Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> violence conjugale, un enfer sur terre...besoin d'aide please

Pages: [1] 


[pas en ligne]


Bruxelles

Messages : 7
Voir ses messages
Posté :

Bonjour à tous,

Je vis une situation très critique.
J'ai été victime de violence conjugale de la part de mon mari.
J'ai trois enfants, deux sont de lui, j'assume tout toute seule, il ne vit pas à la maison, ce qu'il ne l'a pas empêché de me violenter au mois de mai, ce n'était pas la premiere fois.
J'ai déjà du, l'année passée, appeller la police trois fois, faire constater par un médecin mes lésions 2fois, rédiger un pv 2fois, mais je n'avais jamais porter plainte et cette fois-ci je l'ai fait.

Depuis presqu'un an, la police suit le dossier et je suis sujet d'une enquête: deux fois, un inspecteur qui doit enquêter surtout pour les enfants est passé à la maison, une fois, j'ai du aller au commissariat expliquer comment ce passent les choses, c'était en période d'accalmie !

J'ai peur, j'ai peur qu'on me retire mes enfants, alors que je fais tout pour nous protéger de la violence de mon mari!
Le souci, c'est qu'à chaque fois qu'il a été arrêté, il a tout remis sur mon dos et à le croire, je serais une mauvaise mère alcoolique, depressive et violente alors que c'est faux.

Ce policier chargé de l'enquête est passé ce matin à l'improviste, c'est les vacances et je me suis un peu reposée ce matin, ayant laisser mon ménage à plus tard (ayant trois enfant en bas âge, je fait le ménage tout le temp et cette fois-ci ce n'étais pas fait), le policier m'a fait remarquer que je pouvait faire un effort, alors que je nettoye tout le temps, d'habitude.
La premiere fois, qu'il est venu avant les derniers faits, il m'avait fait comprendre que si je ne mettais pas en place un système pour protéger mes enfants , il y aurait un risque pour qu'on me les enlèvent et qu'on les placent en foyers,...

pourtant, j'ai tout fait pour proteger mes enfants, je suis partie ,il y à un an, en maison maternelle dans le but de fuir la violence, je suis sortie de cette maison, j'ai galèré pour trouver un nouvel appartement et mon erreur, j'ai laisser une chance à mon mari, en esperant que mes trois mois d'absences, l'ai fait reflechir, mais il ne s'est jamais installer dans notre nouvel appart et n'a jamais pris ces responsabilités.. il n'y avait plus eu de violence physique depuis que j'étais partie jusqu'à ce 29 mai.

je suis tres inquiette, ce policier me fait peur, me met une pression suplémentaire, alors que mon mari, lui n'à jamais été convoqué ou suivi par quiconque,..

Je ne trouve pas ça normal!
je suis victime mais on me traite comme si j'étais coupable,...
Je suis désemparée, au bout du rouleau, je me bat contre la dépression, je prends tout sur moi pour que mes enfants soit heureux et ne me voient pas flancher, j'ai besoin d'aide, j'ai peur, j'ai honte, je culpabilise tellement...
aidez moi svp pleure

homme


[pas en ligne]


mons
64 ans

Messages : 1229
Voir ses messages
Posté :

bonjour,si vous n avez pas confiance a ce policier,il y a le PROCUREUR DU ROI faites lui une lettre courage

femme


[pas en ligne]


60 ans

Messages : 948
Voir ses messages
Posté :

bonjour,

je n'ai jamais connu la même situation que vous. alors, je serai probablement de mauvais conseil.

En tout cas, rompez définitivement avec votre ex-mari. Il y a plein de personnes qui élèvent seuls leurs enfants.

La position de victime, est très difficile. Je ne pense pas que vous passiez pour la coupable. c'est vous qui vous sentez coupable. Et je comprends bien que vous vous sentiez très mal.
Vous êtes une adulte responsable, mais pas coupable.

Etes vous entourée par un service social ? ou autre chose ?

Je ne pense pas que l'on retire encore facilement des enfants à leur parent. Sauf bien sur, s'ils sont en danger. Ce n'est pas une maison en désordre qui fait qu'on place un enfant. Je n'y crois pas.

Si vous pensez faire une dépression, faites vous soigner. Allez consulter, ça aide.

J'ai envie d'insister et vous dire, de vous faire aider par un service. Vous êtes fragile en ce moment, et il y a de quoi.

Parlez nous, si vous voulez. Comment vivez-vous (sans indiscrétion ) vous avez des parents, des amis de confiance ? vous travaillez ?






homme


[pas en ligne]


1020
60 ans

Messages : 370
Voir ses messages
Posté :

Bonjour,
Je vous souhaite du courage madame, je ne peux que vous donner 1 lien et pense comme Menuet que si il n'y a pas danger pour les enfants, ils resteront avec vous..
J' espere que d'autre vous conseillerons
Portez vous bien
http://www.cpvcf.org/


[pas en ligne]


Respire le jour qui est !

