Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Je n'en peux plus

Pages: [1] 


[pas en ligne]


Messages : 7
Voir ses messages
Posté :

Bonjour,

je me présente rapidement j'ai 19 ans et j'ai arrêté mes études il y a 2 mois, car je n'en peux plus. Je vois un psychiatre depuis 7 mois, je souffre d'une dépression, et pour l'instant rien ne va mieux, c'est même pire. Je vis avec ma mère et mon frère.

J'ai de très gros problèmes avec ma famille, on ne s'entend pas, on se dispute toujours, et moi j'en ai plus que marre. J'ai bien tenté d'en parler avec eux, mais ils ont l'air d'apprécier cette mauvais ambiance... triste

Ce qui me fait venir ici, c'est que aujourd'hui j'ai essayé toute les solutions possibles, mais rien ne va mieux. Je pense maintenant très sérieusement au suicide, et ca me fait un peu peur, car je vois bien qu'il n'y a plus aucune solutions possibles.

J'implore votre aide, je suis vraiment perdu, je suis à bout j'ai envie d'en finir. Avez-vous des conseils à me donner ? (A savoir que ma mère ne veut pas entendre parler de psychologues et autres).

Que faire ? Avez-vous des contacts à me donner ? Des gens qui connaissent cela et qui pourraient m'aider ?

Car là, je suis à la fin de ma vie, je le sent bien. triste


[pas en ligne]


Messages : 25
Voir ses messages
Posté :

Bonjour,

Il serait criminel d'ignorer votre message.

Afin que l'on puisse vous aider, pouvez-vous nous en dire plus sur votre situation ?
De quel coin venez-vous? Avez-vous déjà fait appel à des tiers pour vos problèmes ? Si oui, qui ?


[pas en ligne]


Messages : 7
Voir ses messages
Posté :

merci de m'avoir répondu.

Je vis dans un petit village (pas de contact avec les gens), en province de Namur.

J'en ai déjà parlé à ma mère et à ma grand-mère, ainsi qu'au psychiatre. Le psy ne peut rien faire, a part donner des médicaments et des conseils. Ma mère (et un peu ma grand-mère) s'en foutent, ou plutôt relativisent, comme si ce n'était rien, elles me disent tout le temps que c'est moi le fautif. Et moi maintenant, j'en ai trop marre. Ca fait trop longtemps que je suis triste. Je n'ai plus AUCUN amis, j'ai arrêté mes études, ma vie ne ressemble à rien, et personne ne m'aide (ou plutôt ne veut m'aider), j'ai juste envie de crever. Ce n'est pas faute d'avoir essayé d'en parler.

Le psychiatre ma dit à plusieurs reprises de prendre rendez-vous avec une psychologue. Le problème est que je n'ai pas d'argent, et que ma mère ne veut pas m'y emmener. Elle refuse de parler avec moi, et ne fait que me critiquer.

Quand j'en ai trop marre, il m'arrive de prendre plusieurs anxiolytique d'un coup, pour pouvoir dormir jusqu'à 20h par jour, car quand je suis réveillé je suis trop triste.

Je suis aussi trop timide pour oser téléphoner.

Que faire ? Aidez-moi s'il vous plait. Chaque jour est un vrai enfer pour moi (et je pèse mes mots). triste

Bonne soirée.

femme


[pas en ligne]


Namur

Messages : 23
Voir ses messages
Posté :

Bonjour Damien,

je vis aussi dans un petit village en province de Namur, on peut y avoir des contacts avec les gens si on les approche.

Trop triste cette vie, je comprends mais n'étant pas psy, je ne sais que te dire.

On peut faire une thérapie au centre de santé mentale, si ce n'est pas gratuit, c'est très peu cher, la mutuelle intervient, je payais en son temps deux euros cinquante mais il y a quelques années.Je pense que si tu n'as pas d'argent du tout tu devrais aller au cpas et expliquer ton cas tu as peut-être droit au RIS.

