Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> mes parents veillissent

Pages: [1]  [3] [4]

femme


[pas en ligne]


mons-belgique
49 ans

Messages : 634
Voir ses messages
Posté :

bouh !!! j'ai 40 ans et eux approchent des 65 ans !!! mon père a toujours voulu "controler" la famille, il faut dire qu'avec sa femme déprimée il a du porter la famille à bout de bras pendant ces années. Nous n'avons manqué de rien. Encore maintenant ils continuent à nous aider en gardant les enfants, ... mais de plus en plus je vois bien qu'ils "déclinent" et cela me fait de la peine. Ma maman a vraiment du mal à marcher, les pieds gonflés parfois, elle ressemble à une "petite chose fragile". Mon père a beaucoup grossi et est vite essouflé, il s'énnerve très vite et j'ai peur qu'il ai une crise cardiaque à force d'énnervement... Hier je me suis rendue compte de leurs "problèmes" et cela m'a fait de la peine parce qu'ils étaient pour moi "invincibles, immortels"...Et puis j'ai eu peur, je me dis qu'ils ne vivront plus encore de longues années et cet avenir me fais très peur...Ne plus les avoir, ne plus être auprès d'eux cela me fais flipper...Papa & Maman je ne sais pas comment vous le dire mais je vous aime tellment !!!!!

homme


[pas en ligne]


Chez Dupuis
54 ans

Messages : 15347
Voir ses messages
Posté :

Gwen,

Je te comprends. Mes parents approchent des 80 et je me dis aussi que l'issue fatale se rapproche fatalement. Et je me demande bien comment je vais réagir, mais surtout comment le survivant réagira aussi. Effectivement, les signes de déclins sont de plus en plus visibles. Que peut-on faire ? Le poète disait que " la vie était une maladie sexuellement transmissible et fatalement mortelle".

Ma soeur me dit qu'il faut profiter du temps qui reste et surtout éviter les conflits et les disputes (j'en ai pas des masses avec eux, heureusement) et se dire que chaque jour qui passe est un jour de gagné. Les entourer le plus possible aussi. Et plus que cela, je crains que ce soit difficile...


[pas en ligne]


un ange passe

Messages : 4480
Voir ses messages
Posté :

Ce sont de telles évidences, de telles vérités qui structurent une civilisation et la rendent forte en intelligence et en œuvre.

Soyez doux avec vous ,..avec eux...

femme


[pas en ligne]


41 ans

Messages : 1660
Voir ses messages
Posté :

Moi maman est partie j'avais 4ans....papa est tjs là mais comme ils m'ont eu sur le tard, malgré mes 31ans, il a déjà 63ans et 2infarctus à son actif + autres prob sérieux, moi aussi je flippe......

femme


[pas en ligne]


41 ans

Messages : 1660
Voir ses messages
Posté :

Précision: qd je dis "maman est partie" je voulais dire décédée.

femme


[pas en ligne]


Messages : 16027
Voir ses messages
Posté :

J'ai perdu mes deux parents j'avais 26 ans.
Quelle chance tu as de pouvoir les avoir encore près de toi même s'ils sont "diminués". Je n'imaginais pas qu'ils puissent partir, comme toi je les voyais immortels, les plus forts du monde. Ce sont des points de repère... aujourd'hui j'en ai 32 bientôt 33 ans et ça a été difficile de mettre à sens à leur départ, mais je vis, je continue ma vie, je regarde le côté positif de la vie, ne fus-ce que pour leur rendre hommage, pour leur faire honneur,pour leur dire merci. Tu as raison de leur dire je t'aime aujourd'hui. Ne pense pas trop à l'avenir même si c'est facile à dire, vis l'instant présent et "profite" de leur précieuse présence.


[pas en ligne]


Messages : 1001
Voir ses messages
Posté :

Mes parents sont décédés à 2 jours d'intervalle triste

Ce qui est flippant, c'est de savoir qu'on est les 1ers maintenant sur la liste et que devant soi, il n'y ait plus personne à qui se raccrocher !

Tant qu'on a ses parents en vie, on pense moins à la mort. Un peu comme s'ils nous en protégeaient. Le jour où on les perd, on ressent un énorme vide autour de soi. Enfin, voilà comment j'ai vécu ces moments pénibles. hmm

femme


[pas en ligne]


Messages : 16027
Voir ses messages
Posté :

65deles :

Ce qui est flippant, c'est de savoir qu'on est les 1ers maintenant sur la liste et que devant soi, il n'y ait plus personne à qui se raccrocher !




Tu arrives à mettre les bon mots sur ce que j'ai vécu, pour moi c'ést ça aussi.


[pas en ligne]


Bon jour !

Messages : 29263
Voir ses messages
Posté :

J'ai perdu ma mère à cinq ans et mon père il y a bientôt deux ans.
Plus de racines, plus personne à qui demander "pourquoi untel avait-il tel surnom ?", "quel est l'origine de cette vieille plaisanterie familiale ?"
Ceci, bien sûr, en plus de tout ce que vous avez déjà dit.

femme


[pas en ligne]


.

Messages : 13102
Voir ses messages
Posté :

65deles :
Mes parents sont décédés à 2 jours d'intervalle triste

Ce qui est flippant, c'est de savoir qu'on est les 1ers maintenant sur la liste et que devant soi, il n'y ait plus personne à qui se raccrocher !

Tant qu'on a ses parents en vie, on pense moins à la mort. Un peu comme s'ils nous en protégeaient. Le jour où on les perd, on ressent un énorme vide autour de soi. Enfin, voilà comment j'ai vécu ces moments pénibles. hmm


Contente de te lire, quand je fais cette réflexion dans mon entourage on me prend pour une pessimiste ou une angoissée.
Et c'est vrai qu'être première sur la ligne fait mesurer qu'on est pas immortelle, et comme je suis pleine de projets, je commence à me dire que je devrais un peu mettre les gaz.

Quand j'ai appris le décès de ma tante (soeur de ma mère)que je voyais très rarement, j'ai été d'une tristesse que je ne comprennais pas moi-même, jusqu'à ce que je réalise qu'elle était un lien avec les souvenirs de ma mère, que la dernière source d'information de l'histoire de ma mère était partie.D'autant plus qu'elle ne parlait pas des moments difficiles qu'elle a vécu, à part la guerre et encore, elle parlait plutôt des bons souvenirs (il y en a dans toutes situations)

Pages: [1]  [3] [4]






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 8



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.