Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Le monde dans lequel on vit, une source de mal-être?

Pages: [1]  [3]


[pas en ligne]


Messages : 15
Voir ses messages
Posté :

Lors d’un repas avec ma fille, nous parlions des enfants qui n’ont pas à manger, qui n’ont pas de parents, qui ne vont pas à l’école, qui vivent dans la rue. Horrifié, elle s’est mise à pleurer… J’ai failli lui dire que c’est la vie, qu’on ne peut malheureusement rien y faire … Mais je me suis retenu car je me suis rappelé qu’à son âge j’avais eu la même réaction qu’elle. Le discours que j’avais entendu, j’allais le répéter… J’ai pris conscience que cet enseignement n’était forcément pas véridique, qu’on était peut être pas aussi impuissants que cela…
Plus tard, en écoutant de la musique qui me parlait, je rêvais d’un monde meilleur, un monde ou un infime pourcentage de la population ne nous dictait pas sa loi, sa loi du profit. Ces hommes « puissants » règlent le commerce mondial pour que les pauvres deviennent de plus en plus pauvres et eux de plus en plus riches… Ils nous exploitent ! ça n’a rien d’humain, c’est égoïste et méchant, ce n’est pas normal… J’ai rêvé d’un monde où le peuple mondial était uni par un même rêve… Un monde où on envoyait plus les enfants à la guerre… Un monde où plus personne ne mourait de faim… Un monde ou plus personne n’avait froid… Un monde où chacun aurait une maison… Je suis sûr que toi aussi tu as, au moins un jour dans ta vie, fait le même rêve…
J’ai pensé : « ce n’est qu’un rêve, un rêve qu’on entend dans les morceaux musicaux, qu’on lit dans les histoires… Je ne pourrai jamais changer le monde seul… Seul je suis impuissant… En tout temps la société a fait des progrès, quand les gens se sont rassemblés pour améliorer leur quotidien… Le peuple a poussé ceux qui le dirigeaient… Pourquoi ne serait-ce plus possible à présent ?… Par ce que les « puissants » nous isolent les uns des autres, nous divisent pour mieux régner, font passer le profit et l’individualisme pour les valeurs essentielles, nous abreuvent de (faux) rêves, nous endorment… Donc nous nous sentons impuissants à changer le cours des événements…
Les puissants n’ont pas oublié que si les 95% du peuple mondial se lèvent comme un seul homme, ils perdront leur privilège… Mais nous l’avons oublié… Nous nous sommes oubliés… Cette lutte pour le bien être du peuple dure depuis toujours, ce n’est pas nous qui l’avons inventée !! Le peuple a remporté de nombreuses batailles mais pas la guerre… Nous nous sommes laissés endormir par les miettes qu’ils veulent bien nous jeter d’en haut, et maintenant l’humanité régresse…
C’est pour cela que je t’écris cette lettre, pour que tu t’en rappelles… Pour que tu te réveilles… Pour que tu le dises à ta famille, à tes enfants, à tes amis, à tes voisins…
Nous pouvons changer le cours des événements, ne ressens-tu pas un manque?? Tu travailles pour gagner presque rien, d’autres en travaillant comme des bêtes n’ont même pas assez d’argent pour nourrir leur famille, pour offrir une éducation à leurs enfants… Et pendant ce temps là les « puissants » te volent, te disent comment vivre, construisent une société inadaptée à 95% de la population, c’est à dire à nous tous…
Tu lis une photocopie parmi tant d’autre que j’ai distribuée… ça me coûte 4 euros pour 100 photocopies… Je me dis que si toi aussi tu le fais, que 100 personnes distribuent 100 photocopies ça fait déjà 10000 photocopies… Et ainsi de suite… Je te supplie au nom de la race humaine de faire passer le mot… Ensemble on déplacera les montagnes… ça doit redevenir une de nos valeurs primordiales… Toi l’enfant qui veut avoir un beau futur, toi l’adulte qui veut avoir un beau présent, vous les parents qui voulez que vos enfants grandissent dans un monde qui ne ressemblerait pas à l’enfer, mais qui aurait plutôt un goût de paradis… Car ensemble, nous sommes plus puissants que ces soi-disant « puissants » qui nous oppriment… Si nous ne réagissons pas, demain sera pire qu’aujourd’hui…
Cette lettre je la distribue chez-moi en Belgique à Bruxelles et je veux croire en ta bonté, ta sensibilité, ton engagement. Je veux croire en toi qui la lis… Si tu parles des langues étrangères n’hésites pas à traduire ce texte et à le distribuer. Si tu peux l’améliorer n’hésites pas non plus… Beaucoup d’entre vous qui lirez cette lettre la jetteront à la poubelle, mais j’espère que beaucoup d’autres d’entre vous en feront des photocopies, et les distribueront en allant travailler par exemple… Si nous le faisons tous, un jour arrivera où on recevra davantage cette lettre qu’on ne la distribuera !! Même ceux qui veulent rester aveugles, en voyant cette lettre arriver chaque matin dans leur boîte aux lettres, seront obligés de voir que finalement l’union peut encore faire la force… Quand vous recevrez tous les jours encore et encore cette même lettre et que celle-ci aura fait le tour du monde… Il faudra que tu te tiennes « prêt », car il suffira d’une étincelle quelque part sur le globe terrestre pour que tous ensemble on s’enflamme… On descendra dans les rues tous ensemble PACIFIQUEMENT… On arrêtera de travailler, de payer nos factures, on paralysera l’économie mondiale et on exigera un gouvernement mondial qui redistribue les richesses plus équitablement, on ordonnera que plus personne n’ait jamais faim, que tout le monde reçoive l’éducation qu’il mérite… Car nous avons les moyens humains et technologiques pour l’accomplir… ALORS POURQUOI NE LE FERAIT-ON PAS ??? Ce qui se passe à travers le monde, ils veulent nous faire croire que c’est normal, que c’est la vie… Ecoute ton cœur et ta raison, ça te crèvera les yeux, ce n’est pas normal…
Moi je vais continuer à poster ces lettres, par ce que j’ai une petite fille adorable et je veux qu’elle grandisse dans un monde à son image…
Avant de changer le monde, il faut se changer soi-même.
L’Histoire est en marche, à toi de l’écrire…
Nous avons créé un forum où tu peux apporter des idées qui amèneront des actions concrètes visant à sensibiliser la population. http://pourquedemain.exprimetoi.net


