Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> TPA (peur d'etre malade hors de chez moi - vomissements ou surtout diarrhée)

Pages: [1]  [3] … [10]

femme


[pas en ligne]


Nivelles
32 ans

Messages : 30
Voir ses messages
Posté :

Bonjour,
J'ai 24ans et cela fait 2ans maintenant que j'ai un trouble panique avec agoraphobie.
La première crise de panique remonte au 19janvier2007, j'accompagnais mon petit ami à son souper d'entreprise auquel il accordait beaucoup d'importance car c'était un nouveau boulot dans une entreprise flamande et il voulait faire bonne impression et tenait à ce que je l'accompagne. Quelques jours avant j'avais une gastro mais je me suis mise à la diète pour pouvoir l'y accompagner. Au moment de passer à table, je ne me sentais pas trop à l'aise. Après l'entrée, je me suis sentie mal d'un coup : barre au ventre, difficile à respirer, impression de nausées, bouffées de chaleur, impression de tete vide ou engourdie etc. J'ai donc vite quitté la table pour me rendre aux toilettes en pensant que j'allais etre malade (vomissements ou diarrhée). J'avais peur de retourner à table donc j'ai été un peu dans la voiture pour voir si je me sentais mieux. Quelques heures plus tard je suis retournée dans la salle, le souper était terminé mais mon petit ami tenait à rester pour l'activité qui suivait à savoir un jeu de "casino" entre collègues. J'avais du mal à rester debout ou coincée par les gens. J'ai courru plusieurs fois aux toilettes mais rien ne se passait, je n'ai pas du vomir ni avoir la diarrhée. Suite à ce souper mon petit ami m'en a beaucoup voulu pcq ce qui le préoccupait c'était son image. Suite à ce souper je n'ai plus eu de crises de paniques jusqu'en février2007, je devais me rendre à Bruxelles pour aller chercher mes résultats d'examens. Pour cela je devais prendre le train et le métro. Dès que le train a démarré j'ai ressenti les memes symptomes. Je me suis donc vite levée pour me poster à coté des toilettes du train juste "au cas ou" j'allais etre malade (vomissements ou diarrhée). Le trajet en métro était horrible je devais sortir à chaque station pour aller prendre l'air et essayer de me calmer. Arrivée à l'école j'ai foncé aux toilettes puis à l'infirmerie où on m'a donné un médicament pour les nausées. J'ai attendu jusqu'au soir où mon petit ami est venu me chercher car nous devions aller manger au restaurant mais il m'a ramené chez mes parents. Tout au long du trajet je me suis sentie très mal toujours en ayant cette peur d'etre malade. Depuis ce jour, les crises sont devenues quotidiennes. Je ne savais plus sortir de chez moi meme pour aller chez le médecin, j'étais en pleurs dès que je passais la porte de la maison. Je n'arrivais plus à manger encore moins en présence d'invités meme dans ma propre maison. Mon medecin m'a alors prescrit des médicaments un antidépresseur et un anxiolytique. On m'a dès lors mise sous certificat médical j'ai donc interrompu mes cours (1ere année en kinésithérapie). Je ne savais plus aller au restaurant, ni chez les autres, ni au cinéma, ni dans les magasins... nulle part. Je me suis forcée de temps en temps pcq je sentais que mon petit ami ne comprenait pas et étant lui meme mal dans sa peau il avait besoin de sortir, de bouger, de voir du monde, chose que je ne savais plus faire... Quelques mois plus tard nous avons donc rompu. Les mois qui ont suivi j'ai été bcp aidée par un nouveau petit ami et sa famille. J'ai donc fait des efforts pour arreter les medicaments et pour faire des petits pas vers l'exterieur. A l'heure d'aujourd'hui je ne sais pas faire une activité sans me poser 10000 questions, j'essaye de sentir si ça va ou pas, je ne sais jamais dire à l'avance ce que je ferai car je dois voir en derniere minute comment je me sens (maux de ventre ou pas etc.). Nous sommes début 2009 et je n'en peux plus. J'ai tout perdu petit à petit. J'ai du arreter mes études, ma vie sociale est extremement réduite car peu de gens comprennent, je me sens comme dans une prison... Je n'ai jamais arreté de me battre et d'essayer d'avancer seule mais dernierement j'ai baissé les bras et je suis tombée en dépression. J'ai donc pris le taureau par les cornes et ai décidé d'aller consulter un psychiatre. Je ne l'ai vu qu'une fois jusqu'à présent mais je mets beaucoup d'espoir dans cette TCC. J'espère qu'un jour je pourrai revivre et que tout ça ne sera qu'un mauvais souvenir! J'ai parfois du mal à y croire mais mes parents et deux amis m'aident à ne pas lacher l'affaire. J'ai envie de pouvoir me déplacer et voyager à nouveau sans avoir peur des transports (avion, bus, metro, train, bateau, voiture). Envie de pouvoir enfin apprendre à conduire pour etre plus indépendante et retrouver une vie sociale plus riche. Envie de pouvoir avoir des projets réalisables et planifiables. Envie de pouvoir avoir un travail et surtout reprendre mes études de kinésithérapie sans avoir peur du réveil du matin, de mes horaires, des auditoires, des autres, de mon état de santé (ventre, angoisses...) pour construire mon avenir avec un métier qui me passionne et me fait me sentir utile et vivante. Envie de pouvoir avoir un chez moi pour retrouver une vie sociale riche en rencontres, en moments partagés, une indépendance et pouvoir gérer ma vie au quotidien sans me poser plein de questions pour savoir si je peux accepter une invitation de souper, de sortie ou non ou si je serai en forme à ce moment là ou pas. Envie de pouvoir faire n'importe quelle activité simplement pcq j'en ai envie. Envie de pouvoir aimer et etre aimée et partager ma vie avec qqn avec qui je pourrais construire sans avoir peur de ne pas etre à la hauteur ou d'etre un poids et à qui je pourrais dire oui à toute proposition d'activité, de sorties etc. Je veux revivre, recroquer la vie à pleine dents, me sentir exister, etre interessante, pleine de vie, moins soucieuse, moins stressée, moins freinée, pleine d'assurance. J'aimerais avoir droit au bonheur, etre heureuse, prendre mon envol, me construire, construire ma vie, mon avenir, me former, aimer, etre aimée, rever, réussir.........................


