes vous adressé à eux? leur avez vous demandé de l'aide, leur soutien?

Il me semble, qu'actuellement, vous devriez voir un psy dans le privé, avec l'objectif de sortir de la rage, la colère qui vous assaille actuellement, afin de sortir des émotions qui vous font voir rouge, car communiquer dans cet état là, revient à être agressif, et ne vous menera qu'à votre perte. Il est donc important de retrouver votre calme et votre objectivité. Vous êtes objectif me direz-vous, alors de pouvoir l'exprimer de façon à être entendu.

Voyez aussi un avocat, spécialisé en harcèlement, qui lui débrouissallera le terrain. En droit, seuls les preuves tiennent la route et sont prises en compte. Donc le sondage, vaut plus que l'avis subjectif de la psy.

Peut-être avec vous déjà vécu dans l'enfance une situation (la pire qui soit), de victime NON entendue!

Une personne sensée vous protéger, vous agressait, alors que l'autre personne sensée vous protéger, faisait l'autruche et niait votre douleur. Limite en vous disant que vous exagérier, que vous étiez parano.

Si jamais c'était le cas, automatiquement, vos répèterez l'incapacité à "vous faire entendre" en utilisant le mauvais ton, les mauvais mots, les mauvais arguments, et en vous sentant perdu d'avance! Une thérapie de fond s'impose. Pour redevenir acteur de votre vie, repprendre le contrôle. Et non subir les attaques malveillantes.

Dites-vous, que derrière les énormes difficultés, un changement de vie positif, auquel vous ne pensiez pas, vous attend, mais seulement si vous accepter que vos expériences de vie, vous ont amené à faire des erreurs, j'ai bien dit des erreurs corrigeables, pas des fautes!

Réinventez votre passé, vous recréerez votre avenir.

Faites-vous aider.

Bonne chance.

Bonne chance à vous.

Pages: 1






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 12



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.