Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Je ne sais pas gérer ma vie

Pages: [1]  [3] [4]

femme


[pas en ligne]


34 ans

Messages : 7
Voir ses messages
Posté :

Bonjour à tous,

J'ai besoin de vos conseils. J'ai du mal à me projeter dans mes ... projets d'avenir justement. J'ai envie d'une maison, avec un jardin, d'un emploi mieux payé, d'un enfant...

Mais comment puis-je croire en mes projets alors que je me comporte en lâche dans ma vie actuelle?

Comme me le fait remarquer mon mari, à juste titre, je ne sais déjà pas m'occuper de notre intérieur alors que la surface à entretenir est minuscule (il fait tellement petit chez nous que les meubles se chevauchent presque). C'est vrai, je rechigne face aux tâches ménagères... Mais le désordre s'installe tellement vite, et de manière tellement démesurée que je suis découragée avant de commencer. Alors, une "vraie" maison, avec de l'espace, et un jardin, aurais-je la force de m'en occuper comme il se doit?

J'ai perpétuellement la flemme, quand je rentre du boulot, je n'ai qu'une envie: me détendre sur mon canapé ou devant mon pc, à la limite faire à manger.

Comment pourrais-je m'en sortir avec un enfant? Un enfant nécessite l'attention et la présence de sa maman à tout instant, maman fatiguée ou pas. Comment pourrais-je y arriver???

Je me rends compte que je ne parviens pas à prendre mes responsabilités, je me comporte moi-même en bébé... De plus, il m'arrive, comme hier par exemple, de faire des crises de phobie sociale, au moment de sortir de la voiture pour faire les courses, plus moyen, j'ai été prise de panique, une peur insensée et incompréhensible à l'idée de voir des gens...

Mon message n'est pas des plus clairs, mais c'est un peu la pagaille dans ma tête.

J'aimerais tellement croire que les choses se mettront en place naturellement le moment venu... En attendant, je ne parviens pas à marcher en direction de mes objectifs, freinée par mes propres incapacités...

Merci de m'avoir lue, et si vosu avez des conseils, une expérience à partager, je vous en remercie.

LumièreBoréale

femme


[pas en ligne]


always keep your head on
31 ans

Messages : 8017
Voir ses messages
Posté :

Lumiereboreale :
Bonjour à tous,

J'ai besoin de vos conseils. J'ai du mal à me projeter dans mes ... projets d'avenir justement. J'ai envie d'une maison, avec un jardin, d'un emploi mieux payé, d'un enfant...

Mais comment puis-je croire en mes projets alors que je me comporte en lâche dans ma vie actuelle?

Comme me le fait remarquer mon mari, à juste titre, je ne sais déjà pas m'occuper de notre intérieur alors que la surface à entretenir est minuscule (il fait tellement petit chez nous que les meubles se chevauchent presque). C'est vrai, je rechigne face aux tâches ménagères... Mais le désordre s'installe tellement vite, et de manière tellement démesurée que je suis découragée avant de commencer. Alors, une "vraie" maison, avec de l'espace, et un jardin, aurais-je la force de m'en occuper comme il se doit?

J'ai perpétuellement la flemme, quand je rentre du boulot, je n'ai qu'une envie: me détendre sur mon canapé ou devant mon pc, à la limite faire à manger.

Comment pourrais-je m'en sortir avec un enfant? Un enfant nécessite l'attention et la présence de sa maman à tout instant, maman fatiguée ou pas. Comment pourrais-je y arriver???

Je me rends compte que je ne parviens pas à prendre mes responsabilités, je me comporte moi-même en bébé... De plus, il m'arrive, comme hier par exemple, de faire des crises de phobie sociale, au moment de sortir de la voiture pour faire les courses, plus moyen, j'ai été prise de panique, une peur insensée et incompréhensible à l'idée de voir des gens...

Mon message n'est pas des plus clairs, mais c'est un peu la pagaille dans ma tête.

J'aimerais tellement croire que les choses se mettront en place naturellement le moment venu... En attendant, je ne parviens pas à marcher en direction de mes objectifs, freinée par mes propres incapacités...

Merci de m'avoir lue, et si vosu avez des conseils, une expérience à partager, je vous en remercie.