[pas en ligne]


Respire le jour qui est !

Messages : 9477
Voir ses messages
Posté :

Et tu as entièrement raison Klutjo , ce message résonne en moi comme un message d'espoir...Je crois aussi qu'il est temps de se mettre en marche .
La solidarité du peuple est à reconstruire, les regards sur l'essentiel sont à poser ...
Bien des gens sont déjà en route mais comme tu dis , comme nous nous sommes laissés endormir !!!!
Le pouvoir est semé de bonnes intentions et les bonnes intentions n'ont pas nécessairement le pouvoir , il y faut l'union , la foi et la force tranquille et une dose de bon sens.


[pas en ligne]


Respire le jour qui est !

Messages : 9477
Voir ses messages
Posté :

J'aime cette double vision de la gratuité .
Merci Amarante.


[pas en ligne]


Bruxelles

Messages : 15
Voir ses messages
Posté :

Et moi je vous remercies tout les deux pour vos bonnes interventions éclairées clien d´œil


[pas en ligne]


Messages : 547
Voir ses messages
Posté :

je suis heureuse de voir qu'il y a encore des gens qui veulent changer le monde, des personnes autres que les "pros" comme certains se plaisent à nous appeler.
Ton idée est folle et utopique, mais ce sont des gens comme toi qui ont fait les révolutions et ce sont les révolutions qui ont changé le monde.
Alors vas-y fonce!!!
Pour ma part, je fais ma petite révolution autour de moi, et je n'hésite pas à interpeler les politiques, et je te prie de croire que cela a de l'impact (oh pas suffisamment pour changer le monde mais assez pour améliorer quelques histoires
Continues, ne baisses pas les bras!


