Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Le racisme "anti-blanc" n'existerait pas ! (LDH...mdr)

Pages: [1] 


[pas en ligne]


Messages : 2252
Voir ses messages
Posté :

Dans ce paysage, la Ligue des droits de l'homme (LDH) – environ 10 000 adhérents – s'accroche à sa ligne traditionnelle. "La Licra fait ce qu'elle veut, mais tactiquement, c'est une erreur, estime son président, Pierre Tartakowsky. Ça va banaliser l'idée que tout le monde est raciste." "Si la Licra est en phase avec l'opinion et moins nous, je m'en félicite, ajoute-t-il. Il peut y avoir des imbécillités chroniques, mais le racisme anti-Blancs, en soi, ça n'existe pas."


http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/10/26/le-racisme-anti-blancs-divise-les-antiracistes_1781631_3224.html

femme


[pas en ligne]


Jingle bells ;-)

Messages : 5262
Voir ses messages
Posté :

Tiens le licra . . . Pas que pour mes bas ..

homme


[pas en ligne]


Hips...beurps

Messages : 4560
Voir ses messages
Posté :

Pas que pour mes bas .....mmm

heu...non rien sourire

femme


[pas en ligne]


Jingle bells ;-)

Messages : 5262
Voir ses messages
Posté :

lol

femme


[pas en ligne]


Liege

Messages : 6726
Voir ses messages
Posté :

"Le racisme est une idéologie, qui partant du postulat de l'existence de races humaines1, considère que certaines races sont intrinsèquement supérieures à d'autres2. Cette idéologie peut entraîner une attitude d'hostilité ou de sympathie systématique à l'égard d'une catégorie déterminée de personnes"

Bien sur que le racisme anti-blanc existe. Dans chaque race il y a des gens qui se croient supérieurs aux autres.


[pas en ligne]


Messages : 2252
Voir ses messages
Posté :

difficile à mon avis de dire s'il existe un racisme anti-blanc ou pas, le concept de "race" appliqué à l'espèce humaine est toujours très controversé (invalidé par la communauté scientifique).

En tout cas, la haine anti blanc; anti-occidental existe bel et bien dans certains groupes.
Et si on fait partie de la minorité BlANCHE qui en subit concrètement les effets on fait quoi?
On dénonce et on est catalogué extrème droite?
On subit en se disant que ce n'est que de l'imbécilité chronique?
On fait appel à la justice et on attend...attend....jusqu'a la mort?
Pfff , ça me fout le blues tout ça. triste

Aujourd'hui, Son House est blanc! mdr


http://www.youtube.com/watch?v=QA8-ZOuKetU


"n'avez vous pas l'impression qu'on se rit de vous?"

Son House est attiré par le blues et apprend la guitare en autodidacte dans les années 1920, bien que sa religion (baptisme)lui interdise fermement le blues (qui évoque selon elle le monde du péché).


femme


[pas en ligne]


.

Messages : 13102
Voir ses messages
Posté :

Pas envie de lire....


mais à mon sens le racisme n'existe pas.....

ce qui existe, c'est la haine créée à la base, par le patriarcat.... et cette haine est nécessaire... pour abolire toute conscience de l'autre... sinon impossible de le tuer pour prendre ses biens....

La haine au service de la cupidité...

l'humiliation pour affaiblir
le pillage pour affaiblir...
les menaces pour affaiblir...

entre personnes, entre clans....

à la base, il n'y a que deux races sur terre, les hommes et les femmes....

toute personne qui veut le pouvoir... et en abuser.... trouvera les moyens d'affaiblir le plus faible... par toutes sortes de stratégies et de menaces... et en jetant l’opprobre sur l'autre...

On disait avant q'il y avait du chanvre dans les rations des militaires... pour leur couper leur libido...

en réalité, le cannabis détruit les cellules du cerveau antérieur... siège de la conscience de l'autre....


Comment pourrait-on se mettre en guerre... si on avait un cerveau suffisamment évolué que pour respecter la vie et l'intégrité de l'autre?

Les études prouvent que l'effet cannabis est la dégénération du cerveau antérieur (celui qui justement est amené à évoluer chez l'humain, là où se forme la maladie d’Alzheimer... ) ...

