Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> ma soeur est sous métha sans consulter

Pages: [1]  [3] … [5]


[pas en ligne]


Messages : 31
Voir ses messages
Posté :

Bonjour,

J'ai appris hier que ma petite soeur de 21 ans a fumé de l'héro pendant 2 ans et demi et a arrêté depuis 1 mois.
Déjà, c'est un choc d'apprendre ce genre de chose!! C'est son petit ami actuel (depuis 2,5 mois) qui l'a aidée à réfléchir et à arrêter (c'est frustrant pour moi de me dire que ma soeur n'a pas eu assez confiance en moi pour m'en parler et me demander de l'aide mais je suis très contente que ce jeune homme l'ai fait! D'autant plus que je suis assistante sociale... j'aide tant de gens et pas ma propre soeur... Elle me dit qu'elle n'osait pas pour ne pas me décevoir...bref, je ne lui en veux pas).
Elle prend de la méthadone en comprimé me dit elle tous les 4 jours environ. Elle m'explique qu'elle demande au gars qui lui fait de lui mettre une dose minime (j'y connais rien...). Quand elle ne sait pas voir ce gars, elle se rend chez son ex et prend sa métha en sirop mais elle me dit que c'est trop fort pour elle.
Je me tracasse parce que le mec qui lui donne sa métha est celui qui lui vendait l'héro. Ca peut être dangereux? Et dans le sirop, son ex ne pourrait il pas mettre quelque chose dedans pour se venger (je suis peut être parano).
Elle me dit qu'elle ne veut pas aller voir un médecin car il va lui prescrire une dose trop élevée pour elle. Elle veut prendre le moins de métha possible et le moins longtemps possible. N'est ce pas utopique?
Je ne connais que la théorie (et encore...) sur ce sujet.
Côté vécu, mon homme a un copain qui a pris des substances, mais je n'ai pas envie de me fier à son histoire parce que il "retombe" toujours dedans...
Quelqu'un peut il me dire ce qui est le mieux? Ce que je peux faire pour l'aider? Si c'est possible de se sevrer comme elle le fait et d'arrêter vite la métha?
Elle me dit que qd elle ressent le manque, elle s'efforce à ne pas mettre les symptômes sur le dos du manque, mais plutôt de se dire qu'elle a pris froid... Elle me dit que c'est alors plus facile à supporter, comme ça, elle ne pense pas à la drogue... Je suis assez sceptique.
Désolée d'avoir été si longue, mais je suis désemparée.


[pas en ligne]


Pas de violences c est les vac
37 ans

Messages : 34128
Voir ses messages
Posté :

faut pas voir dans son silence un manque de confiance mais juste la peur de vous perdre et de vous blesser.

elle pourrait s'adresser à un centre de desintoxication pour avoir des infos, si elle ne supporte pas les fortes doses,elle peut le signaler au docteur

l'automedication a tirelarigo est nocif et dangeureux, il est preferable d'avoir un suivi et de savoir d'ou vient son produit (metha)

p.s: etre assistante sociale n'est pas une certitude pour voir les tracas des proches , on est humain avant tout, c'est pas votre faute sourire n'oubliez pas que c'est votre soeur et quelle sait comment vous fonctionnez

homme


[pas en ligne]


Les ânes rient

Messages : 8403
Voir ses messages
Posté :

