Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> mal dans ma peau!

Pages: [1] 


[pas en ligne]


Messages : 30
Voir ses messages
Posté :

bonjour,
Je me permets de partager avec vous ce qui ne va pas en moi.
J'AI trente ans , j'ai deux enfants un garçon et une fille et je vis en couple.
J'ai actuellement un travail, pas vraiment à voir avec les études que j'ai fait, pas beaucoup rénuméré aussi parce que c'est un temps partiel mais j'ai du boulot cé déjà ça.
Je suis restée longtemps au chômage malgré mes diplômes.j'ai trouvé ce travail début février,je m'y plais sans plus car cé pas un boulot d'avenir.cela m'a permis de rompre la spirale dans lequel je m'étais enfermée.je ne sortais plus de chez moi, que pour aller promener mes chiens.je ne supportais plus le contact avec les gens, leur manière de me regarder.Il faut que je m'explique :je suis assez complexée par mon physique.Pas parce que je suis grosse, mais parce que je trouve que pour une fille je suis trop musclée (plusieurs années de sports :je ne ressemble pas à barracuda quand même) et en plus je n'ai pas un beau visage.je sourie très peu.
J'ai en effet passer une enfance difficile.je suis née dans une famille nombreuse (5)Mon père était alcoolique, et autoritaire ( ancien militaire), ma mère soumise et perdue (elle n'a jamais connu ses vrais parents).Je n'ai jamais eu donc l'impression d'avoir été aimée, ni éduquer.Mon père nous a toujours dit qu'il nous avez fait pour les allocs.Dans ses crises, il arrivait souvent qu'il nous repproche qu'on lui coutaient trop cher;je ne me souviens pas pourtant pendant mon enfance avoir été gâtée: on n'avait pas de beaux vêtements( on mettait les affaires qu'on nous donné), souvent on n'avait pas à manger ( des patates ou des pattes sans rien autour, à 18 ans je ne pesais que 47 kilos), on ne voyait pas le médecin non plus quand on était malade, pour vous dire j'ai pris mon premier rendez vous chez le dentiste à 18 ans.lui se permettait de se payer son alcool(maximun 10 bouteilles par jour), de voir le médecin quand bon lui semblait, se payait ce qui voulait(des montres etc...) et encore si il avait que ça.
Mon père a toujours eu egalement une préférence pour les garçons.Pour lui, les filles n'etaient bonnes qu'à faire je cite "le ménage, l'amour, la vaisselle".Un vrai macho.donc il nous a marqué très tôt son indifférence, mon père gâtait de cadeaux nos cousins qui étaient des mecs(mobylette, scooters etc) s'occupaient de leur trouver du travail et nous rien ,il ne regardait même pas nos relevés de notes,s'occuper pas de nous.Bref, on a senti toujours la différence.Nous il nous regardait pas comme un père devait regarder ses filles, il avait toujours une remarque pas de seins,pas belle etc..Son amour pour les garçons étaient tel qui a voulu, a eu des attouchements sur eux.Mon père est en effet un vrai pervers.souvent il se branlait devant nous, il voulait violer ma mère;Un fois, il a même ramenait un militaire pour qu'il couche avec ma mère( chose bien sûre qu'elle n'a pas fait) Mais c n'est pas le pire qui a fait: il a même hébergé un sdf.La fait se laver, la matter, la toucher en échange de l'héberger.L'homme s'est laissé faire.Ensuite il a voulu que cet homme couche avec ma mère.Il lui a donné des somnifères pour qu'il abuse d'elle.Cet homme ne l'a pas fait.Il a eu cependant des attouchements sur moi et sur l'une de mes soeur( peut être violée elle n'a pas voulu en parler plus moi moi je m'en souviens pas ..mais je sais qu'il sait passer quelque chose car il a essayé plus tard de me retoucher pendant que je dormais.)J'ai garder en moi tout ça jusqu'au jour ou ma soeur s'est confiée à moi .Mais c'est rester là car cet homme vit en couple avec une autre soeur et a des enfants avec elle.Je ne peux en effet détruire son couple.Nous avons également vécu pendant plus de 10 ans dans une maison insalubre, il pleuvait chez nous sans confort 2 lits pour tout le monde, pas de chaises pour que tout le monde mange à table, parfois pas de machine à laver le linge (on lavait le linge à la main) etc.Nous avons donc beaucoup souffert.Ma famille est éclatée, on ne se parle pas.Chacun a grandit dans son coin.Aujourd'hui rien n'a changé.On a effet partager rien ensemble.aucune sortie.
J'ai grandit ainsi avec beaucoup de carences et de frustrations.Je suis effacée, renfermée, je ne parle pratiquement plus à personne, je n'ai plus d'amis, je suis beaucoup déprimée je fuis les hommes et evite leur contact on me croit hautaine et égoîste mais je suis juste enfermée dans une prison ou je ne peux plus sortir j'ai parfois de la haine dans mes yeux.je me sens souvent seule même si je suis accompagnée .j'ai du mal à donner de l'amour à mes enfants car on a du mal a aimer quand on n'a pas eu d'amour.j'ai souvent un sentiment de gâchis, je n'en peux plus.Que dois je faire?