Or, on parle de libéralisation... du cannabis, à la place faire des campagnes qui expliquent clairement les effets... aux jeunes... mais aussi à toutes les futurs victimes de fumeurs....

les neuro sciences sont suffisamment avancées pour l'expliquer...

en supprimant la conscience de l'autre, on en fait des parano, des guerriers en puissance... qui n'ont plus aucune limite...


Il n'y a pas de racisme...le monde est fondé sur le patriarcat... la loi du plus fort, du moins sensible... en affaire, il n'y a pas de sentiment... il n'y a que la soif de pouvoir, une maladie mentale.... destructrice....

dévaloriser l'autre... en trouvant de bonnes excuses pour le faire... fait partie des stratégie de destruction..... on commence par les femmes.... puis les noirs affaiblit par leur naïveté et leur manque de défense...

et quand on a bien pillé... en gardant la main mise... puisque partis avec une grande longueur d'avance sur eux... on raconte qu'ils se vengent...

Non! les seules personnes qui se vengent... sont les personnes envahies par la haine.... qui ne supportent jamais de perdre.... LE POUVOIR!

et c'est comme les moustiques, plus ils rencontrent de défenses... plus ils deviennent sournois....

la gangrène, le cancer....


J'ai heureusement constaté, (sinon, on se positionne comme victime) que la partie des noirs... ici comme réfugiers économiques... ont exactement la même attitude destructrice à l'égard des leurs... (sorti de la famille, du clan) qu'avec les blancs... pire encore...

La paranoïa se généralise.... pas le racisme....

homme


[pas en ligne]


Hout-si-Plout

Messages : 26721
Voir ses messages
Posté :

Amour: "c'est la haine créée à la base, par le patriarcat"
... totalement faux: en tant que telle, cette réaction est elle-même, à la base, raciste, à mon sens!

Pour moi, le racisme consiste en une vision noir et blanc, bon et mauvais, aimer et haïr etc...
où le (ou les)"bon(s)" côté(s) est un groupe déterminé suivant certains critères... et le(s) mauvais, un ou des autre(s) groupe(s) qui peut (peuvent) être très vaste(s) (la moitié de l'humanité, par exemple, = "les hommes", "les femmes"...).
Le "bon" groupe peut être très vaste..... ou très petit (à la limite, soi-même seulement!!!), puisque le racisme peut s'exercer contre tout ce qui est "monde extérieur", poussé à l'extrême (sectes).

Les critères de base peuvent être divers, mais sont tels que quelles que soient les qualités de celui qui est dans le mauvais groupe, il sera toujours poursuivi de la vindicte du raciste: ce qui explique, par exemple, que des Juifs étaient appréciés pour leurs qualités intrinsèques (scientifiques, artistes...), mais poursuivis par la vindicte du raciste, parce que "Juif": ce qui amène donc à une attitude totalement incohérente.

Ramener le "racisme" à ce qui est de la misogynie érigée en dogme de société me semble totalement réducteur!!!
Le racisme féminin existe également, les hommes (mâles) n'en n'ont pas le privilège!

Bien que Amour n'ait pas totalement tort: le racisme exprime une notion de dominance, hélas plus répandue parmi les hommes: les femmes dictateur me semblent plus rares!
Mais le racisme s'exprime indifféremment contre les hommes ou les femmes du groupe "cible"!!!!!!!

Une des caractéristiques du racisme est aussi que celui qui se trouve dans le groupe "cible" est dans l'impossibilité d'en sortir, suivant les critères du raciste: il y est catalogué, une fois pour toutes.
Par exemple, on peut être "raciste" contre le groupe des riches (ou des pauvres), mais plus grand chose ne permettra d'identifier le riche (ou le pauvre) si sa fortune change du tout au tout. Ce genre de "racisme" ne permet donc pas d'assouvir le besoin de "classification" du raciste!

Pour que le racisme "vive", il faut donc créer des critères (même artificiels: voir "blond aux yeux bleus"...) qui permettent d'effectuer "un classement" avec un maximum de sécurité!

Et s'il existe un racisme d'un "groupe" à l'égard d'un autre "groupe", le racisme inverse peut tout autant exister.

