Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Divorce : les comptes de récompenses

Pages: 1


[pas en ligne]


Messages : 1
Voir ses messages
Posté :

Bonjour,

Ceci concerne les comptes de récompenses suite à un divorce en cours (à l'amiable, à priori).

Pour info, je suis en couple avec Madame B sourire depuis bientôt 3 ans.

Mr. A et Mme B. ont été mariés et pendant ce marriage Mme B. a hérité d'une maison de ses parents de leur vivant.
La maison fait donc bien partie des biens propres.

Durant le mariages ils ont tous les deux décidé de faire des travaux de rénovation et d'agrandissement en contractant un emprunt de 100.000e.
Les mensualités s'élèvent à 1000e / mois (à deux donc).

Monsieur A. a donc "payé" cet emprunt durant 30 mois (jusqu'à la séparation) avec le compte commun. Monsieur A. réclame donc 30 x 500e multiplié par le rapport entre la valeur avant et après travaux, à savoir 1,29 (ce qui nous amène à 19350).

Je pense que Mr. A est en droit de réclamer une somme si on prend en compte qu'ils ont "investit" de l'argent dans une maison dans laquelle il n'habitera pas et qui profitera à ma compagne (c'est sa maison, donc normal). On parle bien donc d'un compte commun utilisé pour un compte propre.

Mais ! La maison générait des revenus locatifs à hauteur de 800€/mois versés sur le compte commun. De plus le compte commun, a toujours été alimenté par le salaire de Madame A ! Du coup, je m'interroge sur son droit à réclamer quoi que ce soit... circonspect

Soit, le but n'étant pas ici d'éviter à tout prix de payer quelque chose mais je voudrais que ce soit juste. On a la garde des enfants à 80% du temps parce qu'il n'a pas le temps de s'en occuper (ça c'est un autre débat)... Donc tout les frais nous reviennent à ce niveau - alimentaire, vestimentaire, scolaire, sportif, médical, ... (ce n'est bien entendu pas un problème en soi mais de là à ce qu'il réclame un montant de 19500€... Faut pas pousser bobonne ange).

Est-ce que vous avez des avis sur ce cas ? Vous est il arrivé la même chose ?

J'ai beau lire plein de chose sur comptes de récompenses mais je ne trouve rien parlant des revenus de la maison.
Ok, il a payé un partie des travaux et la maison a plus de valeur. Mais, sur 500e qu'il donnait il en recevait 400€ de la location...

D'avance merci pour vos éclaircissements.

L.

PS: finalement ma compagne a discuté avec lui et il ne réclamerait plus que +-15000e. Mais comme je l'ai dis, je voudrais que le montant soit juste.

femme


[pas en ligne]


Messages : 113
Voir ses messages
Posté :

Que dit votre notaire? Il est le mieux placé pour vous donner un avis.

Monsieur A a t'il fait des travaux de ses mains, et a-il pris de son temps?

Ai-je bien lu, le compte commun était-il bien alimenté par madame (uniquement)?

Si oui, il n'a finalement rien payé, vu que la maison se remboursait et que le reste était payé par le versement de madame sur le compte commun. Sauf peut-être pendant les travaux, il a donc été un facilitateur.

Madame lui doit ce qu'il a versé pendant les travaux et la moitié de la plus value, (et de la perte qu'il fait vu que pour lui ce projet et ces 400 euros une fois que la maison sera entièrement remboursée tomberont à l'eau, il s'est un peu fait avoir. On peut aussi se mettre à sa place...
Maintenant il faut aussi tenir compte du contrat de mariage.

En ce qui concerne les enfants, avez-vous vu un avocat?

Il a un droit de visite de 20% du temps, faite le notifier et demandez une part contributive, ainsi que la moitié des frais exeptionnels.

Passez par la voie de la justice officielle, si ça coûte un peu, vous regagnerez en énergie et en équité, et ça ne vous laissera aucun regret, ni aucun remord sur la conscience, rien de tel pour avancer tranquillement.

A mon avis, mais chacun son sens des valeurs et ses priorités (être et/ou avoir) la paix de l'esprit n'a pas de prix.

Pages: 1






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 11



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.