LumièreBoréale



peut-être devrais tu vraiment réfléchir à tes envies, modifier quelque peu ta vie au besoin pour t'y sentir "bien". Je comprends que quand on vie "l'un sur l'autre" on a pas trs envie d faire le ménage mais peut être que si tu montres de réels efforts ton mari te sentirais plusà la hauteur et tu serais fière de tes tâches accomplies...

chaque chose en son temps... il faut parfois attendre afin d'arriver à ce qu'on aimerait. Réfléchis un peu, parles en peut -etre avec ton mari pour voir ce que lui en pense.... prends du temps pour toi sourire

courage


[pas en ligne]


Pas de violences c est les vac
36 ans

Messages : 34128
Voir ses messages
Posté :

Lumiereboreale :
Bonjour à tous,

J'ai besoin de vos conseils. J'ai du mal à me projeter dans mes ... projets d'avenir justement. J'ai envie d'une maison, avec un jardin, d'un emploi mieux payé, d'un enfant...

Mais comment puis-je croire en mes projets alors que je me comporte en lâche dans ma vie actuelle?

Comme me le fait remarquer mon mari, à juste titre, je ne sais déjà pas m'occuper de notre intérieur alors que la surface à entretenir est minuscule (il fait tellement petit chez nous que les meubles se chevauchent presque). C'est vrai, je rechigne face aux tâches ménagères... Mais le désordre s'installe tellement vite, et de manière tellement démesurée que je suis découragée avant de commencer. Alors, une "vraie" maison, avec de l'espace, et un jardin, aurais-je la force de m'en occuper comme il se doit?

J'ai perpétuellement la flemme, quand je rentre du boulot, je n'ai qu'une envie: me détendre sur mon canapé ou devant mon pc, à la limite faire à manger.

Comment pourrais-je m'en sortir avec un enfant? Un enfant nécessite l'attention et la présence de sa maman à tout instant, maman fatiguée ou pas. Comment pourrais-je y arriver???

Je me rends compte que je ne parviens pas à prendre mes responsabilités, je me comporte moi-même en bébé... De plus, il m'arrive, comme hier par exemple, de faire des crises de phobie sociale, au moment de sortir de la voiture pour faire les courses, plus moyen, j'ai été prise de panique, une peur insensée et incompréhensible à l'idée de voir des gens...
Mon message n'est pas des plus clairs, mais c'est un peu la pagaille dans ma tête.

J'aimerais tellement croire que les choses se mettront en place naturellement le moment venu... En attendant, je ne parviens pas à marcher en direction de mes objectifs, freinée par mes propres incapacités...

Merci de m'avoir lue, et si vosu avez des conseils, une expérience à partager, je vous en remercie.

LumièreBoréale


deja peut etre travailler ce probleme en premier si cela t'arrive souvent car le jour ou le gamin fera une crise en public et que ça te prend,ça va pas etre triste.

de plus as tu une bonne image de toi?

femme


[pas en ligne]


34 ans

Messages : 7
Voir ses messages
Posté :

Non, il est vrai que je manque d'estime pour moi-même. Physiquement, j'ai du mal avec mes kilos en trop, ce que je tente d'accepter en particulier en contemplant des photos de mannequins "plus size". Ca paraît tout bête, mais ça m'aide un peu. Mais je sais que les kilos ne sont somme tout qu'un prétexte pour ne pas m'aimer, car même quand je faisais 20 kilos de moins, j'avais du mal à m'accepter.

Pour le reste, je n'arrive pas à croire profondément en mes compétences (d'où mes difficultés dans mes démarches pour trouver un boulot mieux payé), et pourtant, mon entourage croit en moi. Et puis le fait de me buter sans cesse à mes blocages sape à chaque fois les maigres fondations que je pourrais construire.

Je vois actuellement une psy qui travaille en kinésiologie, mais en fait, mon mal-être fait tellement partie de moi que parfois j'ai du mal à déceler les symptômes.


[pas en ligne]


Pas de violences c est les vac
36 ans

Messages : 34128
Voir ses messages
Posté :

tit truc liste ce qui me convient ce qu'il me manque

je me vois (ex)
bien : suis marrante,bonne conductrice,responsable,bonne cuisiniere

mal: femme de menage,souriante,etc

et prendre un point negatif et essayer de le changer en 1semaine voir 15 jours pour aggrandir la liste du bien

demander aussi a votre mari de faire sa liste de positif qu'il voit en vous afin d'augmenter la votre

les symptomes peuvent venir de tellement loin et etre present depuis longtemps que ça fait partie de nous et que l'on a grandit avec donc faut persister pour decouvrir avec la psy ces marques qui vous entrave

femme


[pas en ligne]


34 ans

Messages : 7
Voir ses messages
Posté :

Merci du conseil.
Mon mari me dit aussi qu'il faut s'attaquer à une chose à la fois, mais au quotidien, je me sens assaillie par tellement de choses...


