Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> J'ai trouvé ce beau texte qui fait réfléchir.

Pages: 1


[pas en ligne]


Messages : 1869
Voir ses messages
Posté :

Bonjour,
J'aurais aimé utiliser une couleur, mais j'ai beau saisir le texte et en choisir une, ça ne fonctionne pas.


J'ai trouvé ce beau texte qui fait réfléchir.


"Je suis alcoolique, j’ai besoin de votre aide.

Ne me sermonnez pas, ne me blâmez pas, ne me réprimandez pas.
Vous ne seriez pas fâchés contre moi si je souffrais de tuberculose ou de diabète.
L’alcoolisme est aussi une maladie.

Ne jetez pas mes bouteilles ; ce n’est que gaspillage,
parce que je trouverai toujours moyen de m’en procurer d’autres.

Ne me laissez pas provoquer votre colère.
Si vous m’attaquez verbalement ou physiquement,
vous ne ferez que confirmer la mauvaise opinion que j’ai de moi-même.
Je me déteste déjà suffisamment.

Ne permettez pas que votre amour pour moi
et votre inquiétude à mon sujet vous portent à faire à ma place
ce que je devrais faire moi-même.
Si vous assumez mes responsabilités,
vous m’empêchez irrémédiablement de les assumer.
Mon sentiment de culpabilité augmentera, et vous m’en voudrez.

N’acceptez pas mes promesses.
Je promettrai n’importe quoi pour me tirer d’affaire.
Mais la nature de ma maladie m’empêche de les tenir,
même si je suis sincère au moment où je les fais.

Ne faites pas de vaines menaces.
Quand vous aurez pris une décision, soyez inébranlable.

Ne croyez pas tout ce que je vous dis,
c’est peut-être un mensonge ;
nier la réalité est un symptôme de ma maladie.
Du reste, je suis porté à ne pas respecter ceux que je peux duper trop facilement.

Ne me laissez pas vous exploiter ou abuser de votre bonne volonté en aucune façon.
L’amour ne peut survivre longtemps dans un climat d’injustice.

N’essayez pas de dissimuler la vérité à mon sujet,
ou de me soustraire aux c o n séquences de mon intempérance.
Ne mentez pas, ne payez pas mes dettes,
n’allez pas travailler pour faire face à mes obligations familiales.
Ces interventions peuvent retarder ou atténuer la crise qui,
précisément, me pousserait à rechercher de l’aide.
Je ne peux continuer de nier que j’ai un problème d’alcool
aussi longtemps que vous me permettez d’échapper
automatiquement aux c o n séquences de mon intempérance.

Surtout, renseignez-vous autant que possible sur l’alcoolisme
et sur la façon dont vous devez agir avec moi…

Je vous aime,

Votre alcoolique."

femme


[pas en ligne]


Une garce au soleil

Messages : 10612
Voir ses messages
Posté :

un ami à souffert d’alcoolisme pendant presque 10 ans, aujourd'hui il ne boit plus depuis 6 mois.

Il est difficile d'aider , de savoir que faire, que dire......

L'alcool est une drogue dure en vente libre! triste

femme


[pas en ligne]


simply the pest..

Messages : 39432
Voir ses messages
Posté :

Ce qui me fait penser au sketch de Coluche.: Gérard

femme


[pas en ligne]


Bruxelles
81 ans

Messages : 175
Voir ses messages
Posté :

Merci shouala


[pas en ligne]


Messages : 1869
Voir ses messages
Posté :

Jeanflon456,
J'ignore pourquoi vous me remerciez, mais je suppose que vous êtes touché(e) par ce message. S'il a pu vous mettre du baume au coeur, mon but est atteint.
Belle fin de semaine à vous.


[pas en ligne]


Messages : 1869
Voir ses messages
Posté :

Balthazar,
Non, je n'ai rien au sujet des obsédés sexuels, mais je peux chercher ou me renseigner.
En tant qu'obsédé sexuel, si tu veux être touché, je pense que tu as des possibilités ange ange ange


Pourquoi n'écris-tu pas TON texte ?

femme


[pas en ligne]


Bruxelles
81 ans

Messages : 175
Voir ses messages
Posté :

je disais merci car avec la beauté ce texte nous dit comment agir face aux personnes qui ont ce problème


[pas en ligne]


Messages : 1869
Voir ses messages
Posté :

Bonsoir Jeanflo,
"je disais merci car avec la beauté ce texte nous dit comment agir face aux personnes qui ont ce problème"

Vous avez tout à fait raison.
Il reste à espérer que d'autres auront la même réflexion que vous.

Bonne fin de journée.

Voici un autre beau texte.

Savoir vieillir

Vieillir, se l'avouer à soi-même et le dire
Tout haut non pas pour voir protester les amis,
Mais pour y conformer ses goûts et s'interdire
Ce que la veille encore on se croyait permis.

Avec sincérité, dès que l'aube se lève,
Se bien persuader qu'on est plus vieux d'un jour.
À chaque cheveu blanc, se séparer d'un rêve
Et lui dire tout bas un adieu sans retour.

Aux appétits grossiers, imposer d'âpres jeûnes
Et nourrir son esprit d'un solide savoir.
Devenir bon, devenir doux, aimer les jeunes,
Comme on aima les fleurs, comme on aima l'espoir.

Se résigner à vivre un peu sur le rivage,
Tandis qu'ils vogueront sur les flots hasardeux,
Craindre d'être importuns, sans devenir sauvage,
Se laisser ignorer tout en restant près d'eux.

Vaquer sans bruit aux soins que tout départ réclame,
Prier et faire un peu de bien autour de soi,
Sans négliger son corps, parer surtout son âme,
Chauffant l'un au tison, l'autre à l'antique foi.
Puis, un beau soir, discrètement, souffler la flamme
De sa lampe et mourir parce que c'est la loi.

François Fabié

femme


[pas en ligne]


charleroi
48 ans

Messages : 3
Voir ses messages
Posté :

j'ai apprécie la lecture de votre texte...qui reflète bien je trouve la réalité ou triste réalité j'ai envie de dire....
car je trouve si triste cette "maladie" .... elle change totalement le comportement et l'image de la personne atteinte...
bonne soirée sourire


[pas en ligne]


Messages : 2
Voir ses messages
Posté :

Un petit conseil, presque gratuit.
Je vous invite à lire le livre "Le dernier pour la route".
Merci et bon courage à tous

Pages: 1






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 10



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.