Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Combler le manquer d'amour

Pages: [1]  [3] … [7]

femme


[pas en ligne]


40 ans

Messages : 41
Voir ses messages
Posté :

Bonjour,

Après une grande période sombre et un travail avec ma psy, il ressort que j'ai un grand manque affectif.

Avez-vous le même problème et avez-vous trouver de quoi combler ce vide intérieur?

Merci


[pas en ligne]


Respire le jour qui est !

Messages : 9477
Voir ses messages
Posté :


Comble chaque instant de ta vie par un regard affectueux sur toi ...Sois douce avec toi ..


[pas en ligne]


Messages : 5151
Voir ses messages
Posté :

Jraf :

Comble chaque instant de ta vie par un regard affectueux sur toi ...Sois douce avec toi ..


ange Hum hum... et le copyright ? clien d´œil

Jraf a raison, mais c'est très difficile.

Aussi je te dirais de chercher chaque jour de petites choses, de petites attentions reçues que tu n'as peut-être pas remarquées.

bisou


[pas en ligne]


39 ans

Messages : 2084
Voir ses messages
Posté :

Essaies de t'entourer le plus possible des membres de ta famille, de tes amis...
Parles avec eux, va vers eux...
Ils seront certainement à même de t'aider.

homme


[pas en ligne]


Bruxelles
44 ans

Messages : 4395
Voir ses messages
Posté :

Thyara :
Bonjour,

Après une grande période sombre et un travail avec ma psy, il ressort que j'ai un grand manque affectif.

Avez-vous le même problème et avez-vous trouver de quoi combler ce vide intérieur?

Merci


Tu utilise un terme générique, on a tous des manques affectifs, tu connais qq'un qui veut pas plus d'amour toi?

Je pense que ta psy te renvoie a ton enfance et que la, bien c'est fait tu sais rien y changer mais cela peut expliquer certaines facons que tu as de fonctionner...


[pas en ligne]


Bon jour !

Messages : 29263
Voir ses messages
Posté :

Bonsoir, Thyara,
Je me suis abonnée à ce post dès le premier message mais je ne savais que répondre. Je trouve que Niota donne une bonne piste.
Je n'avais pas répondu parce que je ne crois pas t'aider en disant que je suis comblée côté affection et que même, parfois, j'ai besoin d'un peu d'air. Comment j'ai trouvé à combler le vide d'un début de vie plutôt abandonné ? ben, de la manière habituelle, la fameuse méthode des essais et des erreurs jusqu'à ce que cela fonctionne : un mari bien-aimé, des enfants sans trop de problèmes, essayer de garder une attitude ouverte aux autres. Comment expliquer ce qui paraît si simple (évidemment, c'est toujours simple quand cela réussit).
Ce que je veux dire, c'est que quand on manque d'affection, il faut essayer d'en donner et cela crée un effet boomerang, quand on a un peu de chance.
Chance à toi ! sourire

femme


[pas en ligne]


.

Messages : 13102
Voir ses messages
Posté :

Niota :
Thyara :
Bonjour,

Après une grande période sombre et un travail avec ma psy, il ressort que j'ai un grand manque affectif.

Avez-vous le même problème et avez-vous trouver de quoi combler ce vide intérieur?

Merci


Tu utilise un terme générique, on a tous des manques affectifs, tu connais qq'un qui veut pas plus d'amour toi?

Je pense que ta psy te renvoie a ton enfance et que la, bien c'est fait tu sais rien y changer mais cela peut expliquer certaines facons que tu as de fonctionner...


Tout le monde à besoin d'échanges , de partages et d'amour.
Malheureusement si l'amour vient combler le manque d’une personne qui n’en a pas reçu assez enfant, la personne risque de devenir dépendante, et accepter beaucoup de choses qui ne lui conviennent pas pour en recevoir un peu.

Ce n'est qu'en continuant ton travail, et en parvenant à te reconnaître et à apprendre à t'envoyer de l'amour à toi même que tu pourras petit à petit vivre de l’amour choisit.

femme


[pas en ligne]


mons
60 ans

Messages : 1085
Voir ses messages
Posté :

