Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Choix Liberté Amitié Changement

Pages: [1]  [3]

femme


[pas en ligne]


26 ans

Messages : 10
Voir ses messages
Posté :

Bonjour/Bonsoir à tous et à toutes.

Il y a presque un an (déjà), j'ai posté quelques messages pour parler des difficultés que j'avais à l'école pour m'intégrer. D'une manière étrange et inexplicable, aujourd'hui, je ressens le besoin d'à nouveau vous en parler. Peut être, aussi ai je l'envie de recevoir vos conseils...

Il y a un an, je me plaignais d'amis qui n'en étaient pas et je me rends compte que je n'étais pas au bout de mes peines. Têtue ou stupide ou les deux, j'ai persevéré dans ces relations qui n'ont ni queue ni tête.

A la rentrée, en cinquième, le dit groupe s'est retrouvé chez un ami. J'en faisais partie. C'est à cet endroit qu'à commencer ma pseudo-transformation. Des disputes ont éclatées, des jalousies se sont révelées, des secrets ont pointés le bout de leur nez... Le genre de soirée qui marque. J'ai "fait la promesse" de me montrer plus ouverte. Et devinez quoi? Je l'ai fait! Quelque chose d'incroyable pour moi voire de surhumain. Enfin, cette année-là, s'est plutôt bien déroulée. En tout cas mieux que la précédente. Je me souviens qu'en quatrième, j'allais à l'école la peur au ventre sans savoir à quoi m'attendre. J'avais peur de me retrouver seule, qu'on me laisse encore tomber. Donc, je me sentais soulagée.
Au cours de cette cinquième année (en un an, il se passe beaucoup de choses), je me suis rendue compte que ce groupe n'en était pas vraiment un. Il y avait des rivalités, des mensonges et des trahisons. Ca frise l'exagération ce que je dis mais c'est de cette façon que je la perçois. Le groupe s'est dissou peu à peu. Des disputes stériles ont ménes à la fin d'amitiés "éternelles".
Ces différends ne nous ont pas empéchés de partir en vacances à la mer ensemble. Chacun mordant sur sa chique. Une fois de plus, des querelles voire même des "clans" se sont formés. Certains se sont mis à pleurer, à crier, à s'énerver... Et la bonne poire qui a tenté de remettre de l'ordre dans toutes ces affaires, c'est moi. J'ai consolé, expliqué, rassuré, défendu, pourfendu. Pour que chacun à la fin de ce périple me remercie de ma présence.
Cet épisode achevé nous avons attendu la rentrée, notre dernière année scolaire pour nous retrouver. Mes efforts n'auront pas porté leur fruit, les conflits ont eu raison de notre amitié. Le groupe s'est littéralement dissiqué. Il ne reste plus que trois personnes et bientôt plus que deux. Et j'en fais toujours partie.

Beaucoup m'ont déçue et me déçoivent encore. D'ailleurs je me déçois moi même, cette année qui devait être la meilleure de mes secondaires ne le sera certainement pas. Je suis bête d'être rester avec eux, j'aurais dû tenter de m'incruster dans un groupe où les personnes me correspondent. Heureusement, je suis soulagée d'enfin quitter cet endroit à la fin de l'année scolaire.

Ils m'ont proposé de les accompagner à une fête au réveillon de fin d'année et en toute honnêteté, je préfère le passer avec ma famille. C'est débile mais je préfère rester avec des personnes que je m'aime et qui m'aiment plutôt que de rester avec des gens qui me demandent de faire des efforts alors que eux même n'en font pas. J'ai décliné leur invitation quitte à le regretter. Ce ne sera pas la première fois que j'ai des regrets. Pour l'instant, ils sont l'essence même de ma vie.

Maintenant je rêve d'amité durable et vraie. Je partirais de cette école des étoiles plein les yeux en rêvant d'un avenir plus glorieux. J'espère ne pas refaire les mêmes erreurs. J'espère avoir évolué positivement.

Je ne suis toujours pas celle que l'on préfère ou que l'on adule. Je suis moi et c'est comme ça. Il est vrai que j'aurais aimé avoir une scolarité beacoup plus attrayante mais on ne voit ça que dans les films.