[pas en ligne]


Pas de violences c est les vac
37 ans

Messages : 34128
Voir ses messages
Posté :

bonsoir vous etes suivi par quelqu'un?
aviez vous deja eu ça plus jeune ou la pression qu'on a mis sur ce repas est pour vous la cause de cette reaction?

femme


[pas en ligne]


Nivelles
32 ans

Messages : 30
Voir ses messages
Posté :

Bonsoir,
Oui je consulte un psychiatre depuis peu. Je ne l'ai vu qu'une fois jusqu'à présent. Mais j'ai rdv fin janvier puis mi février je dois passer une journée à l'hopital pour passer une série de tests. Auparavant j'ai consulté mon médecin généraliste, sophrologue, osteopathe etc.
Je ne sais pas trop pour la cause justement je la cherche encore mais il est vrai que j'accorde trop d'importance au regard des autres. Depuis toute petite j'essayais de faire la petite fille "parfaite" comme si pour etre aimée il fallait l'etre. Je suis donc fort exigeante avec moi meme. A ce souper, il fallait que je sois à la hauteur pour faire bonne impression et pour que mon petit ami de l'époque soit fier de me présenter à ses nouveaux collègues donc pas mal de pression...

femme


[pas en ligne]


Bruxelles
50 ans

Messages : 1328
Voir ses messages
Posté :

Je pense qu'aller voir un psy est une bonne chose. De plus, vous avez vraiment envie d'y arriver alors courage! Il faudra sans doute du temps mais vous y arriverez! En avoir la volonté, c'est déjà beaucoup!

femme


[pas en ligne]


Messages : 3463
Voir ses messages
Posté :

Bonsoir Gardonespoir,bête question mais comment avez vous fait pour rencontrer votre nouvel ami si vous ne sortez pas-plus?
J'ai connu ce genre de crises après une immobilisation forcée de plus de 2 mois dès que j'ai été en mesure de pouvoir remettre le nez dehors crise de panique horrible,rien de comparable aux vôtres puisque de mon côté c'est passé (je l'espère hihi)mais je comprends fort bien qu'il est terrible de vivre ça au jour le jour ...
Votre message est rempli de bonne volonté,vous semblez faire toutes les démarches nécessaires afin de surmonter ce fardeau,vous êtes soutenue-entourée malgré tout,je suis certaine que vous y parviendrez et vous le souhaite d'ailleurs,bon courage !!

femme


[pas en ligne]


Nivelles
32 ans

Messages : 30
Voir ses messages
Posté :

Merci pour vos encouragements! J'ai hate de pouvoir reprendre une vie normale... Les encouragements, témoignages et forums font beaucoup.

femme


[pas en ligne]


Nivelles
32 ans

Messages : 30
Voir ses messages
Posté :

Kachou :
Bonsoir Gardonespoir,bête question mais comment avez vous fait pour rencontrer votre nouvel ami si vous ne sortez pas-plus?
J'ai connu ce genre de crises après une immobilisation forcée de plus de 2 mois dès que j'ai été en mesure de pouvoir remettre le nez dehors crise de panique horrible,rien de comparable aux vôtres puisque de mon côté c'est passé (je l'espère hihi)mais je comprends fort bien qu'il est terrible de vivre ça au jour le jour ...
Votre message est rempli de bonne volonté,vous semblez faire toutes les démarches nécessaires afin de surmonter ce fardeau,vous êtes soutenue-entourée malgré tout,je suis certaine que vous y parviendrez et vous le souhaite d'ailleurs,bon courage !!


