Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Prise au piège

Pages: [1] 

femme


[pas en ligne]


entre deux mondes
42 ans

Messages : 208
Voir ses messages
Posté :

J'ai enfin trouvé le courage de faire toutes les démarches pour quitter mon bonhomme. J'ai été voir une avocate et j'ai même trouvé un appartement (j'ai signé le bail et j'ai les clés). L'avocate m'avait dit que je devais le lui dire et plusieurs personnes de mon entourage m'ont dit la même chose : faut lui dire, tu peux pas partir comme cela, etc. Combien de fois n'ai-je pas entendu d'histoire ou le bonhomme se retrouvait devant le fait accompli???

Ah, bien sûr au début, il est sous le choc, il n'y oppose pas grande résistance. Mais ce n'était que l'état de choc, à présent il me harcèle pour je donne mon renom. Hier il a tourné en voiture dans le quartier ou se situe l'appartement, il voulait savoir où il était, il voulait que l'on aille ensemble, sur le champ, rendre les clés au propriétaire. Il surveille tout et je me demande comment, à présent, je vais bien pouvoir faire pour déménager sans qu'il ne s'en rende compte. Il ne travaille que des demis-journées, 6 jours sur 7 et son seul jour de congé c'est le même jour que le mien. Ce matin en partant il m'a dit qu'a présent les choses allaient changer, que cela allait être dur pour moi, fini de comploter dans son dos. Evidemment le ton n'était plus à la réconcilliation, il était à la menace.

Et j'ai la trouille, et je m'en veux de le lui avoir dit. Et au milieu de tout cela il y a les enfants.
Sois-disant il a pu stopper l'héro du jour au lendemain sans cure, avec 35cc de méthadone??????? Et comme monsieur a arrêté je n'ai selon lui plus aucune raison de partir. Je dois oublier ces 3 dernières années de stress, où j'en ai pris plein la gueule, où j'ai dû prendre sur moi parce qu'il était ivre mort ou défoncé, les humiliations, les brimades, les insultes. TOUT, je dois oublier TOUT et repartir à zéro, tout cela parce que sois disant, il est guéri de l'héro. Parce que l'alcool c'est encore une autre histoire. Et dans sa famille, ils sont bien contents (et déchargés du fardeau) que je sois avec lui pour le surveiller, le couvrir, le protéger, passer la serpillère etc pour qu'ils n'aillent pas à ce soucier de Monsieur l'irresponsable qui a un problème avec la loi et l'autorité. "Mais si tu t'en vas que va-t'il devenir??" jamais ils ne se posent la question à l'envers : et si je reste avec les enfants, qu'allons-nous devenir??

Un conseil quand vous vous trouvez dans une situation critique et que vous avez vraiment l'opportunité de partir : PARTEZ SANS RIEN DIRE!!! ET SI VOUS DEVEZ AVOIR DES COMPLICES, CHOISISSEZ-LES BIEN!!

homme


[pas en ligne]


Hout-si-Plout

Messages : 26717
Voir ses messages
Posté :

C'est aussi dans les difficultés qu'on voit ce que valent vos "amis": plus les difficultés sont grandes, plus l'ami est proche (a fortiori le mari), plus le fond du caractère se dévoile: ce qui était amour (une couche bien mince et fragile) se transforme en animosité, si pas en haine!
S'il en est ainsi, il vaut fuir au plus tôt: le temps qui passe ne fera que renforcer chez l'autre les sentiments négatifs futurs.

femme


[pas en ligne]


Messages : 481
Voir ses messages
Posté :

C'est ta vie, ta décision....si on fond de toi, votre histoire à déjà dépassé tes limites de se que tu peux supporter, personne ne peux te juger...ni te culpabiliser...que va t'il faire sans toi?..et ben sa famille peut lui ouvrir ses portes et l'accueillir chez eux...
Les insultes et humiliations restent ancrées au fond de soi et nous pollues au fur et à mesures qu'elles s'entassent
Ton futur proche risque d'être assez difficile à vivre...mais regarde loin devant toi...ton ciel gris se percent d'éclaircie...Après la pluie le beau temps! Tu y arriveras et personne n'a a te juger...ou alors tu leur demande s'ils veulent échanger leur vie à la tienne ne fusse qu'un mois...ah tu les verras les belles âmes pensantes se faufiler comme elles peuvent...
Bon courage je suis de tout coeur avec toi

femme


[pas en ligne]


Messages : 11040
Voir ses messages
Posté :

Hou là là, je comprends que tu aies "la trouille"!

Concrètement, peut-être, est-il utile, urgent, de faire un planning de ton futur déménagement et des personnes-ressources, disponibles pour ce jour là.

Prendre une demi-journée de congé sans solde ? (alors que lui, travaille). Et au pire, appellez la police si il y a du grabuge ?


De tout coeur avec toi !


[pas en ligne]


Bon jour !

Messages : 29263
Voir ses messages
Posté :

De tout coeur avec toi également !
L'honnêteté, dans ce cas-là, c'est comme la gentillesse envers un lion rencontré sur la route roll
Courage sourire


[pas en ligne]


Pas de violences c est les vac
36 ans

Messages : 34128
Voir ses messages
Posté :

il fallait le lui dire sinon il aurait pu porter plainte pour vol dans l'appartement et sequestration d'enfant,d'ailleurs je pense que tu dois le signaler a l'agent de quartier actuel je pense hein po sur

de plus si il te harcele tu peux porter plainte et à chaque fois qu'il le fait tu reportes plainte systematiquement, si tu as un gsm fait changer le numero d'appel meme si il faut prevenir 36.000 personnes mais fait le

femme


[pas en ligne]


Liege
36 ans

Messages : 15
Voir ses messages
Posté :

As-tu pensé à faire venir des proches chez lui et toi quand tu déménageras pour qu'ils "s'occupent de lui" et qu'il ne vienne pas se mettre dans tes pieds quand tu seras en train de déménager, qu'il ne te suive pas ?

homme


[pas en ligne]


L'AQUOIBONISTE
23 ans

Messages : 5406
Voir ses messages
Posté :

Biquette :
La loi t'autorise à partir avec tes enfants ainsi ??? Quand on est pas marié je ne sais pas.

Mais quand on est marié je pense qu'il faut passer par un juge pour obtenir la séparation de fait.


En effet, il me semble aussi. Ça ne serait pas considéré comme "enlèvement" ? Ceci dit, sans te juger ! Il faut que tu coupe toute relation avec lui. Tu a raison de ne pas oublier ce qu'il t'a fait subir. C'est trop facile.


[pas en ligne]


Bon jour !

Messages : 29263
Voir ses messages
Posté :

Ben, d'abord on part, et puis on demande un jugement de garde. Si on est toujours ensemble, on ne demande pas de jugement hein sourire
M'en vais demander confirmation de cela à quelqu'un qui sait sourire


[pas en ligne]


Bon jour !

Messages : 29263
Voir ses messages
Posté :

Voilà :
Tu ne t'adresses au Juge que si tu désires rester à la maison avec les enfants et que ce soit ton mari qui s'en aille.
L'autorité parentale s'exerçant conjointement, tu peux parfaitement partir avec tes gosses et ensuite régler les modalités de garde et de pension alimentaire.
sourire

Pages: [1] 






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 12



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.