qu'est ce qu'un isolé pour le chômage ? [2] - Aidonoo.be
Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli

> qu'est ce qu'un isolé pour le chômage ?

Pages: [1] [2] [3] [4] [5]

femme Lilas009


[pas en ligne]


Et même si à la fin...
38 ans

Messages : 4065
Voir ses messages
Posté : 27/01/2009 23h46

Merci pour vos éclaircissements.

J'trouve cela dommage... et peu logique clin d´œil

Cela empêche les personnes seules temporairement sans revenu d'essayer de vivre selon leurs moyens et donc, d'avancer...

homme Morgoth


[pas en ligne]


Hainaut
43 ans

Messages : 567
Voir ses messages
Posté : 28/01/2009 18h12

Il faut distinguer :

- les colocataires : plusieurs personnes qui louent à un tiers.

- le sous-locataire : personne qui loue à un locataire (avec accord du proprio pour être dans les règles).

Mais en ce qui concerne le fait d'habiter quelque part et d'être domicilié ailleurs, il s'agit bien de fraude domiciliaire dont la lutte est un des chevaux de bataille de ce gouvernement.

Seul, pour les étudiants, le fait d'habiter en kot et d'être domiciliés chez les parents est autorisé.

homme Brolskoff


[pas en ligne]


Hout-si-Plout

Messages : 26548
Voir ses messages
Posté : 28/01/2009 18h24

Morgoth :
Il faut distinguer :
- les colocataires : plusieurs personnes qui louent à un tiers.
- le sous-locataire : personne qui loue à un locataire (avec accord du proprio pour être dans les règles).
Mais en ce qui concerne le fait d'habiter quelque part et d'être domicilié ailleurs, il s'agit bien de fraude domiciliaire dont la lutte est un des chevaux de bataille de ce gouvernement.
Seul, pour les étudiants, le fait d'habiter en kot et d'être domiciliés chez les parents est autorisé.

Il y a aussi:
- toutes les personnes qui habitent en semaine près de leur lieu de travail, et ont un autre "domicile" le week-end.
- toutes les personnes inactives qui ont un pied-à-terre "en ville" et habitent le plus souvent à l'étranger par exemple.
Dans ce dernier cas, quasi toujours, ils gardent leur adresse à leur pied-à-terre
- ceux qui vivent en partie chez eux, et en partie chez un (une) amie

Les choses seraient bien plus simple si le isolés et les co-habitants étaient sur le même pied.
Et ce sont ceux qui ont les plus petits revenus qui sont les premières victimes.
On ne viendra pas embêter ceux qui possèdent plusieurs résidences et choisissent de se domicilier là où les avantages fiscaux sont les meilleurs.

homme Brolskoff


[pas en ligne]


Hout-si-Plout

Messages : 26548
Voir ses messages
Posté : 28/01/2009 18h27

Lilas009 :
Merci pour vos éclaircissements.
J'trouve cela dommage... et peu logique clin d´œil
Cela empêche les personnes seules temporairement sans revenu d'essayer de vivre selon leurs moyens et donc, d'avancer...

Absolument.
Le fait de cohabiter (en colocation) vous rend dépendant de votre propre statut (salarié, chômeur, minimexé, pensionné...) mais aussi de celui de vos colocataires: ce qui, en pratique, peut devenir intenable:
ce qui peut s'avérer difficile dans un ménage, devient ingérable entre... quasi inconnus!!!!

femme Qelëwë


[pas en ligne]


Liège
32 ans

Messages : 4
Voir ses messages
Posté : 15/02/2009 18h55

Brolskoff :
La co-location est TRES mal prise en compte dans la loi belge: elle n'existe tout simplement pas.
Un contrat de bail est simplement signé par plusieurs personnes habitant les mêmes lieux. PUNT.
Et il est donc TRES probable que ces personnes soient considérées comme co-habitants.


Avant, la coloc était considérée comme cohabitation en fait mais une loi existe désormais, mon agent de quartier m'en a parlé justement. Cela fait payer plus de charges au proprio qui met en location, comme à moi et mes colocs (on est 5), une maison avec différentes chambres parce que sinon, si les impôts tombent etc toutes les ressources de la maison sont prises en compte or je n'utilise pas l'argent de mes colocs que je sache d'où cette loi. En gros, quand on se déclare avec changement d'adresse, un code est signifié pour dire que c'est uniquement la chambre que vous louez en tant que isolé pour tel loyer, on ne comptabilise pas les communs dès lors les droits sont intacts.

N215


[pas en ligne]


Messages : 1
Voir ses messages
Posté : 27/10/2010 00h08

Qelëwë, vous dites qu'une une loi existe désormais.
Pouvez-vous me donner des précisions? Merci

femme Elyxia


[pas en ligne]


29 ans

Messages : 12
Voir ses messages
Posté : 30/01/2011 16h40

Autre question sur ce sujet:

Quand on est proprio d'un appart, qu'on habite avec une amie étudiante qui vi a moitié là et a moitié chez ses parents, tjs domiciliée avec ses parents mais qui a une chambre chez nous aussi pour des soucis (perso a elle! donc j'vais éviter de déballer toute sa vie!) elle ne paye rien si ce n'est sa nourriture bien entendu!

C'est considéré comment dans ce cas? Je suis considérée comme isolée ou cohabitante?

Sarko


[pas en ligne]


J'ai plus mon radis :(

Messages : 6253
Voir ses messages
Posté : 30/01/2011 16h42

si l'adresse est chez les parents ben ni l'un ni l'autre c'est la bonne combine et la personne reste isolé

femme Elyxia


[pas en ligne]


29 ans

Messages : 12
Voir ses messages
Posté : 30/01/2011 17h24

Mon adresse a moi est a l'appartement duquel je suis proprio, j'y habite tout le temps moi.

Mais l'adresse de mon amie est chez ses parents, elle est a moitié à l'appartement, a moitié chez ses parents quoi.

Sarko


[pas en ligne]


J'ai plus mon radis :(

Messages : 6253
Voir ses messages
Posté : 30/01/2011 17h33

et tu es au chomage comme isolée?

bref si personne d'autre n'est domicilié chez toi tu restes isolée peu importe si quelqu'un es chez toi sourire

Pages: [1] [2] [3] [4] [5]






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 29



Petites annonces familiales.be