[pas en ligne]


Pas de violences c est les vac
36 ans

Messages : 34128
Voir ses messages
Posté :

faire une liste de priorite qui correspond a vos envies

une bataille apres l'autre sourire

homme


[pas en ligne]


manipulateur depuis
32 ans

Messages : 9316
Voir ses messages
Posté :

phenix-pour-la-paix :
faire une liste de priorite qui correspond a vos envies

une bataille apres l'autre sourire

Entièrement d'accord.

Je me reconnais dans tes propos, lumière boréale sourire
Je pense qu'1 de mes principaux défauts, c'est mon manque d'organisation.
Si je notais, si j'écrivais, si je mettais des priorités aux choses, j'y arriverai + facilement sourire

Alors, on va le faire... p-ê pas ensemble (y a déjà assez de potins ici comme ça siffle ), mais on va le faire.

Noter point par point kè ki fô faire langue et après, le faire dans cet ordre, en barrant les tâches réalisées.

On est obligés de passer par là, avant que les vrais automatismes, les vrais réflexes ne soient encrés dans notre quotidien. clien d´œil


[pas en ligne]


Messages : 5
Voir ses messages
Posté :

Bonjour,

Je pense que tu te disperses.

Je peux me tromper, mais cela ressemble plus à des envies qu'à de vrais projets.
Tu as des souhaits mais sont-ils personnels ou sont-ils ceux de ton mari ou des deux?

Aucun projet n'arrive tout cuit dans la bouche! Cela demande de l'investissement. Enfin aucun projet ne semble irréalisable si on est motivé avec une réelle volonté.
C'est au contraire une source d'épanouissement, ce qui à te lire n'a pas l'air d'être ton cas.

J'ai plutôt l'impression que tu es déprimée, car toutes activités te semblent insurmontables, même les plus basiques.

Je pense que cela t'aiderait de consulter un médecin généraliste, pour voir déjà si ta fatigue n'est pas physique et peut être de voir avec lui, si un psychologue ou psychiatre ne te seraient pas bénéfiques pour sortir de ta mélancolie.

Courage!
sourire

femme


[pas en ligne]


34 ans

Messages : 7
Voir ses messages
Posté :

Je réponds un peu en vrac à tout le monde.

J'ai vu mon médecin généraliste pour lui parler de mon "négativisme" constant, je lui avais demandé de m'orienter vers un sophrologue, et il m'a consillé une psychologue qui travaille aussi en kinésiologie.

Grâce à elle, j'ai découvert quelques trucs, mais il est certain que c'est à moi qu'il incombe de faire le travail sur moi-même.

Quant aux projets, Liliththeone, ce sont bel et bien des projets, partagés avec mon mari. Cela fait quelques mois que nous prospectons pour une maison, nous avions entrepris des démarches préalables auprès des banques qui nous accordaient un prêt, mais depuis, la situation a changé, mon mari a perdu son emploi. Ni lui ni moi ne tenons à être locataires encore bien longtemps, surtout que jusqu'ici, on est toujours mal tombé niveau logement.

Pour le bébé, il est vrai que nous ne sommes pas tout à fait sur la même longueur d'ondes. Le besoin est plus pressant chez mon mari. Moi, j'ai l'impression, et cela me fait peur, que je n'ai pas cet instinct maternel qui caractérise la majorité des femmes. J'ai peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas tenir le coup, d'être dépassée par ma flemme.

Schneid, le truc avec les listes, c'est qu'il faut encore la volonté de s'y tenir... Je suis moi-même une grande "noteuse", mais souvent, je ne suis pas... Je m'étais même intéressée au concept "Fly Lady" qui propose d'intégrer des routines pour devenir de parfaites petites fées du logis.

Oui, je ne me voile pas la face, je suis déprimée... Mais cela fait tellement de temps que cela dure, j'ai l'impression que c'est ancré en moi...

Pages: [1]  [3] [4]




Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.