Enfin, je vous souhaite à tous un Joyeux Noël et une excellente année 2009 remplie de ce dont vous avez toujours rêvé. Et comme cadeau, je voudrais que vous me disiez si la vie après l'école est meilleure et si ma remise en question à porté ses fruits.

Merci d'avoir lu, les histoires pueriles d'une jeune fille en quête de vérites... Bisous!

femme


[pas en ligne]


Messages : 16027
Voir ses messages
Posté :

j'étais aussi heureuse de quitter l'école, j'ai peiné à faire ma rhéto circonspect
les amis d'alors, je n'ai gardé qu'un seul contac.
tu sais les amitiés, elles ne sont jamais parfaites, trahison mensonges ça va ça vient.... c'est la vie.
la copine qui fait les yeux doux à ton mec, j'ai vécu ça aussi. Avec du recul, ça reste de beaux souvenirs tout ça.
mes amitiés ont été bien plus réelle en dehors de l'école et après l'école.
Si la vie après l'école est meilleure ? elle sera meilleure si tu fais en sorte qu'elle le soit.
Tout est différent après, les enjeux sont différents, et les amitiés elles ne sont que ce que nous en faisons.
Ne place pas l'amitié sur un pied d'estal, elle n'est pas parfaite sourire et comme je le dis souvent, c'est ça qui est beau.

homme


[pas en ligne]


le man
35 ans

Messages : 2422
Voir ses messages
Posté :

Awone,

on est seul, on vit seul, on reste seul, on meurt seul.
Je trouve tes propos très adultes et je suis sur que tu sauras t'en sortir en évitant les regrets.
Regarde devant toi et avance.
Des erreurs tu en feras d'autres, tu en tireras les conclusions qui s'imposent, et tu trouveras certainement le bien être auquel tu aspires.

Pour être déçu par autrui, il faut attendre quelque chose d'autrui. N'attends rien des autres, l'amour que tu recevras te fera du bien et tu apprendras à t'en contenter.
Mais n'investis pas en pensant recevoir, évite les problèmes des autres sauf s'ils te demandent de l'aide. Et encore ! Ne t'attends pas à des remerciements en retour.

Va bien. Occupe toi de toi et de ta personne émanera un microclimat qui attirera peut-être de futurs amis.

Tu sais, j'ai une quarantaine d'années, j'ai eu bcq d'amis, à l'école, à l'armée, au boulot, mais au final il ne reste que 1, 2 ou 3 véritables amis, le reste sont avant tout des connaissances avec lesquelles je partage quelques moments.
L'amitié c'est un plaisir, c'est beaucoup de temps, c'est des actes, c'est des années, c'est un entretiens, c'est gratuit.

On n'a pas besoin d'un ami, puisqu'un ami c'est quelqu'un qui est déjà là.
Les amis ne sont pas des béquilles, les amis sont des accompagnateurs.

Une dernière chose à laquelle je crois, c'est que l'ami existe déjà, il est là, souvent on ne le voit pas, mais il est là,
et un jour on comprend...

Courage à toi, tes propos sont agréables à lire, tu es déjà une grande personne.

L'amour que tu donnes, te reviendra, c'est une certitude, il est donc inutile d'attendre après lui.

Donne, c'est largement suffisant pour recevoir mais si tu donnes pour recevoir alors c'est que tu n'as pas compris !

Cordialement
Crève


[pas en ligne]


Pas de violences c est les vac
37 ans

Messages : 34128
Voir ses messages
Posté :

créve :
Awone,

on est seul, on vit seul, on reste seul, on meurt seul.
Je trouve tes propos très adultes et je suis sur que tu sauras t'en sortir en évitant les regrets.
Regarde devant toi et avance.
Des erreurs tu en feras d'autres, tu en tireras les conclusions qui s'imposent, et tu trouveras certainement le bien être auquel tu aspires.

Pour être déçu par autrui, il faut attendre quelque chose d'autrui. N'attends rien des autres, l'amour que tu recevras te fera du bien et tu apprendras à t'en contenter.
Mais n'investis pas en pensant recevoir, évite les problèmes des autres sauf s'ils te demandent de l'aide. Et encore ! Ne t'attends pas à des remerciements en retour.

Va bien. Occupe toi de toi et de ta personne émanera un microclimat qui attirera peut-être de futurs amis.

