Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Indemnité d'handcapé quand on est insomniaque et sujet a de lourd problèmes d'insomnie et de santé mental qui en découle.

Pages: 1

homme


[pas en ligne]


34 ans

Messages : 4
Voir ses messages
Posté :

Bonjour,

Je suis un gros insomniaque, je ne dors pas avant 8 heures du matin, cela me crée des problèmes de santé mentale.

Je suis actuellement en dépression, je l'ai déjà été, bien que celle ci est la pire que j'ai connu et j'ai peur que si je ne fait rien, cela sera encore... pire!

je suis suivi par un psychiatre en ce moment, je suis décidé à me sortir de ma dépression, et par la suite enfin traiter mon insomnie.

Je suis actuellement en chômage, je ne cherche pas a être sans activité, d'ailleurs je fais parfois des choses en freelance, le chômage a très certainement joué sur mon état.

Malgré tout, je voudrais savoir s'il était possible d'être déclaré handicapé quand on est insomniaque, si les démarches sont compliqué.

Disons qu'au moins pendant 6 mois, je voudrai peux ne plus être "embêté" par l'onem et actiris afin de me focaliser sur ma santé, cela serait un poids en moins.

Je précise que je ne cherche pas une astuce pour être payé a ne rien faire. Toutes les fois ou je suis partis à une antenne actiris/forem, ca s'est soldé par "vous vous débrouillez très bien, cherchez par vous même et bonne chance"...

Je voudrais pouvoir me focaliser sur mon état de santé et me reconstruire pour enfin sauter sur une occasion de job quand elle se présente.

Merci de vos renseignements.


[pas en ligne]


direction... par là!

Messages : 1088
Voir ses messages
Posté :

Si vous êtes au chômage, le fait de rentrer un certificat médical délivré par votre psychiatre (= médecin, donc il peut vous en donner un), vous glisserez sur la mutuelle!
Vous serez 'tranquille' le temps de la prise en charge de la mutuelle pour votre recherche d'emploi, mais vous devrez rencontrer le médecin-conseil de celle-ci!
Il jugera de votre incapacité temporaire!
Quant à être reconnu invalide... hum, hum! Le chemin est long et pour de l'insomnie, pas certaine que cette "maladie soit répertoriée" du côté de l'INAMI comme telle!

homme


[pas en ligne]


34 ans

Messages : 4
Voir ses messages
Posté :

Je cherche plus une considération de mon "handicap", en allant chez le psy, je me rend compte de comment j'ai sous estimé socialement mon problème d'insomnie, en tout cas, c'est difficile quand on chute de trouver la capacité et le temps a redémarrer.
J'en était a accepter mon sort mais je me rend compte que ce n'est pas sain du tout.

Je vais essayer de prendre des congés maladie a chaque fois que j'ai une rechute d'insomnie grave, prendre le temps de me rétablir et reprendre le boulot... quand j'ai la chance d'en avoir un.

Je voudrai savoir si c'est compliqué, s'il faut bcp de rendez vous chez le médecin conseil? il y'a beaucoup de démarche à faire?
Particulièrement quand on est au chômage!

Merci

femme


[pas en ligne]


Liège

Messages : 2
Voir ses messages
Posté :

Bonjour,
La première chose à faire (c'est, peut-être, fait ?) est de savoir l'origine de ces insomnies ? Savoir si ton état est (ou pas) pathologique? Je vais être brève, ignorant où tu en es. En résumé, dans ce genre de problèmes, le Généraliste t'envoie chez 1 Neurologue . Après "Dodo" (ou, pas, vu insomnies) à l'Hôpital (moins de 24 h), le Médecin diagnostique 1 maladie ou pas. La suite dépend de cela.
...Bonne nuit !
Vi ange

homme


[pas en ligne]


Messages : 269
Voir ses messages
Posté :

bonjour,

Un médecin te prescrira une polysomno. Tu passes une nuit à l'hôpital on te branche et on vois si tu dors normalement. (apnée etc..)

Surtout soigne toi.

femme


[pas en ligne]


Liège

Messages : 2
Voir ses messages
Posté :

Bonjour et merci Amero, Tout cela est fait et, le diagnostic est "Hypersomnie (comprendre "Diurne" !)idiopathique (= origine inconnue, plus simplement = "on ne sait pas !")". Très proche de la Narcolepsie (personnes qui s'endorment, comme cela, en public ou pas. Cela m'arrive, régulièrement. Aussi, je reste debout (position)!Merci pour tes encouragements. Je garde "les tiens" et, non, les propos du Neurologue ! "...Pas de traitement (qui soigne, c'est vrai )et, aggravation certaine, pas de solution, cette maladie ne se soigne pas !..." Merci Doc. ! Moral = médicament ! Cordialement. Merci Vi

Pages: 1






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 12



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.