C'était le frère d'une amie qui a voulu m'aider à bosser mes cours malgré les médicaments pour aller jusqu'au bout et terminer l'année.
Je me suis inscrite sur ce forum pour trouver un soutien extérieur et pour voir qu'effectivement je ne suis pas la seule à vivre ce genre de choses.
Malheureusement dans mon entourage peu de personnes comprennent, ou veulent comprendre, à leurs yeux je suis qqn sans force de caractère et assez faible pour etre tombée si bas... Difficile d'avoir affaire à ce genre de personnes surtout qd il s'agit d'amis proches. Enfin il me reste mes parents et deux grands amis qui me soutiennent au jour le jour et c'est clair que c'est important!
Vous vous en etes sorti comment?


[pas en ligne]


Pas de violences c est les vac
37 ans

Messages : 34128
Voir ses messages
Posté :

Gardonsespoir :
Bonsoir,
Oui je consulte un psychiatre depuis peu. Je ne l'ai vu qu'une fois jusqu'à présent. Mais j'ai rdv fin janvier puis mi février je dois passer une journée à l'hopital pour passer une série de tests. Auparavant j'ai consulté mon médecin généraliste, sophrologue, osteopathe etc.
Je ne sais pas trop pour la cause justement je la cherche encore mais il est vrai que j'accorde trop d'importance au regard des autres. Depuis toute petite j'essayais de faire la petite fille "parfaite" comme si pour etre aimée il fallait l'etre. Je suis donc fort exigeante avec moi meme. A ce souper, il fallait que je sois à la hauteur pour faire bonne impression et pour que mon petit ami de l'époque soit fier de me présenter à ses nouveaux collègues donc pas mal de pression...


si nous etions parfait nous n'apprendrions rien de nous et des autres, la vie serait d'une monotonie implacable

aimez vous d'abord pour vous sourire

femme


[pas en ligne]


Nivelles
32 ans

Messages : 30
Voir ses messages
Posté :

betedemoniaque :
Gardonsespoir :
Bonsoir,
Oui je consulte un psychiatre depuis peu. Je ne l'ai vu qu'une fois jusqu'à présent. Mais j'ai rdv fin janvier puis mi février je dois passer une journée à l'hopital pour passer une série de tests. Auparavant j'ai consulté mon médecin généraliste, sophrologue, osteopathe etc.
Je ne sais pas trop pour la cause justement je la cherche encore mais il est vrai que j'accorde trop d'importance au regard des autres. Depuis toute petite j'essayais de faire la petite fille "parfaite" comme si pour etre aimée il fallait l'etre. Je suis donc fort exigeante avec moi meme. A ce souper, il fallait que je sois à la hauteur pour faire bonne impression et pour que mon petit ami de l'époque soit fier de me présenter à ses nouveaux collègues donc pas mal de pression...


si nous etions parfait nous n'apprendrions rien de nous et des autres, la vie serait d'une monotonie implacable

aimez vous d'abord pour vous sourire


J'avais 3ans lorsque mon petit frère est venu au monde, il avait des problemes de santé donc je voulais que toute l'attention de mes parents soit sur lui. Je faisais donc la petite fille "parfaite" (dixit mes parents) pour les soulager et pour ne pas etre un poids pour eux.
Je pense avoir grandi avec ce principe sans le vouloir ou plutot inconsciemment, reste à m'en défaire clien d´œil
Il faut savoir accepter de ne pas etre au top tout le temps.


[pas en ligne]


Pas de violences c est les vac
37 ans

Messages : 34128
Voir ses messages
Posté :

Gardonsespoir :
betedemoniaque :
Gardonsespoir :
Bonsoir,
Oui je consulte un psychiatre depuis peu. Je ne l'ai vu qu'une fois jusqu'à présent. Mais j'ai rdv fin janvier puis mi février je dois passer une journée à l'hopital pour passer une série de tests. Auparavant j'ai consulté mon médecin généraliste, sophrologue, osteopathe etc.
Je ne sais pas trop pour la cause justement je la cherche encore mais il est vrai que j'accorde trop d'importance au regard des autres. Depuis toute petite j'essayais de faire la petite fille "parfaite" comme si pour etre aimée il fallait l'etre. Je suis donc fort exigeante avec moi meme. A ce souper, il fallait que je sois à la hauteur pour faire bonne impression et pour que mon petit ami de l'époque soit fier de me présenter à ses nouveaux collègues donc pas mal de pression...


si nous etions parfait nous n'apprendrions rien de nous et des autres, la vie serait d'une monotonie implacable

aimez vous d'abord pour vous sourire


J'avais 3ans lorsque mon petit frère est venu au monde, il avait des problemes de santé donc je voulais que toute l'attention de mes parents soit sur lui. Je faisais donc la petite fille "parfaite" (dixit mes parents) pour les soulager et pour ne pas etre un poids pour eux.
Je pense avoir grandi avec ce principe sans le vouloir ou plutot inconsciemment, reste à m'en défaire clien d´œil
Il faut savoir accepter de ne pas etre au top tout le temps.


reconnaitre ses faiblesses est deja le premier pas pour combler les trous

vous voulez vous en sortir, vous etes suivie et vous avez l'attitude de regard sur soi et sur le passe
le chemin est long et le premier pas le plus difficile mais vous vous etes lancer bravo sourire

Pages: [1]  [3] … [10]






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 11



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.