[pas en ligne]


Pas de violences c est les vac
36 ans

Messages : 34128
Voir ses messages
Posté :

il faut proceder par etape,peut etre te tourner vers une aide appropriee

tu as le courage de parler ici fait le aussi devant un proffesionnel

tu parles de fuir les hommes mais tu es en couple là j'ai pas du tout comprendre

puis sois la bienvenue ici

femme


[pas en ligne]


53 ans

Messages : 25
Voir ses messages
Posté :

Bonjour Eve, je viens de lire ton histoire et franchement tu en a eut du courage! Bravo! je comprend ton mal être (enfin j'essaye car moi je ne suis pas passée par tout ça) mais je trouve ton enfance vraiment triste mais comme je peus lire tu as réussit dans tes études, tu a deux enfants et tu est en couple? Et bien tu n'est pas si nul sourire comme tu te le dis. Moi je pense que tu est une personne très forte pour avoir subit tous ça et avoir ce que tu a maintenant tu as eut beaucoups de courage et je pense que tu peus trouver encore du courage dans ton couple dans tes enfants. La famille? et bien tampis si il ne sont plus en contact avec toi c'est eux qui y perdent fâché Toi pense maintenant à ton avenir avec la famille que tu t'est construite et essaye de faire des connaissance, essaye de parler au maman à la sortie de l'école , au boulot comment ça se passe avec tes collègues? pourquoi tu ne t'inscrit pas pour des activités? artistiques, sport, ....déjà nous avoir racconté ton histoire est un grand pas et tu vas voir sur ce forum tu vas recevoir beaucoups de soutien. Je te laisse et si tu veus encore discuter je serais encore là. Courage le plus beau de ta vie est devant toi.

femme


[pas en ligne]


Messages : 6304
Voir ses messages
Posté :

coucou Eve,
tout d abord, je tiens vraiment à te féliciter,il t a probablement fallu une solide dose de courage pr nous exposer ton histoire,mais certainement peu (de courage) en comparaison à tout ce qu il t en a fallu pr traverser toutes ces épreuves.
j espère que ton témoignage est un premier pas vers ta "libération"
un pas après l autre,tu y arriveras certainement
clien d´œil

femme


[pas en ligne]


quelquepart
46 ans

Messages : 54
Voir ses messages
Posté :

bonjour eve bienvenue à toi tu as déjà fait un grand pas en t exprimant ici continue à te battre. tu as trouvée des AMIS en t inscrivant sur ce site crois moi ils sont toujours a l écoute courage courage bizzzzzzzzzzzzzzz

femme


[pas en ligne]


absente

Messages : 512
Voir ses messages
Posté :

bonjour eve blink moi j'aurais pas pu supporter ces brimades.... blink en tout cas bon courage pour le futur sourire


[pas en ligne]


Bon jour !

Messages : 29263
Voir ses messages
Posté :

Bonjour et bienvenue, Eve,
Bravo pour ce premier pas de fait : venir te libérer un peu en mettant des mots sur ce que tu rumines depuis si longtemps. Des amis ? tu connais la chanson "aux Champs-Elysées" ? ici, c'est pareil, il suffit de nous parler pour nous apprivoiser très content
Viens souvent, n'hésite pas, il y aura toujours quelqu'un pour te répondre.
Et courage, Eve, comme tu le dis très bien, malgré tout ce que tu as subi, tu as su construire magnifiquement ta vie, maintenant, essaie d'en profiter et d'oublier tes fantômes.
Ce n'est pas facile, mais tant que tu seras ici à plaisanter avec nous, tu leur montreras que c'est toi qui as gagné sourire

femme


[pas en ligne]


absente

Messages : 512
Voir ses messages
Posté :

barracuda mmmmhmmmmmm j'adorais celui la .... langue lol


[pas en ligne]


Messages : 30
Voir ses messages
Posté :

Merci a vous de m'avoir lu et répondu.
Fred j'ai déjà été consulté un psychothérapeute mais ça ne m'a pas beaucoup aidé car il te fait toujours parler de ton passer et tu ne peux pas l'oublier ainsi.Après pourquoi j'ai tendance à fuir les hommes, peut être parce que j'ai certainement peur d'eux;Je sais à quoi certains sont capables. Même si je vis en couple, je ne vis pas 24h sur 24h avec mon conjoint.Il y en a beaucoup qui cherche à te draguer même si ils savent que tu es en couple, il y en a qui draguent tout ce qui bougent à la recherche d'aventures.beaucoup d'hommes mariés en plus.Je sais qui ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac mais j'en ai déjà vu beaucoup.