[pas en ligne]


Bruxelles

Messages : 15
Voir ses messages
Posté :

MERCI MERCI Madalton, ça fait du bien de recevoir ce genre de comm positif!! Je suis pas assez mégalo pour me dire que je pourrais changer le monde où engendrer une révolution lol mais je fais mon possible pour changer l'état d'esprit du maximum d'être humain que je peux toucher, et je suis loin d'être le seul à ce niveau. Je suis sûr qu'avec le temps les masses vont prendre conscience des problèmes du système actuel, l'enseigner à leurs enfants et qu'un jour on va... EVOLUER vers quelque chose de mieux pour chacun!! Je l'espère de tout mon coeur en tout cas!


[pas en ligne]


Respire le jour qui est !

Messages : 9477
Voir ses messages
Posté :

Oser dire c'est déjà semer....le reste vient plus naturellement mais il faut entretenir et celà chacun peut y mettre la main à ^sa manière.
Il y tant de t ravail à faire .
Bravo Klutjo pour ta démarche.


[pas en ligne]


Messages : 447
Voir ses messages
Posté :

Je pense que l'Humanité s'autorégule, c'est-à-dire qu'elle prend conscience des problèmes qu'elle vit, prend conscience de l'évolution de ses mentalités et se charge au bout d'un moment de rediriger sa propre évolution.

Les problèmes actuels sont, pour la plupart, liés à l'égoïsme ambiant, qui n'est au fond que le résultat d'une lente évolution apparue à l'Epoque moderne, là où ont sévi les premiers capitalistes en Europe. Puis l'industrialisation dès le 18e siècle et la modernisation/complexité du monde des affaires ont permis de transformer notre société en un vaste empire ultralibéral. Vaste, parce qu'établi à l'échelle quasi mondiale. Les individus, de leur côté, ont développé, parallèlement à l'industrialisation, une mentalité individualiste et libérale (plus de profit mais aussi plus de liberté en tant que citoyen). Les résultats sont alarmants : l'éducation laisse à désirer, les publicités manipulent, les gens se replient sur eux-mêmes, le stress devient une arme, la violence est omniprésente, etc. Mais, en même temps, les lois se multiplient, se durcissent (mais pas toujours), les religions ou techniques de développement personnel s'imposent peu à peu dans le champs des possibles chemins du bien-être. Un jour peut-être l'autorité reviendra dans les familles, les mariages reprendront du sens, les écoles seront des havres de paix et de sérénité, et les entreprises des lieux d'humanité.


[pas en ligne]


Bruxelles

Messages : 15
Voir ses messages
Posté :

Les premiers de tous les pouvoirs manipulateurs, sont probablement apparus à l'époque où certains peuples abandonnèrent leurs relations privilégiées avec la nature - basées sur des pratiques essentiellement individuelles comme le chamanisme - pour fonder des religions collectives animées par un clergé. L'on est fondé à se demander pourquoi ?

Il est éminemment probable que la naissance de ces clergés institutionnalisés qui pratiquaient des sacrifices humains, ou plus tard d'animaux en remplacement, fut la conséquence de la "disparition" du soleil à la suite d'un hiver "nucléaire", et de déluges, créés par l'éruption de super volcans ou/et la chute de comètes et d'astéroïdes qui amenèrent notre espèce au bord de l'extinction totale, comme nous en avons maintes preuves.

Ce fut un effort basé sur des prières collectives pour que la vie revienne aux conditions favorables antérieures à ces catastrophes. Les conditions favorables étant revenues, les rites durent se perpétuer par crainte du retour des cataclysmes. Cela eut une conséquence majeure pour les humains car les villes sont nées du développement progressif d'une agglomération à partir d'un centre religieux et / ou commercial permanent rendu nécessaire par ces pratiques.

Les villes, une fois fondées, créèrent des conditions de vie nouvelles impliquant la hiérarchisation de la société et l'organisation de forces armées permanentes à leur service de police interne ou externe, notamment pour les protéger des nomades. De là sont nés les Royaumes et les Empires, puis enfin les états modernes.



