Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> asbl pour enfant malade et/ou handicapé hainaut

Pages: 1


[pas en ligne]


Messages : 1
Voir ses messages
Posté :

Bonjour,

il y a plus d'un an, j'ai créé avec une équipe motivée une association pour enfant malade et/ ou handicapé en Hainaut.

Notre asbl compte deux grands axes:
1° Soutien aux familles par des parents d'enfant malade et/ou handicapé, apport d'informations diverses au sujet des remboursements, des jeux spécialisés,...

2° Création d'activités temps-libre pour enfant malade et/ou handicapé de 6 à 15 ans et leur fratrie un samedi par mois et une partie des congés scolaires.

Plus d'informations:
www.maximeenergieasbl.com

femme


[pas en ligne]


Messages : 1
Voir ses messages
Posté :

J’ai placé ma fille sur les conseils, et non l’obligation, d’un pédopsychiatre (qui l’a vu 4 ou 5 fois), mais qui m’a été imposé par l’école. En effet, elle fuguait de celle-ci avec son petit copain et par après seule. Mais c’était surtout pour ennuyer l’éducateur.
Je me suis donc retrouvée dans l’obligation de la mettre à Van Gogh à Marchienne. Et ceci pour une semaine voire quinze jours.
Ma fille, âgée de 16 ans, a un tempérament nerveux et est toujours en mouvement. Mais elle est souriante et super naïve.
Elle ne voyait quasi jamais le médecin et ne prenait pas de médicaments. Elle a la forme et c’est une sportive. Là, ça fait plus d’un mois qu’elle s’y trouve (elle est rentrée le 29 août), ils l’ont complètement droguée au Risperdale et autres. Quand je l’ai eue ce week-end, ses mains et sa tête tremblaient comme une parkinsonienne. Après m’être renseignée sur le net sur le Risperdale, j’apprends que ce médicament est un neuroleptique pris par les personnes atteintes de schizophrénie ! Je décide donc de la sortir au plus vite de Van Gogh et je m’y rends afin de signer une décharge. Là, je demande à voir le médecin pour qu’il me fasse un plan de sevrage au Risperdale. Et je fais les valises de ma fille. Celle-ci était heureuse d’enfin rentrer à la maison. Son médecin attitré étant absent ils ont fait venir un autre médecin du CHU. Son infirmier étant absent également ils ont pris une infirmière au hasard en là présentant à tous comme son infirmière attitrée et le psy qu’il l’a vu 3 ou 4 fois.
Et là, toute une procédure s’est mise en marche et ils m’ont carrément menacée et presque mise dehors. Ma fille pleurait et voulait nous rejoindre… elle est encore sanglée et va peut être encore le rester 2 jours comme début de semaine passée. Sans bouger et sans se laver pendant plus de 24h. Après avoir contacté le père (qui a fait intervenir son avocat), j’ai appris que c’était illégal mais Van Gogh s’est servi de l’application de l’article 39, a fait appel au parquet de Mons pour la garder 6 semaines et en faire ce qu’ils veulent !!!!!! Début de soirée j’ai été convoquée au commissariat de police pour l’apprendre. Si je veux contester, il y a un numéro de téléphone du greffe mais personne qui répond.
J’ai contacté son médecin traitant qui était outrée ainsi que tout mon entourage.
Suis-je donc obligée de laisser ma fille là-bas ? Là pour le moment je la sens vraiment en danger et je me sens démunie et sans recours. Ne pouvez vous faire un article sur les méthodes utilisées par van Gogh pour que plus de monde soit au courant je tiens à préciser que d’après le psychologue de cet établissement l’unité ado n’existe que depuis 4 ans. Sont ils assez qualifiés pour résoudre les problèmes des adolescents. Pour ma part, j’en doute…
Ma fille est séquestrée et droguée. Il y a abus de confiance, menaces et abus d’autorité.

Pages: 1






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 5



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.