Tu sais, j'ai une quarantaine d'années, j'ai eu bcq d'amis, à l'école, à l'armée, au boulot, mais au final il ne reste que 1, 2 ou 3 véritables amis, le reste sont avant tout des connaissances avec lesquelles je partage quelques moments.
L'amitié c'est un plaisir, c'est beaucoup de temps, c'est des actes, c'est des années, c'est un entretiens, c'est gratuit.

On n'a pas besoin d'un ami, puisqu'un ami c'est quelqu'un qui est déjà là.
Les amis ne sont pas des béquilles, les amis sont des accompagnateurs.

Une dernière chose à laquelle je crois, c'est que l'ami existe déjà, il est là, souvent on ne le voit pas, mais il est là,
et un jour on comprend...

Courage à toi, tes propos sont agréables à lire, tu es déjà une grande personne.

L'amour que tu donnes, te reviendra, c'est une certitude, il est donc inutile d'attendre après lui.

Donne, c'est largement suffisant pour recevoir mais si tu donnes pour recevoir alors c'est que tu n'as pas compris !

Cordialement
Crève



je te traduis par tu ris tu pleures tu vis puis tu meurs.

oui tu dois vivre pour toi mais seul j'en doute ou alors c'est toi qui t'empeche d'aller vers les autres

homme


[pas en ligne]


le man
35 ans

Messages : 2422
Voir ses messages
Posté :

Oui je m'exprime probablement mal,
Tout est dans la définition que l'on donne à la "solitude".

La solitude, pour moi, ce n'est pas être accompagné ou non,
éviter les autres ou chercher à les rencontrer, c'est autre chose, c'est un apprentissage.
Se sentir bien seul pour être mieux avec les autres, voilà ce que je tenais à exprimer !

mais je comprends bien ce qui a pu te surprendre !

crève


[pas en ligne]


Bon jour !

Messages : 29263
Voir ses messages
Posté :

Bonjour,
Ce qui m'étonne, c'est l'immense importance qu'Awone accorde à ces personnes tout en se rendant bien compte qu'elles n'en valent pas toujours la peine.
Perso, j'ai un très mauvais souvenir de mes années d'école, même si j'ai eu quelques bonnes copines, j'ai pas mal souffert des quolibets au sujet de mes lunettes (je ne portais pas encore de verres de contact). On dit que la vérité sort de la bouche des enfants, on dit qu'ils sont des petits anges, en fait, ce ne sont que des animaux sauvages qu'il faut dresser au moyen de l'éducation lol

femme


[pas en ligne]


cou cou

Messages : 11977
Voir ses messages
Posté :

Berengere :
Bonjour,
Ce qui m'étonne, c'est l'immense importance qu'Awone accorde à ces personnes tout en se rendant bien compte qu'elles n'en valent pas toujours la peine.
Perso, j'ai un très mauvais souvenir de mes années d'école, même si j'ai eu quelques bonnes copines, j'ai pas mal souffert des quolibets au sujet de mes lunettes (je ne portais pas encore de verres de contact). On dit que la vérité sort de la bouche des enfants, on dit qu'ils sont des petits anges, en fait, ce ne sont que des animaux sauvages qu'il faut dresser au moyen de l'éducation lol

pour en faire de gentilles grenouilles . langue


[pas en ligne]


Bon jour !

Messages : 29263
Voir ses messages
Posté :

Silence, schtroumpf poilu ! lol

femme


[pas en ligne]


cou cou

Messages : 11977
Voir ses messages
Posté :

Berengere :
Silence, schtroumpf poilu ! lol

langue lol lol

femme


[pas en ligne]


Bruxelles
31 ans

Messages : 2676
Voir ses messages
Posté :

T'as trop regardé de films sur les ados américains!

Ce qui est chiant à l'école c'est devoir fréquenter des gens que t'aimes pas. C'est tout c'est comme ça, t'es collé!
C'est aussi le début de l'école de la vie, alors espérons que cette expérience t'aie aidé à mieux choisir les gens qui t'entourent
L'école, perso, j'ai pas adoré. Je n'étais ni adulée ni détestée mais c'était une époque bien chiante je dois dire, fin rien à voir avec les années de fac!

Pages: [1]  [3]






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 9



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.