Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Trouble de la personnalité Borderline et relation amoureuse

Pages: 1

homme


[pas en ligne]


27 ans

Messages : 3
Voir ses messages
Posté :

Bonjour; bonsoir à tous ceux qui liront ce message!

En quelques mots: Je suis un jeune "homme" de 26 ans récemment diagnostiqué "borderline". J'ai donc une vie sociale inexistante, une vie amoureuse infiniment plus triste encore, je n'ai bien-sûr pas de travail puisque je n'arrives pas à en garder pour l'instant (l'espoir, toujours...) et pour couronner le tout je vis chez mes parents bienveillants.

Je me pose donc certaines questions, notamment sur les relations humaines, auxquelles j'espère que d'autres personnes partageant les mêmes troubles pourront peut-être répondre.
Ces questions sont les suivantes:

1) Même en faisant abstraction de ma situation "matérielle" peu attractive pour la gente féminine; est-ce possible d'avoir une relation de couple saine avec cette maladie ou est-on condamné à faire souffrir son (sa) conjoint(e) jusqu'à ce qu'il (elle) en ai(e) marre et parte? En d'autres termes: vaut-il mieux pour soi et pour les autres de rester seul(e) ou l'aventure se tente-t-elle? Vos expériences sont les bienvenues clien d´œil

2) Pensez-vous que ça aide, ou au contraire que se soit pire, que la personne avec laquelle on est en relation partage elle-aussi votre trouble? Pensez-vous que la relation qui en ressortira sera une relation constructive, avec plus d'entraide et une meilleure compréhension des "bizarreries" de l'autre ou qu'au contraire il en ressortira une relation destructrice, où les protagonistes se tireront vers le bas puis qu'auncun des deux ne saura gérer ses émotions?

PS: Ce qui m'intéresse surtout se serait l'avis de personnes partageant mon trouble afin qu'ils partagent leurs expériences concrètes; mais je ne suis pas hostile aux avis extérieurs pourvus qu'ils soient pertinents.
Par exemple si c'est pour qu'un rageux se venge d'une ex qui était borderline en mettant simplement "Nan, il y a pas moyen, c'est des gens trop capricieux, trop ci, trop ça..." ça ne m'intéresse pas. Je SAIS qu'on peut être des poisons à vivre; ce que je demande c'est s'il y a moyen de faire autrement, s'il y a des précédents.

Merci d'avance! sourire

homme


[pas en ligne]


70 ans

Messages : 59
Voir ses messages
Posté :

Lire éventuellement :
http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/principales_maladies/16340-traitement-borderline.htm

homme


[pas en ligne]


Liège
60 ans

Messages : 58
Voir ses messages
Posté :

Il y a moyen de prendre en main votre "trouble" et de l'améliorer progressivement. Par exemple en faisant des séances de kinésiologie, du rééquilibrage énergétique. Aucune "maladie" n'est incurable au sens de la psychosomatique. Et "borderline" n'est pas une maladie, mais un état dans lequel vous êtes temporairement. Il y a sur ce site, dans la rubrique aidants et soignants, une liste de praticiens. http://sweeli.guidesocial.be/fr/aidants-soignants/
Une relation se construit sur une rencontre fortuite, pas par assemblage de "pathologie". Bonne chance, vous avez toute une vie devant vous, embrassez-la!

homme


[pas en ligne]


27 ans

Messages : 3
Voir ses messages
Posté :

Merci à vous pour vos réponses =)

Je prends bonnes notes de vos conseils et de vos lectures!

Merci également pour les encouragements!

femme


[pas en ligne]


39 ans

Messages : 16
Voir ses messages
Posté :

Je pense déjà que votre démarche prouve que vous voulez en sortir.
Vous reconnaissez votre malaise et essayez de l'expliquer.

je vous encourage a continuer dans ce sens et de pouvoir trouver une personne professionnelle pouvant vous aider a avancer.

Pages: 1




Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.