Alicia :
Bonjour,

J'ai appris hier que ma petite soeur de 21 ans a fumé de l'héro pendant 2 ans et demi et a arrêté depuis 1 mois.
Déjà, c'est un choc d'apprendre ce genre de chose!! C'est son petit ami actuel (depuis 2,5 mois) qui l'a aidée à réfléchir et à arrêter (c'est frustrant pour moi de me dire que ma soeur n'a pas eu assez confiance en moi pour m'en parler et me demander de l'aide mais je suis très contente que ce jeune homme l'ai fait! D'autant plus que je suis assistante sociale... j'aide tant de gens et pas ma propre soeur... Elle me dit qu'elle n'osait pas pour ne pas me décevoir...bref, je ne lui en veux pas).
Elle prend de la méthadone en comprimé me dit elle tous les 4 jours environ. Elle m'explique qu'elle demande au gars qui lui fait de lui mettre une dose minime (j'y connais rien...). Quand elle ne sait pas voir ce gars, elle se rend chez son ex et prend sa métha en sirop mais elle me dit que c'est trop fort pour elle.
Je me tracasse parce que le mec qui lui donne sa métha est celui qui lui vendait l'héro. Ca peut être dangereux? Et dans le sirop, son ex ne pourrait il pas mettre quelque chose dedans pour se venger (je suis peut être parano).
Elle me dit qu'elle ne veut pas aller voir un médecin car il va lui prescrire une dose trop élevée pour elle. Elle veut prendre le moins de métha possible et le moins longtemps possible. N'est ce pas utopique?
Je ne connais que la théorie (et encore...) sur ce sujet.
Côté vécu, mon homme a un copain qui a pris des substances, mais je n'ai pas envie de me fier à son histoire parce que il "retombe" toujours dedans...
Quelqu'un peut il me dire ce qui est le mieux? Ce que je peux faire pour l'aider? Si c'est possible de se sevrer comme elle le fait et d'arrêter vite la métha?
Elle me dit que qd elle ressent le manque, elle s'efforce à ne pas mettre les symptômes sur le dos du manque, mais plutôt de se dire qu'elle a pris froid... Elle me dit que c'est alors plus facile à supporter, comme ça, elle ne pense pas à la drogue... Je suis assez sceptique.
Désolée d'avoir été si longue, mais je suis désemparée.

Tes craintes sont justifiées, je n'entre pas dans le détail, il faut absolument la convaincre d'aller voir un médecin, ils connaissent leur métier et savent beaucoup à propos de la pharmacodynamique, çàd de la vitesse à laquelle un patient donné va métaboliser un médicament.Encourage-là en la félicitant d'avoir fait le premier pas et argue de ton expérience dans l'aide aux autres; tires-la à tout prix des griffes des charlatans.Il n'existe pas de médicaments sans effets secondaires et elle n'a aucun contrôle de la qualité de celui qu'on lui donne; un médicament n'est sûr en Belgique que si tu vas le chercher personnellement à la pharmacie où chez une personne autorisée officiellement, les firmes sont soumises à des contrôles aux critères très stricts.
N'abandonnes jamais ton combat et ne te fies qu'à ce que tu vois dans le cas qui te préoccupe ici, ne te laisses pas leurrer par de belles paroles, de qui que ce soit.Je suis triste de ne pas pouvoir t'aider d'avantage; si tu penses autrement, envoie-moi un mail si tu penses que je peux t'aider

homme


[pas en ligne]


manipulateur depuis
33 ans

Messages : 9316
Voir ses messages
Posté :

Alicia :

Je me tracasse parce que le mec qui lui donne sa métha est celui qui lui vendait l'héro.

Elle veut prendre le moins de métha possible et le moins longtemps possible. N'est ce pas utopique?

Utopique de croire que le mec qui l'a mise dedans va l'en ressortir le + vite possible? siffle

Franchement, il a tout intérêt à ce qu'elle reste accroc... à n'importe lequel de ses produits, c'est secondaire, ça.

Il faut au + vite qu'elle chasse ce type de ces fréquentations : changer de carte gsm, changer d'habitudes, etc.

Ceci en + des conseils donnés ci-haut par les autres membres clien d´œil

Courage... Mais surtout, sache une chose : je suis persuadé que ce n'est pas un problème de confiance si elle ne t'a rien dit, juste la crainte de décevoir les gens qu'elle aime.


[pas en ligne]


Pas de violences c est les vac
37 ans

Messages : 34128
Voir ses messages
Posté :

Schneid :
Alicia :

Je me tracasse parce que le mec qui lui donne sa métha est celui qui lui vendait l'héro.

Elle veut prendre le moins de métha possible et le moins longtemps possible. N'est ce pas utopique?

Utopique de croire que le mec qui l'a mise dedans va l'en ressortir le + vite possible? siffle

Franchement, il a tout intérêt à ce qu'elle reste accroc... à n'importe lequel de ses produits, c'est secondaire, ça.