Lillyrose, j'ai beau avoir fait des études je n'ai pas trouvé un boulot qui correspond à mon niveau d'études on peut même dire que c'est un boulot qui ne demande pas de qualifications;Je le regrette mais je ne parviens pas à trouver autre chose.J'ai souvent des regrets parce que j'aurai pu certainement faire quelque chose de biens si je 'avais pris en main plutôt.J'ai réussi mes études sans avoir vraiment bosser sans avoir de projets professionnels et je le paie très chère aujourd'hui.En plus , plus le temps passe et moins j'ai confiance en moi.je me sens inférieur et on me renvoit souvent l'image d'une personne hautaine, fière,et prétentieuse que je ne suis pas bien sûr.Tout ça parce que je parle très peu, je rigole pas et je suis renfermée.Avec mes collègues de travail, ça ne se passe pas souvent très bien et sutout avec les hommes.Souvent on me repproche mon manque d'ouverture, de sourire.Mes collègues hommes je les évite donc ça ne leur plaît pas.Ils pensent certainement que je me crois supérieur et que je ne les trouve pas assez bien pour moi.Mon contact est en effet rompu.j'évite de parler de moi car je sais qui ne faut pas confondre travail et vie privée ( j'ai eu une très mauvaise expérience à ce sujet là), je parais donc sans vie sans sentiment mais c'est juste une carapace que je me suis mise pour me protéger car au fond, je suis trop sensible, et vulnérable surtout en ce moment.Je suis faible.
A part ça, je fais déjà du sport.Je me suis inscrit dans un club de foot cette année.Mais je pense arrêter l'année prochaine car j'ai énormément de mal à m'adapter à mon équipe et au jeu.Je m'explique: j'ai fait du rugby pendant plus de 10 ans donc j'ai des problèmes de visions de jeu, en plus je ne suis pas vraiment douée.Je joue avec des filles de 16 ans qui ont pour certaines plusieurs années de foot derrière elle.Elles se moquent souvent de ma médiocrité et je les entends directement se moquer de moi.En effet ,Ne deviens pas zidane qui veut. Mon entraineur est très critique envers moi parfois il me m'est de côté pour les exercices et les matches je me sens pas intégrer du tout.Autant au rugby ça se passait à peu près bien que la c'est râté.J'ai arrêter le rugby car on était plus assez nombreuses et en plus je ne suis pas assez costaud physiquement;
J'essaye également de dialoguer avec les mères de familles à la sortie des écoles mais la non plus c'est pas trop évident.j'habite dans un sale quartier ou je ne suis pas originaire.Les gens de mon quartier sont des anciens manouches qui se sont sédentarisés en grande partie de la même famille.Certains gagnent leur vie en trafiquant(drogue, feraille), en volant..Au bout de 4 mois d'aménagement, je me suis fait voler ma voiture.J'ai également déjà eu mes murs de taguer.etc..Ce n'est pas évident de sympathiser avec eux.De plus ils vivent un peu en autarcie et ne cherche pas à intégrer d'autres personnes.C'est un clan.
J'apprécie au sinon votre sympathie à tous.ca me fait énormément plaisir de dialoguer avec vous;ca me libère un peu.Je vois la vie mois tristement.
a bientôt.


[pas en ligne]


Bon jour !

Messages : 29263
Voir ses messages
Posté :

En fait, tu vois très bien où sont tes problèmes, je sais qu'il est parfois difficile de doser exactement ses attitudes, surtout en fonction des différentes personnes en face de toi, mais tu es consciente d'être mal perçue sur ton lieu de travail parce que tu n'es pas souriante, par exemple. Il y a moyen de sourire à un collègue sans qu'il le prenne pour une invite, ou alors c'est lui qui a un problème. Tu peux essayer de rendre service, de temps en temps ?
Pourquoi ne rigoles-tu pas ? n'aimes-tu pas du tout rire ou bien est-ce leur humour qui ne te convient pas ?
A bientôt sourire

Pages: [1] 






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 10



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.