Ce nouveau modèle de société amena une compétition - d'une ampleur inconnue auparavant des peuples chasseurs/cueilleurs - pour la possession des richesses et du pouvoir, ce qui conduisit les guerriers à s'organiser en sociétés féodales et à confisquer (le plus souvent) le pouvoir aux prêtres initiateurs de ce système. Toutefois la collaboration avec les prêtres devaient être maintenue pour que perdure l'obéissance et le respect des populations dont le travail était nécessaire à l'alimentation et aux autres besoins de ces deux classes supérieures. Ainsi naquit l'alliance satanique, entre les pouvoirs temporels et spirituels, qui dure encore à ce jour en raison de son efficacité redoutable.



Ces sociétés mues par la compétition exacerbées des égos générèrent des conditions de souffrance et de désordre pour tous: par la guerre, les famines, la misère et l'oppression. C'est pourquoi en leur sein naquit une succession de grands sages, de Rama à Jésus, qui enseignèrent aux hommes à dissiper les illusions qui étaient à l'origine de ces luttes et à abandonner l'égo pour la seule voie de la liberté individuelle: comprendre que nous sommes la Source elle-même et devons vivre en Elle.



Toutefois, l'égo à la peau dure, et ce fut peu souvent que les guerriers, ou les clergés, suivirent cet enseignement. D'autre part, les successeurs de ces maîtres sublimes se soumirent aux normes des classes dominantes, et c'est pourquoi ils les trahirent tous sans exception. La religion chrétienne, et plus particulièrement l'église catholique, est le modèle même de cette trahison (même si elle n'est pas la seule), qui partant d'une école de Vie, de la maîtrise de soi, instaura le règne de l'ignorance et la terreur sur terre pendant quinze siècles pour parvenir à ses fins.



"La terre est une vallée de larmes sous l'empire du diable, et si vous ne nous obéissez pas, vous rôtirez à jamais en enfer.": le moyen utilisé fut simple, presque puéril, mais il fonctionna à merveille. Pour conforter leur pouvoir, les prêtres bannirent le plaisir sexuel, source d'équilibre qui désamorce l'influence des pouvoirs manipulateurs, et ils occultèrent et détruisirent même, autant qu'ils le purent, les enseignements dont pourtant ils se disaient les transmetteurs, ainsi que ceux de tous les autres peuples quand ce fut possible par le biais de la colonisation, transformant ainsi une pure philosophie en secte. Ainsi fut fondée la société de la peur et du mensonge: la nôtre.



En raison de son efficacité redoutable, et de la prospérité personnelle qu'il induit pour ses initiateurs, ce modèle fit des émules, aussi les sectes concurrentes ne cessèrent-elles, et ne cessent encore aujourd'hui, de naître. Les nommer toutes est impossible tellement la concurrence est âpre, mais aujourd'hui elles ne sont plus à tourner en dérision car, dans leur ensemble, elles gouvernent la terre. Et ce, au point de mettre en place un monopole occulte mais effectif.



Quand vint l'ère des technosciences, chacun s'en crût libéré. Que nenni ! Car l'antique alliance satanique n'a pas disparu: elle n'a fait que s'adapter en proposant de nouvelles croyances comme le "progrès" ou la "médecine" etc, etc... qui ne sont en fait que des substituts, identiques aux anciennes superstitions, dans la mesure où il vous est toujours imposé de croire, mais de façon sournoise. Car entretemps est née la "démocratie" ! Cette invention formidable qui, sans changer réellement les conditions anciennes, vous offre l'illusion de la liberté. Elle est formidable: car si un esclave est censé se révolter, par contre un homme qui se croit l'auteur de ses pensées et donc de ses choix, (alors que les deux lui sont indirectement dictés) lui, n'en fera rien.



Pour la bonne bouche, des petits malins ont exploité cette mode à leur profit personnel grâce à une peur nouvelle: celle des extraterrestres.