Il faut au + vite qu'elle chasse ce type de ces fréquentations : changer de carte gsm, changer d'habitudes, etc.

Ceci en + des conseils donnés ci-haut par les autres membres clien d´œil

Courage... Mais surtout, sache une chose : je suis persuadé que ce n'est pas un problème de confiance si elle ne t'a rien dit, juste la crainte de décevoir les gens qu'elle aime.



je pense la meme chose


[pas en ligne]


Messages : 31
Voir ses messages
Posté :

Merci de ces premières réponses si rapides.
Mon homme m'a dit une chose qui m'a interpellée, choquée même.
"tu ne poirras plus jamais faire confiance à ta soeur. Un ex toxico risque tjs de te mentir. Tu ne pourras jamais être certaine qu'elle n'a pas reconsommé même si elle te le jure".
Ne peut on vraiment plus faire confiance dans ce cas? Je ne veux pas le croire.


[pas en ligne]


Pas de violences c est les vac
37 ans

Messages : 34128
Voir ses messages
Posté :

il faut faire confiance si tu veux l'en aider, si elle est bien encadrer par des pros et soutenues par son copain et sa famille elle y arrivera si elle le desire

il y aura peut etre des chutes mais si son envie et de s'en sortir elle reprendra l'escalade vers la fin de sa dependance

il me semble que ne pas lui faire confiance c'est deja la comdanner en soi et comme on est à 2 a penser que si elle vous a rien dit c'est par peur de vous perdre, vous lui infligeriez la pire claque de sa vie en doutant d'elle a chaque fois

homme


[pas en ligne]


Hout-si-Plout

Messages : 26721
Voir ses messages
Posté :

Il y a de nombreuses incohérences dans ce que tu dis ... ou dans ce qu'elle te dit!!!!
D'abord, des comprimés de méta se prennent TOUS les jours, et ils DOIVENT être calibrés (dose de méta) en pharmacie en fonction de l'état de la personne.
Ces doses sont diminuées progressivement avec un SUIVI médical ET psychologique. Le fin du traitement ne se fait pas avant UN an, parfois 3-4 ans, parfois plus, avec des comprimés CHAQUE jour. Quand je dis comprimé, ce sont en fait des gélules avec de la poudre.
La méta liquide doit AUSSI être calibrée.
Faute de le faire, ce n'est PAS un traitement, c'est simplement un substitut en cas de manque d'héro.
Elle a "fumé" de l'héro? L'héro se sniffe, s'avale, ou se pique. Il s'agissait peut-être de crack?
Il est RIDICULE de dire qu'un médecin prescrirait une dose de méta trop élevée: la dose est prescrite APRES analyse, afin précisément de la calibrer.
Tant qu'elle n'aura pas de suivi dans un centre de déintoxication il est ILLUSOIRE de croire qu'elle pourrait en sortir avec l'aide de son ami.
Tu peux toi-même aller dans un centre de déintoxication pour expliquer ta situation, avoir des renseignements et voir comment aider ta soeur.
Vous êtes situés près de quelle ville?

homme


[pas en ligne]


Les ânes rient

Messages : 8403
Voir ses messages
Posté :

FredPourLesAmis :
il faut faire confiance si tu veux l'en aider, si elle est bien encadrer par des pros et soutenues par son copain et sa famille elle y arrivera si elle le desire

il y aura peut etre des chutes mais si son envie et de s'en sortir elle reprendra l'escalade vers la fin de sa dependance

il me semble que ne pas lui faire confiance c'est deja la comdanner en soi et comme on est à 2 a penser que si elle vous a rien dit c'est par peur de vous perdre, vous lui infligeriez la pire claque de sa vie en doutant d'elle a chaque fois

On est trois


[pas en ligne]


Messages : 31
Voir ses messages
Posté :

FredPourLesAmis: c'est ce que je pense aussi.
La méthadone est elle tjs nécéssaire plusieurs années? J'ai l'impression que ma soeur pense qu'elle pourra s'en passer très rapidement. N'est ce pas risqué qu'elle rechute parce qu'elle a voulu trop vite se sevrer?

Pages: [1]  [3] … [5]






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 10



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.