Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> thérapie breve, mais je me sent encore mal

Pages: 1

femme


[pas en ligne]


mons-belgique
49 ans

Messages : 634
Voir ses messages
Posté :

salut tout le monde, je suis revenue!!! je suis partie en vacances 15 jours dans le sud de la france. C'était chouette, cela a bien été...je suis encore en congé cette semaine et je rentre donc lundi au travail. Je rien que d'y penser je me sens de "nouveau" mal. Ma psy, adepte de la thérapie breve, m'a dit de bien profiter de cette semaine, de me faire plaisir, de me vider la tête. Elle m'a proposé de faire l'anthropologue au travail et de juste observer le comportement de ma collège de noter lorsqu'elle allait trop loin, et c'est tout, à la prochaine séance de psycho, on travaillera sur ces données...j'espère que cela va marcher et que je vais m'en sortir avec ça...parce que je ontinue à me faire "couilloner" sans cesse par les autres, mais avant je ruminais seule dans mon coin...Aujourd'hui je "sens" que cela ne tourne pas rond que je ne m'invente pas des histoires, mais je ne sais pas encore dire STOP et METTRE UN HALTE LA...


[pas en ligne]


Messages : 17672
Voir ses messages
Posté :

Empêche tes idées de façonner un "lundi de [censuré, motif : message insultant]" sourire
On a souvent cette sale manie de se "fabriquer" nos journées à venir, de les noircir alors qu'une fois vécues...ben...elles sont pas si horribles que ça.
Et lundi matin, dis-toi que tu vas travailler; oui parcke c'est ton gagne pain mais aussi parcke ça va te permettre, avec l'aide de ta psy, de percer enfin l'abcès qui t'empêche d'être bien dans tes rapports aux autres ou comme tu l'dis...d'arrêter de te "faire couillonner sans cesse par les autres" clin d´œil
Profite bien de cette semaine Gwen comme si lundi n'existait pas comme s'il devait jamais arriver.
Efforces-toi d'être ici et maintenant.

femme


[pas en ligne]


42 ans

Messages : 1639
Voir ses messages
Posté :

Gwen :
Elle m'a proposé de faire l'anthropologue au travail et de juste observer le comportement de ma collège de noter lorsqu'elle allait trop loin, et c'est tout, à la prochaine séance de psycho, on travaillera sur ces données...j'espère que cela va marcher et que je vais m'en sortir avec ça...parce que je ontinue à me faire "couilloner" sans cesse par les autres, mais avant je ruminais seule dans mon coin...


Tu dis qu'avant tu ruminais seule dans ton coin. Là, tu vas observer et prendre des notes. La différence est de taille. Tu vas "faire quelque chose".
Je pense que rien que ça, ça va t'aider. Tu ne vas plus subir, tu vas analyser. Bonne idée que celle de ta psy. A mon avis, tu risques d'en découvrir de bonnes! Et ta collègue qui va servir de sujet d'observation... MDR si elle savait!
Courage. Tu es bien partie clin d´œil

homme


[pas en ligne]


49 ans

Messages : 629
Voir ses messages
Posté :

Bonjour Gwen
une thérapie de type brève est par analogie un parcours semé d'obstacles que tu vas apprendre à surmonter le plus rapidement possible. Parfois les obstacles nous paraissent insurmontables et nous en avons une vison démesurée que l'on prend conscience après coup. La peur nous guide et nous conseille mais est-elle toujours bonne conseillère ?

Savoir dire NON, s'apprend. C'est l'apprentissage du rapport à la limite dans la relation à l'autre et du respect dans la relation non violente à soi-même.

Le conseil de lele est à prendre au premier degré, restée centrée sur l'instant présent t'évitera de te focaliser sur le pseudo futur et des angoisses l'accompagnant.

Pages: 1






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 13



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.