Le véritable visage de ces pouvoirs manipulateurs est inconnu, mais leurs marionnettes, elles, sont bien visibles par tous, de même que leur technique qui se résume en un mot: "nous voulons votre bien, croyez-nous" associé à une méthode simple, qui n'est pas nouvelle :

« Après avoir pris ainsi tour à tour dans ses puissantes mains chaque individu, et l'avoir pétri à sa guise, le souverain étend ses bras sur la société tout entière; il en couvre la surface d'un réseau de petites règles compliquées, minutieuses et uniformes, à travers lesquelles les esprits les plus originaux et les âmes les plus vigoureuses ne sauraient faire jour pour dépasser la foule; il ne brise pas les volontés, mais il les amollit, les plie et les dirige; il force rarement d'agir, mais il s'oppose sans cesse à ce qu'on agisse; il ne détruit point, il empêche de naître; il ne tyrannise point, il gêne, il comprime, il énerve, il éteint, il hébète, et il réduit enfin chaque nation à n'être plus qu'un troupeau d'animaux timides et industrieux, dont le gouvernement est le berger. » Alexis de Tocqueville DE LA DÉMOCRATIE EN AMÉRIQUE (1840)

Nota: dans ce texte le mot énerver ne signifie pas irriter mais a son sens primitif : enlever le nerf, c'est à dire le ressort.

« Il est facile pour tout homme de commander ceux qui n'en sont pas » (Xénophon).

« Les peuples corrompus préfèrent le bien-être de l'esclavage aux rudes efforts de la liberté » (John Milton).



Mais il n'y a là que comédie et tragédie orchestrées: car ils se jouent de vos espoirs comme de vos craintes, négligeant par cynisme jusqu'à l'avenir de leur propre progéniture pour continuer à asseoir ce qu'ils croient être leur pouvoir et leurs richesses.



Grâce à quoi, nous allons tous, et tout droit, au grand crash: "the white man's road is a good road to die in", comme disent les Sioux.



XTant que l'humanité n'en aura pas pris conscience, elle ressemblera à Sisyphe et ne viendra jamais à bout du problème le plus simple

Source:http://www.sens-de-la-vie.com/

femme


[pas en ligne]


.

Messages : 13102
Voir ses messages
Posté :

Klutjo :
Quand vous recevrez tous les jours encore et encore cette même lettre et que celle-ci aura fait le tour du monde… Il faudra que tu te tiennes « prêt », car il suffira d’une étincelle quelque part sur le globe terrestre pour que tous ensemble on s’enflamme… On descendra dans les rues tous ensemble PACIFIQUEMENT… On arrêtera de travailler, de payer nos factures, on paralysera l’économie mondiale et on exigera un gouvernement mondial qui redistribue les richesses plus équitablement, on ordonnera que plus personne n’ait jamais faim, que tout le monde reçoive l’éducation qu’il mérite… Car nous avons les moyens humains et technologiques pour l’accomplir… ALORS POURQUOI NE LE FERAIT-ON PAS ??? Ce qui se passe à travers le monde, ils veulent nous faire croire que c’est normal, que c’est la vie… Ecoute ton cœur et ta raison, ça te crèvera les yeux, ce n’est pas normal….

Tu dis : On arrêtera de travailler, de payer nos factures, on paralysera l’économie mondiale et on exigera un gouvernement mondial qui redistribue les richesses plus équitablement.

Je me pose une question,
On dit qu'il faut économiser, qu'il y a des personnes qui ont trop d'emprunt, mais je ne lis jamais qu'il faudrait arrêter d'emprunter tout court.
Disons limiter au micro crédits, pour des projets création (ça ne rapporte rein aux emprunteurs)
Pour paralyser l'économie comme tu dis Klutjo, les gros épargnants n'aurait plus aucun intérêt à bloquer leur fonds, et seraient obligés de faire circuler l'argent.
Les endettés, qui on besoin de rouler en 4/4 en ville pour exister, apprendraient à s’aimer eux même, sans polluer, reviendraient à des passes temps plus sains.
L’engrenage est tel, que c’est tout aussi utopique que d’arrêter de travailler et de payer les factures, mais à la base, qui alimente les banques ?

Pages: [1]  [3]






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 10



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.