Messages : 9477
Voir ses messages
Posté :

Courage courage ...
Ouvrez vos droits , tête haute ..ne subissez pas le rôle de victime , n'endossez pas le rôle d'accusateur ...agissez sans peur et entourez vous de personnes qui vous écoutent et qui vous amèneront vers des solutions efficaces ...
Restez lucide , bannissez les sentiments négatifs . Construisez sur du positif.


Plus facile à dire qu'à faire , c'est dur .. très dur au quotidien mais c'est la seule porte de sortie ...elle existe, vous allez la trouver ...

homme


[pas en ligne]


Liège

Messages : 71
Voir ses messages
Posté :

Oui courage...! je haï les flics à cause de leur non travail je ne voie plus mon enfant qu'est ce que cela peut faire que tu n'aie pas fait ton ménage un enfant a besoin bien plus de tendresse que de voir sa maman nettoyer tout le temps. Et puis temps qu'ils mangent a chaque repas qu'est que l'on pourait te reprocher!. Mais MONSIEURS fliquet n'a sans doute jamais tenu un balaie dans ses mains et a t'il déjà préparé un repas pour une famille!? Fait quand mème attention p-c-qu- qand un pourri t'a dans le colimateur,dificile de s'en sortir.
Entour toi de gens "bien", invite les cher toi de temps en tenps, des ami(e) qui on aussi des enfant montre que tu a une vie sociale. Et puis prend contacte avec un psy je suis sure que cela pourrait t'aider prend en en rapport avec ta situation il pourra te dirriger vers les endroits en rapport à ce que tu vis. oh


[pas en ligne]


Bruxelles

Messages : 7
Voir ses messages
Posté :

Et bien, merci à tous pour vos réponses et vos encouragements, cela m'est d'un grand secours.

Aujourd'hui, je me sent beaucoup mieux...

C'est vrai que ce flic m'a complètement déboussolée hier, il a grandi ma culpabilité, je me suis sentie dénigrée, rabaissée avec l'étiquette "femme battue" comme si je n'étais plus que ça et avec tout les prejugés qui s'en suivent...

Comme si je n'avais déjà pas suffisamment peur pour mes enfants, il a fallu que cet inspecteur vienne en rajouter.

Pourtant mon mari, n'habite pas avec nous, il n'y est même plus domicilié.

C'est vrai qu'on se voit toujours, mais ce n'est pas fréquent, et je m'en veux de ne pas arriver à couper totalement les ponts avec lui,...

C'est triste et bête, mais j'ai encore des sentiments pour lui. Il est tellement agréable quand il ne boit pas, et puis je suis si seule, que quand, je le vois et que ça se passe bien (la plupart du temps) ,ça me fait du bien, je me sent aimée malgré tout, et j'ai tellement besoin de son affection que je n'arrive pas à l'éloigner pour de bon de ma vie...

Aussi, mes enfants en commun avec lui ont 21mois et 3mois.
Mon petit garçons de 21 mois est très attaché à son papa et vice-versa ( ça c'est toujours très bien passé entre eux, malgré qu'il n'assume pas).
Même si il ne le voit pas souvent, le petit est tellement heureux quand il le voit et il le réclame tout le temps! C'est aussi, pour toutes ses raisons, qu'il m'est difficile de rompre complètement...

Pour ce qui est de l'aide concrète, je vais voir une psy depuis un an, depuis que j'ai fui le domicile. je la vois à raison d'une heure par semaine mais elle ne m'aide pas beaucoup. Elle ne dit pas grand chose. Elle me conseille effectivement de me séparé officiellement ce que je vais faire mais il me faut une bonne dose de courage et de motivation pour entamer ses démarches.
J'ai peur de mettre une machine en route et de ne pas pouvoir contrôler les conséquences, mais je vais le faire.
J'ai peur aussi, comme je manque un peu de confiance en moi, que cela se retourne contre moi, mais je sait que cela est du à cette culpabilité résultante des violences et je sait bien qu'au fond, je ne suis coupable de rien, à part peut être de l'aimer encore.

Mais peut on être coupable d'aimer?

D'aimer quelqu'un qui ne mérite peut être pas cet amour?
D'aimer quelqu'un de violent.

Mais, j'ai toujours dit NON, à la violence, dit NON, aux humiliations et JAMAIS, je ne me laisserais faire, j'ai encore de l'amour propre et l'envie d'être heureuse..