J'ai derrière moi une vie (remplie) roll de manque affectif et je crois que jusqu'à mon dernier souffle, je serai à la recherche de toute forme d'amour.
Je peux en donner mais à l'heure qu'il est, uniquement à ceux qui ont compris ce que j'avais là, dans le coeur. Ils sont très peu et ça me convient ainsi.
Si je n'étais pas douce avec moi, qui le serait ?
J'ai vécu des choses extrêmement dures dans mon enfance, ds mon adolescence et ds ma vie de couple.
Je suis toujours debout. Je me sens fragile et forte à la fois.
A la fois écorchée vive et dure. Dure avec toutes ces personnes si lisses, si parfaites, si fortes qu'elles ne t'écoutent même pas tellement ça les arrange.
Je suis lucide et le meilleur de moi ne sort plus qu'avec les plus faibles.
Mais peut-être que le plus fort n'est pas celui que l'on pense ?
Il y a quelques semaines, un soir d'envie de m'épancher m'a fait dire plein de moi ici-même.
Pas de pot ! Pr une fois que j'avais parlé, j'avais oublié d'enregistrer le message ou un truc ds le genre.
J'ai pleuré comme un bébé et n'ai pas su recommencer.
JE VOUS CONNAIS TOUS (les habitués) et je vous lis souvent.
Je suis fidèle mais j'aime encore rester dans l'ombre (normal pr les louves).
Lorsque je me suis inscrite sur ce site, j'avais envie de parler comme bcp d'entre vous.
Mais déballer tout cru ce que j'ai vécu me semble indécent. Et les p'tis bobos queue de cerise! ouch
ON PEUT TOUJOURS COMBLER UN VIDE INTERIEUR.
Petite fille solitaire, j'ai vécu pendant des années avec des amis imaginaires que je retrouvais le soir dans mon lit et qui me dorlotaient. Ils m'ont quitté bcp + tard mais je les ai retrouvés, identiques, il y a quelques années alors que j'étais très bas.
Je me suis réfugiée dans la lecture aussi et depuis 1 ou 2 ans, j'évolue différemment.
La lecture de certains ouvrages m'a donné bcp à réfléchir. J'observe bcp les gens et j'aime parler avec ceux qui en prennent le temps.
Je ne peux comprendre les gens qui n'ont jamais le temps car moi, avec mes tocs, j'arrive à GRIGNOTER un peu de temps. Comme aujourd'hui ou quand je me fais plaisir à moi avec les choses que j'aime.
Mon immense désillusion : ne pas être entendue par mes proches surtout mon mari.
Mon immense illusion, je vais me faire plaisir à moi au
moment où ils s'y attendront le moins.(sans méchanceté)
Mon immense peur : trop peur d'en parler. Ca vous ferait rigoler comme tout le monde.
J'en ai bcp dit ce soir.
Excuse-moi Thyara d'avoir un peu dévié.
Biz à ceux qui souffrent et tendresse.

femme


[pas en ligne]


.

Messages : 13102
Voir ses messages
Posté :

nicole p :
J'ai derrière moi une vie (remplie) roll de manque affectif et je crois que jusqu'à mon dernier souffle, je serai à la recherche de toute forme d'amour.
Je peux en donner mais à l'heure qu'il est, uniquement à ceux qui ont compris ce que j'avais là, dans le coeur. Ils sont très peu et ça me convient ainsi.
Si je n'étais pas douce avec moi, qui le serait ?
J'ai vécu des choses extrêmement dures dans mon enfance, ds mon adolescence et ds ma vie de couple.
Je suis toujours debout. Je me sens fragile et forte à la fois.
A la fois écorchée vive et dure. Dure avec toutes ces personnes si lisses, si parfaites, si fortes qu'elles ne t'écoutent même pas tellement ça les arrange.
Je suis lucide et le meilleur de moi ne sort plus qu'avec les plus faibles.
Mais peut-être que le plus fort n'est pas celui que l'on pense ?
Il y a quelques semaines, un soir d'envie de m'épancher m'a fait dire plein de moi ici-même.
Pas de pot ! Pr une fois que j'avais parlé, j'avais oublié d'enregistrer le message ou un truc ds le genre.
J'ai pleuré comme un bébé et n'ai pas su recommencer.
JE VOUS CONNAIS TOUS (les habitués) et je vous lis souvent.
Je suis fidèle mais j'aime encore rester dans l'ombre (normal pr les louves).
Lorsque je me suis inscrite sur ce site, j'avais envie de parler comme bcp d'entre vous.
Mais déballer tout cru ce que j'ai vécu me semble indécent. Et les p'tis bobos queue de cerise! ouch
ON PEUT TOUJOURS COMBLER UN VIDE INTERIEUR.
Petite fille solitaire, j'ai vécu pendant des années avec des amis imaginaires que je retrouvais le soir dans mon lit et qui me dorlotaient. Ils m'ont quitté bcp + tard mais je les ai retrouvés, identiques, il y a quelques années alors que j'étais très bas.
Je me suis réfugiée dans la lecture aussi et depuis 1 ou 2 ans, j'évolue différemment.
La lecture de certains ouvrages m'a donné bcp à réfléchir. J'observe bcp les gens et j'aime parler avec ceux qui en prennent le temps.
Je ne peux comprendre les gens qui n'ont jamais le temps car moi, avec mes tocs, j'arrive à GRIGNOTER un peu de temps. Comme aujourd'hui ou quand je me fais plaisir à moi avec les choses que j'aime.
Mon immense désillusion : ne pas être entendue par mes proches surtout mon mari.
Mon immense illusion, je vais me faire plaisir à moi au
moment où ils s'y attendront le moins.(sans méchanceté)
Mon immense peur : trop peur d'en parler. Ca vous ferait rigoler comme tout le monde.
J'en ai bcp dit ce soir.
Excuse-moi Thyara d'avoir un peu dévié.
Biz à ceux qui souffrent et tendresse.

