Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> maladie mentale

Pages: 1




Posté :

bonjour à tous.J'aimerais aider ma soeur qui souffre de troubles schizo-affectifs.Quelqu'un pourrait-il me renseigner sur cette maladie,elle fait une injection de risperdal consta 5Omg tous les 15 jours.Merci à vous et bonne route.




Posté :

la rémission

je connais bien cette maladie. Aussi pour m'en sortir je suis en thérapie avec un psychiatre depuis 3 ans, le retour à la réalité est important mais difficile certes , mais avec beaucoup d'amour et de compassion,ta soeur pourra s'en sortir, il faut qu'elle prenne conscience, que chacun de nous avons un royaume et celui ci existe et est pur bonheur. Avec l'aide d'un psy et peut être d' un énergétiseur chiropracteur elle pourra s'en sortir, elle sera en rémission qui peut durer jusqu'à la fin de ses jours, c'est un état de guérison, mais il faut toujours se soigner slon les cas, courage pour ta soeur, c déjà bien que tu sois au prés d'elle.




Posté :

merci Katia

bonjour Katia.Pourrais-tu m'éclaire un peu sur les symptomes de la maladie et sur le traitement médical?Ma soeur ne semble pas avoir assez avec le risperdal et des antidépresseurs.Parfois je n'arrive pas à savoir si son comportement est ou n'est pas lié à sa maladie...D'abord,est-ce une maladie mentale ou non.Cessera-t-elle un jour de penser qu'elle est de trop et que tout le monde lui veut du mal?J'aimerais vraiment que tu me répondes car je suis perdue.Merci




Posté :

traitement

je prends du risperdal et du lexomil, mais selon les cas la dose peut etre plus ou moins forte, ta soeur est dépréciation, d'ele même, et il faut qu'elle retrouve confiance dans l 'amour plus dans la peur, pour le traitement il faut voir avec le psy, et il faut qu'elle le prenne, tous les jours ou peut erte une hospitalisation sera nécessaire en parler avec le psy. J'espère que j'ai pu t'aider. Bise

femme


[pas en ligne]


Bruxelles
40 ans

Messages : 441
Voir ses messages
Posté :

laurence :
merci Katia

D'abord,est-ce une maladie mentale ou non.Cessera-t-elle un jour de penser qu'elle est de trop et que tout le monde lui veut du mal?

La schizophrénie est une maladie mentale reprise dans le DSM V, bible des psychiatres. Pour ce qui est du traitement, la personne la plus adéquate à te répondre avec précision est le professionnel de la maladie mentale en d'autres termes le psychiatre. Je t'invite donc à poser la question au médecin qui a diagnostiqué la maladie de ta soeur. Courage dans cette longue et périlleuse épreuve.


[pas en ligne]


Messages : 575
Voir ses messages
Posté :

laurence :
Ma soeur ne semble pas avoir assez avec le risperdal et des antidépresseurs.Parfois je n'arrive pas à savoir si son comportement est ou n'est pas lié à sa maladie...

Bonjour.

Ca fait un peu peur cette "addiction" (mortifère ?) aux médicaments.

Parfois, ne risque-t-on pas d'aggraver ce comportement en consultant un psychiatre (plutôt qu'un psychologue, un psychanalyste, voire un énergétiseur chiropracteur), dont la bible lie volontiers les médicaments à une certaine conception (morbide ?) de la "maladie" ?

En ce qui concerne votre soeur, Laurence, je vous encourage à ne pas vous "sentir perdue". J'imagine que c'est important pour "reprendre confiance dans l'amour et non dans la peur".

femme


[pas en ligne]


Messages : 11040
Voir ses messages
Posté :

Il y a de très bons psychiatres. Comme il peut-être intéressant que cette personne soit suivie en psychothérapie individuelle(psychologues, psychanalystes, ect) plutôt que rien que par médicament.
Il existe aussi de très bons centres de psychothérapie de jour.
Il me semble important que la personne ait confiance en son médecin.
Peut-être serait intéressant de savoir pourquoi, cela vous inquiète aujourd'hui? y a t-il eu quelque chose de difficile à vivre ce w. kend, est ce exceptionnelle?ou y a t-il une "goutte d'eau "qui fait déborder le vase?
cordialement,


[pas en ligne]


Messages : 25
Voir ses messages
Posté :

Bonjour,

Je sais que le sujet se fait vieux, mais, il m'intéresse.

Tout d'abord, quelqu'un pourrait-il m'éclaircir davantage sur cette "pathologie" (je mets entre guillemets parce que je doute sa valeur maladive) - Fouzia ?
Qu'est-ce qui la différencie de la Schizo ?

Ensuite, pour moi, tous ses traits dits anormaux sont le résultat de la société. On s'arrangerait à bien communiquer, à rester respectueux envers l'un ou l'autre et ce quelle que soit la différence, la complexité, la gêne qui germe dans la relation, tout irait déjà beaucoup mieux ; à cela s'ajoute : le sourire, la bonté, la bienveillance, la solidarité si pas restez dans le respect, évitez les faux-sourire, coups de main, et autre(s) parce que tout est communicatif.

De plus, on catégorise bien trop vite (toujours selon moi ça n'engage donc que mes écrits) une "anomalie" et on prescrit également promptement des médicaments.
- Pourquoi ?

La personne, dite malade, pourrait très bien guérir dans un environnement calme et affectueux, être bien entourée (professionnellement ou non, un Psy pour éviter de bombarder son entourage ou un Coaching) c'est le meilleur remède.
A cela, s'ajoute les quelques recettes de grand-mère sourire

Bien à vous.


[pas en ligne]


Messages : 1
Voir ses messages
Posté :

Bonjour Laurence ,

J'ai perdu quelqu'un de proche âgé de 26 ans et confronté à cette maladie.Il faut avant tout avoir confiance dans le psychiatre qui la suit et se dire qu'elle pourra peut-être en sortir.Certains l'ont fait .En dehors de ce suivi psychiatrique , cette maladie demande d'énormes efforts à la famille qui ne comprend pas mais je reste persuadé que l'amour d'une famille est nécessaire à une certaine stabilité.Courage et ne pas lacher ,c'est très important.Surtout penser à se ressourcer quand on est à bout devant cette souffrance.

Pages: 1


Dans la rubrique Santé mentale : 




• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 1
Invités en ligne: 15


Actuellement en ligne :
Kathena

Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.