Pour ce qui est de mes proches, ils ne sont effectivement pas très presents et ils ne savent pas quoi faire pour m'aider. C'est un peu comme ma psy en fait, je crois que je suis l'unique capable de faire qque chose pour moi-même.

Mon souhait le plus cher pour pouvoir me reconstruire, c'est que mon mari reconnaisse les faits, sorte du déni, qui est quasi devenu de la mythomanie.
Qu'il ai une prise de conscience et qu'il se responsabilise.
Qu'il me rende ma dignité volée.
Pour cela, je lui ai donner les coordonnée de Praxis, cette association qui s'occupe des personnes qui ne savent pas gérer leurs comportements violents, ...

Evidemment comme il est dans le deni, il y a peu de chance qu'il y aille de lui-même, bien qu'il m'ai dit qu'il avait téléphoné, je ne le croit pas...

Mais si il ne le fait pas, la justice, j'espère, l'obligera.
Et je sait aussi que si il ne le fait pas, notre séparation se soldera par un divorce, car sans changements ou (du moins) évolutions de sa part, il peut m'oublier!

Merci, du fond du coeur à vous tous, qui me lisez, qui prenez la peine de me répondre et de me conseiller, sans me juger et me blâmer.
Merci à vous tous, votre soutiens m'est très précieux.

maman bé.


roll

femme


[pas en ligne]


rebecca

Messages : 8773
Voir ses messages
Posté :

tout les policiers ne sont pas a mettre dans le même sac ,beaucoup font leurs job de maniere consciencieuse! j'ai eu egalement une enquete de moralité ,suite a une adoption d'un bb & bien l'inspectrice a visité la maison ,la chambre du bb et les pieces , sans faire un zéle exageré ,resultat que j'ai obtenu (favorable) & le compliment "votre maison est bien tenue" langue sourire très content * astiquer votre maison & invité le policier & une assistante sociale ,ils verront alors que vous etes une personne soigneuse.


[pas en ligne]


un ange passe

Messages : 4480
Voir ses messages
Posté :

C'est vrai que ce flic m'a complètement déboussolée hier, il a grandi ma culpabilité,,…

non, il à voulu grandi vôtre responsabilité,..

rabaissée avec l'étiquette "femme battue"
Arréter avec ce sentiment inutile,..
C'est vrai qu'on se voit toujours,…
Erreur
C'est triste et bête, mais j'ai encore des sentiments pour lui. Il est tellement agréable quand il ne boit pas,..
Deuxième erreur.
Puis je suis si seule,
Troisième erreur,..
Vous avez vs enfants.

ça me fait du bien, je me sent aimée malgré tout,..
Et vs enfants il vs aime ps. ?
Vous n’êtes pas justifié d’être triste quand cette tristesse est due à des motifs égoïstes. Vous me direz que vous avez des raisons d’être malheureux, parce que vous ne rencontrez que des échecs, vous ne voyez aucun véritable avenir devant vous… Eh bien, vous voyez mal : les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Eh bien, non, quelle que soit la réalité décourageante que l’on découvre, il ne faut ni fermer les yeux ni s’enfuir, car y voir clair est quand même préférable. Si on refuse d’accepter la réalité, comment remédier aux situations ? Pourquoi ce pépin me tombe dessus ? Pourquoi l’existence est aussi difficile ? » ça ne sert à rien. Inutile de se poser de telles questions. En revanche, il faut se demander : « Comment est-ce que, moi, je dois comprendre ce qui m’arrive ? Comment je peux l’utiliser ? Comment je peux le transformer en le faisant servir à ma propre évolution et au bien de mes enfants. ?
Parmi les souffrances que vous avez à endurer, beaucoup viennent évidemment de l’extérieur, de vôtre Mari.
Et pourtant, dans ces souffrances qui vous sont infligées et dont vous n’êtes pas directement responsable, vous avez tout de même une part de responsabilité. Pourquoi ? Parce que vous n’avez pas appris comment vous immuniser.
Alors, vous voyez, tout dépend de vous : repousser le mal, mais aussi attirer le bien et le conserver.


Sois douce avec toi


[pas en ligne]


un ange passe

Messages : 4480
Voir ses messages
Posté :

Arany « je haï les flics à cause de leur non travail »

Les deux principes, le feu et l’eau, c’est la sagesse et l’amour : en travaillant avec ces deux principes ils obtient la force qui incite,..
Un détachement implique toujours un rapprochement.
Les humains jugent tout d’après leurs critères à eux ; ils ne voient pas qu’il y a des valeurs qu’ils négligent alors qu’ils en surestiment d’autres. C’est pourquoi aux yeux de l’Intelligence, les valeurs humaines sont rarement les vraies valeurs..



Sois doux avec toi

Pages: [1] 






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 13



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.