Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Phobie scolaire

Pages: [1]  [3] [4]

femme


[pas en ligne]


Messages : 4056
Voir ses messages
Posté :

Bonsoir,

Je recherche des renseignements sur des centres qui accueillent des jeunes en situation de phobie scolaire pour qu'ils puissent continuer à avoir des activités et rencontrer des jeunes dans la même situation qu'eux !

Et puis si vous avez des conseils ou des info à ce sujets, ils sont les bienvenus.

Merci.

femme


[pas en ligne]


Messages : 11040
Voir ses messages
Posté :

Bonsoir Nancy,

Penses tu que ces jeunes ont une telle peur de l'école qui n'y remettent même pas les pieds ?

Dans les meilleurs des cas,
je crois qu'ils pourraient bénéficier avec succès d'un suivi psychothérapeutique.


Dans d'autres cas, ils désinvestiront plus ou moins totalement, les cours suivis. Avec en prime, une dégringolade des résultats scolaires.

Je me rappelle d'un cours où un pédopsychiatre signalait que la phobie (scolaire) pouvait être une dépression masquée. Mais il signalait que le terme de phobie scolaire avait pris une extension considérable. Tous les décrochage scolaire s'y trouvaient apparentés.

Enfin, il existe des centres thérapeutiques pour adolescents ou ceux-ci, face à une difficulté relationnelle ou autre, peuvent trouver "refuge en hébergement" pour quelques jours ou qq semaines. Il y en a qq'uns sur Bxl.

femme


[pas en ligne]


Messages : 11040
Voir ses messages
Posté :

Maintenant, pourquoi est ce que ce jeune a une telle phobie ? qu'est ce qu'il en dit ?

Est ce que l'orientation prise est mal choisie ? trop ardue, pas dans ses cordes ?

Comment s'entend-t-il avec ses pairs ? y a t-il une émulation, une coopération entre ces jeunes ou bien est ce chacun pour soi ?

Certains groupes de jeunes sont d'ailleurs redoutables....

Est ce une phobie ancienne, nouvelle ? qu'est ce qui l'a déclenchée ?

Qu'est ce qu'il voudrait ce jeune ? de quoi rêve-t-il ?

Quel est la demande des parents ?

Il est dommage par exemple que le système scolaire impose l'école à 16 ans à des jeunes qui parfois ne rêve que de contrat. L'enseignement n'est pas nécessairement adapté et est loin de l'apprentissage concret. En maçonnerie, le matériel est tout à fait dépassé.

Enfin, on vient justement de me parler d' un petit bonhomme de 4 ans qui est terrorisé à l'idée de se rendre à l'école parce que l'institutrice est fort exigeante (il se trouve dans une de ces écoles où on sélectionne dès la maternelle, les futurs bons élèves).

Evidemment, je suis bien d'accord, avoir 4 ans ou un être ado, c'est fort différent ... clin d´œil

femme


[pas en ligne]


Messages : 4056
Voir ses messages
Posté :

Les parents, c'est moi et son papa , Antoinett !

Mon fils a presque 15 ans, il n'a jamais aimé l'école. Tout petit, il vomissait, se tordait.... Nous l'avons fait aider et les choses se sont plus ou moins aplanies. Ses potes d'école, nombreux, le motivaient.

Il a toujours aimé apprendre. Il bosse dur mais les résultats ne sont pas toujours à la hauteur. Il se décourage très vite. Alors qu'il est très autonome pour plein de choses, il a besoin d'aide pour étudier, répéter, réviser.

Il vient de changer d'orientation et l'option qu'il a choisie n'est pas particulièrement valorisée dans son école.
Il l'a choisie, lui, parce qu'il veut faire des sciences humaines mais ses collègues de classe l'ont choisie par défaut, je dirais.
Il est le plus jeune de sa classe et perdu dans une masse de jeunes souvent beaucoup plus agés (2 à 3ans).
Pas de points communs ou très peu, tous ces grands sortent en boite de nuit et compte leurs conquêtes, L. est timide, sort peu et rêve de faire du cirque.

La classe est un vrai foutoir, les profs ont du mal à faire écouter ou travailler les élèves. Ils me disent tous encore bien que L. est là. Le prof de français lui donne cours à lui, idem en sciences sociales, idem en d'autres branches. Je trouve que c'est une énorme responsabilité pour mon fils.