CPAS
rue de Dave 165
5100 JAMBES
Tél 081/33.70.11



SERVICE DE SANTE MENTALE NAMUR BALANCES

Adresse
rue Château des Balances, 3b

Code postal
5000

Localité
NAMUR

Téléphone
081/77.67.12

Allez courage tiens-nous au courant.


[pas en ligne]


Messages : 7
Voir ses messages
Posté :

Merci Potiche.

Le problème est que je suis tellement timide que je n'ose parler à personne.

Bref, je vais voir pour ce que tu m'as donné comme infos, je vous tiendrais au courant.

femme


[pas en ligne]


Namur

Messages : 23
Voir ses messages
Posté :

Bonjour Damien,
je connais une jeune femme qui suite à un choc violent dans l'enfance parle d'une petite voix inaudible. Elle fait du théâtre et sur scène parle d'une voix claire et qui porte loin et s'est consolée de son complexe en montant sur les planches... tout peut arriver pour toi Damien il suffit de décider que tu n'es plus timide. C'est une ENORME erreur des parents de dire il ou elle est timide en parlant de leur enfant, cette étiquette reste à jamais collée à la peau si on ne travaille pas sur soi pour décoller cette étiquette malveillante.


[pas en ligne]


Messages : 7
Voir ses messages
Posté :

Merci potiche.

J'ai vu mon Psychiatre, et il se dit inquiet pour moi, il me propose une petite hospitalisation d'une semaine (dans un hôpital "normal"), pour déterminer correctement les causes de mon mal-être.
Sur le coup, j'étais trop stressé, mais je pense que je vais accepter.

femme


[pas en ligne]


Romedenne
49 ans

Messages : 44
Voir ses messages
Posté :

Bonjour Damien, J'espère que depuis ton dernier post, tu es hospitalisé afin qu'on t'aide ou que, avec un peu de chance, tu as trouvé quelqu'un à qui parler... Tu sais, parfois, pouvoir parler avec une personne étrangère et surtout pas écrit est une bonne chose pour le début... Si tu veux, tu peux me donner ton adresse mail en privé et nous parlerons un peu tous les deux... J'ai moi même un fils de 20 ans et j'habite un petit village dans la province de Namur (si ça se trouve, on est tout près... clien d´œil )... Ne te laisses pas abattre, la vie peut être si belle quand on apprend à prendre du recul...
En attendant, je t'envoie plein d'ondes positives...

femme


[pas en ligne]


Namur

Messages : 23
Voir ses messages
Posté :

Bonjour Damien,

je n'ai pas vu ton dernier message, je t'espère un peu plus en paix, lâche prise laisse toi aller un peu. Plein d'ondes positives s'envolent vers toi de chez moi aussi tu vois tu n'es plus seul, tu as deux mamans qui s'intéressent à toi.
Bisous qui guérissent.


[pas en ligne]


Messages : 7
Voir ses messages
Posté :

Bonjour,

merci pour vos messages. Non, je dois bientôt revoir mon psychiatre pour en parler de l'hospitalisation.

Ce qui me fait peur, c'est que l'hospitalisation ne serve à rien (c'est une hospitalisation dans un hôpital normal, de max 9 jours), et que le psychiatre insiste après pour prolonger la durée du séjour.

J'ai très peur qu'il m'oblige à rester plus longtemps, et que si je refuse, il m'y oblige de force. (il y avait déjà fait allusion plus d'une fois, c'est pour ça que je pense à se scénario). Ça serait insupportable pour moi d'être forcé de rester des semaines en plus. Rien que d'en parler, j'en tremble. Je ne sais comment je réagirais si on me forçait, mais je suis certains que je ne me laisserais pas faire, quitte à utiliser la force pour me défendre.

C'est ca qui m’empêche de parler de mes envies de mourir, car je sais que l'on peut me forcer à être hospitalisé.

Je ne sais plus quoi faire, je me sent pris au piège, d'un côté j'aimerais parler de mes problèmes, mais de l'autre je sais que si je le fait, le psychiatre va essayer de me forcer à allonger l'hospitalisation, et qu'il pourrait le faire de force. Je suis donc condamné à me taire si je ne veux pas être encore plus triste et mal en moi.


Pages: [1] 






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 11



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.