Ton message est touchant, plein de sensibilité et de pudeur. Et c'est bien, ça sonne juste. D'autant plus que tu as remarqué que parfois ici, même il y a un peu d'humour provocateur, faut savoir être prêt à rebondir.
Tu me fais penser un petit chat qui met sa patte dans l'eau et qui la sort en la secouant
Dans ce que tu dis, tu avances à ton rythme on a pas fait le monde en un jour.
Petite caresse au petit chaton mignon. bisou

homme


[pas en ligne]


Bruxelles
44 ans

Messages : 4395
Voir ses messages
Posté :

nicole p :
J'ai derrière moi une vie (remplie) roll de manque affectif et je crois que jusqu'à mon dernier souffle, je serai à la recherche de toute forme d'amour.
Je peux en donner mais à l'heure qu'il est, uniquement à ceux qui ont compris ce que j'avais là, dans le coeur. Ils sont très peu et ça me convient ainsi.
Si je n'étais pas douce avec moi, qui le serait ?
J'ai vécu des choses extrêmement dures dans mon enfance, ds mon adolescence et ds ma vie de couple.
Je suis toujours debout. Je me sens fragile et forte à la fois.
A la fois écorchée vive et dure. Dure avec toutes ces personnes si lisses, si parfaites, si fortes qu'elles ne t'écoutent même pas tellement ça les arrange.
Je suis lucide et le meilleur de moi ne sort plus qu'avec les plus faibles.
Mais peut-être que le plus fort n'est pas celui que l'on pense ?
Il y a quelques semaines, un soir d'envie de m'épancher m'a fait dire plein de moi ici-même.
Pas de pot ! Pr une fois que j'avais parlé, j'avais oublié d'enregistrer le message ou un truc ds le genre.
J'ai pleuré comme un bébé et n'ai pas su recommencer.
JE VOUS CONNAIS TOUS (les habitués) et je vous lis souvent.
Je suis fidèle mais j'aime encore rester dans l'ombre (normal pr les louves).
Lorsque je me suis inscrite sur ce site, j'avais envie de parler comme bcp d'entre vous.
Mais déballer tout cru ce que j'ai vécu me semble indécent. Et les p'tis bobos queue de cerise! ouch
ON PEUT TOUJOURS COMBLER UN VIDE INTERIEUR.
Petite fille solitaire, j'ai vécu pendant des années avec des amis imaginaires que je retrouvais le soir dans mon lit et qui me dorlotaient. Ils m'ont quitté bcp + tard mais je les ai retrouvés, identiques, il y a quelques années alors que j'étais très bas.
Je me suis réfugiée dans la lecture aussi et depuis 1 ou 2 ans, j'évolue différemment.
La lecture de certains ouvrages m'a donné bcp à réfléchir. J'observe bcp les gens et j'aime parler avec ceux qui en prennent le temps.
Je ne peux comprendre les gens qui n'ont jamais le temps car moi, avec mes tocs, j'arrive à GRIGNOTER un peu de temps. Comme aujourd'hui ou quand je me fais plaisir à moi avec les choses que j'aime.
Mon immense désillusion : ne pas être entendue par mes proches surtout mon mari.
Mon immense illusion, je vais me faire plaisir à moi au
moment où ils s'y attendront le moins.(sans méchanceté)
Mon immense peur : trop peur d'en parler. Ca vous ferait rigoler comme tout le monde.
J'en ai bcp dit ce soir.
Excuse-moi Thyara d'avoir un peu dévié.
Biz à ceux qui souffrent et tendresse.


Je suis d'accord avec la derniere remarque...

ne reste pas trop dansl'ombre qd meme hein!

tu veras qu'il y a de tout sur le site... je pense qu'il faut etre capable de parler de tout et surtout de ne pas juger trop vite ou blesser!

Belle nuit très content

Pages: [1]  [3] … [7]






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 13



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.