Le soir, ilr entre tendu comme une corde de violon à cause du bruit, du remue ménage et du stress. Il dit qu'il a envie de hurler. Il est gêné du manque de respect de ses collègues de classe.

Il dit que les élèves n'en n'ont pas particulièrement après lui. on lui fout la paix. En fait, il est inexistant pour eux. L'autre fois, il s'est étonné qu'une fille de sa classe connaisse son prénom. Il s'est renfermé, je le sais. Ses anciens copains de classe se manifestent de moins en moins. Il est donc très seul à l'école. Or je sais que ce qui le motivait à y aller c'était ces potes.

La classe où il est maintenant est devenue la bête noire de tous les profs. Ils ont été punis et ne partent pas en voyages scolaires. L.est déçu mais il ne dit rien par solidarité avec les autres...(qui se contrefichent de lui !)

Il commence à avoir des comportements inquiétants, ne sourit plus, parlent très peu, a des crises de larmes et d'angoisses, est parfois agressif et refuse donc maintenant d'aller à l'école mais veut bien continuer à étudier. Il est manifestement en dépression. Le refus ou la peur de l'école n'est qu'une partie du problème. Cependant, il faut l'extraire momentanément de ce milieu qui lui nuit pour l'instant et le requinquer.

Ces résultats scolaires, je m'en contrefiche mais pas lui.

J'ai rendez-vous avec la direction de l'école et les profs demain pour vois ce qu'on peut faire. Je cherche un chouette psy pour ado et un centre d'activités pour ado dans son cas pour qu'il puisse rencontrer d'autres jeunes et surtout qu'ils fassent des trucs qui le motivent.

Voili, voilà......Pas facile de parler de ça !

triste

femme


[pas en ligne]


Messages : 4056
Voir ses messages
Posté :

Un petit up au cas où il y aurait des spécialistes dans le coin !


[pas en ligne]


Bon jour !

Messages : 29263
Voir ses messages
Posté :

Bonjour,
Une année, ma fille a été la seule Belge de sa classe. Elle était traitée de p... parce qu'elle n'avait pas de voile, par exemple. Heureusement, elle a un caractère fort et beaucoup d'amis dans les autres classes (elle venait de changer d'option). Elle a courageusement tenu et l'année suivante, la grande majorité de ceux qui la traitaient mal avaient arrêté leurs études.
Tiens, faut que je pense à lui demander si elle y a vu une leçon blink
Ton fils a un caractère plus sensible, ou fragile et la situation que tu dépeins est difficile, j'espère de tout coeur qu'une solution pourra être trouvée au plus vite, Nancy. Et merci de nous tenir au courant pour la réunion de demain sourire

femme


[pas en ligne]


Messages : 11040
Voir ses messages
Posté :

Coucou Nancy,

Je pensais que tu parlais d'un de tes élève.

je ne sais si ça peut t'aider: le centre de Chapelle-aux-Champs (UCL) a une permanence sociale pour adolescents, le mercredi de 14 à 18h. Il est possible de s'y présenter sans prendre rendez-vous, pour y poser ses questions, faire le point.

A coté de cela, je pense que leur équipe thérapeutique est très bonne.

En surfant sur leur site, je vois qu'ils ont également un groupe de réflexion sur l'école. Peut-être serait ce intéressant d'approfondir de ce coté ?

http://www.chapelle-aux-champs.be/vf/index.php?option=com_content&task=view&id=16&Itemid=56

Enfin, en attendant, bon courage à vous deux. Ce n'est vraiment pas une situation facile. De tout coeur avec toi.

Bonne recherche !

femme


[pas en ligne]


Messages : 4056
Voir ses messages
Posté :

Merci Toinett. De tout coeur.

femme


[pas en ligne]


Messages : 4056
Voir ses messages
Posté :

Suis allée voir leur site. Très intéressant. Je leur téléphone dès demain.

femme


[pas en ligne]


Messages : 11040
Voir ses messages
Posté :

Je trouve aussi que leur projet est très complet. Et ils ont vraiment à coeur de faire du bon boulot.
On croise les doigts ? clin d´œil

Bonne chance à vous deux !

Pages: [1]  [3] [4]






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 13



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.