Le nier serait tout simplement... ridicule et scandaleux!!!

femme


[pas en ligne]


.

Messages : 13102
Voir ses messages
Posté :

Comme expert conseil en communication, il m'aurait sembler plus équitable, que tu commences par le: Amour n'a pas tout à fait tort...suivit de : par contre où je ne suis pas d'accord avec elle... sur telle point de vue... et non: totalement faux: ... suivit de : à mon sens...

Mais à mon sens, c'est faux...

car comme d'habitude, tu dis la même chose que moi (ou que d'autres) en corrigé... en bon "inspecteur des travaux finis", pour t'approprier ce qui a été dit.
Je me demandes quelles intentions il y a derrière cette façon de faire... nous ne nous connaissons pas, je ne suis pas une concurrente pour toi que je sache... en tout cas, pas de mon propre point de vue...


donne tes propres idées, à la place de toujours corriger celles des autres... ce qui m'apparait à moi, dans ma vision, une façon de faire ton malin....

tu dis:
[i]Le "bon" groupe peut être très vaste..... ou très petit (à la limite, soi-même seulement!!!), puisque le racisme peut s'exercer contre tout ce qui est "monde extérieur", poussé à l'extrême (sectes).

Ce que tu décris ici, n'est pas du racisme mais des jeux de pouvoir avec enjeux à la clef... car les sectees... c'est bien connu manipulent...

Les critères de base peuvent être divers, mais sont tels que quelles que soient les qualités de celui qui est dans le mauvais groupe, il sera toujours poursuivi de la vindicte du raciste: ce qui explique, par exemple, que des Juifs étaient appréciés pour leurs qualités intrinsèques (scientifiques, artistes...), mais poursuivis par la vindicte du raciste, parce que "Juif": ce qui amène donc à une attitude totalement incohérente.

La vindicte pouvait tout aussi bien s'en prendre aux filles mère.... était-ce raciste, d'évincer les bâtards et les filles mère... ou bien les montrait-on du doigt en signe de menace de rejet... pour toutes celles qui voudraient se risquer à ne pas appartenir à quelqu'un? et vivre libre?

Oui, ça prend une personne ou un groupe comme cible... et pas des moindre... tu l'exprimes bien au sujet des juifs.... ce ne sont pas les derniers des co ns... qui sont pris comme cible... mais justement ceux qui sont "perçus" comme menaçants par leurs qualités.... quelles qu'elles soient... mais manquante à ceux qui se sentent le besoin de détruire leur détracteur...


Alors que, ces personnes créatives, ou qui excellent dans l'une ou l'autre compétence... le font la plupart du temps pour elle-même. Et sont loin d'imaginer qu'elles représentent une menace pour les autres... sinon, elles se protégeraient...

Comme les noirs ne se voyaient pas comme une menace...


C'est la peur de perdre... à la base... l'instinct de survie, qui pousse à affaiblir l'autre... ou celui sur lequel il faut garder la main mise.... sous contrôle...pour le garder comme marionnette... ou esclave...; tous les moyens sont bons....


et cette réaction ne vient pas du cerveau antérieure, mais du cerveau archaïque.... qui ne s'est pas "actualisé"


Quand une personne sensée être plus faible domine... c'est qu'un moment donné, sa survie en a dépendu.... et qu'elle a génétiquement les ressources instinctives pour le faire...

donc, à mon sens... toutes ces guerres... qui sont un non sens... ont bel et bien commencé... lorsque l'homme s'est mis à cultiver... et à découvrir que posséder plus que les autres, lui donnait un certain pouvoir... et à vouloir s'approprier un territoire, et puis la terre...

Voler le patrimoine humanitaire....

femme


[pas en ligne]


.

Messages : 13102
Voir ses messages
Posté :

On pourrait tout résumé à la phrase de Badj.
Dans chaque race il y a des gens qui se croient supérieurs aux autres.


sauf, que s'ils se croyaient supérieurs, ils n'auraient pas besoin d'affaiblir les autres...

Leur intérêt c'est d'essayer d'être supérieur... prendre le pouvoir;..
Ou se sentir moins minables...

Pages: [1] 






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 9



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.