Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> fibromyalgie

Pages: [1] 


[pas en ligne]


Messages : 2
Voir ses messages
Posté :

Aujourd’hui, je re-essais d’envoyer mon message, car je n’ai pas l’impression que cela est marché, je ne dois pas savoir faire ce qu’il faut pour cela !

J’envoie ce message, car j’essaie de communiquer ce que je ressens. Ce que je vis, afin de moins me sentir isolée, mon titre psychisme et corps veut dire que les deux pour moi semblant tellement se confondre qu’il m’est difficile de savoir lequel a « tiré » le 1er. pour me faire ressentir ce qu’est ma vie. Mais d’après mon vécu, il me semble évident en ce qui me concerne que les deux sont indissociable. Que même si je me sens bien dans ma tête, mon corps échappe à tout contrôle de traitement, au fil du temps, j’ai l’impression que cela se dégrade avec une évolution qui ne me laisse rien augurer de bon.
Le : 06/11/05
A vous tous,

Je viens de tomber par hasard sur ce forum, pourtant, j'avais fait pas mal de recherches avant, mais...
Je ne sais trop comment vous exprimez ce que je ressens, les questionnements que je me pose. Je crois beaucoup au lien existant entre l'esprit et le corps, je vais essayer de vous expliquer:
- J'ai 51 ans, je travaille en tant que secrétaire, je suis mariée, j'ai deux grands enfants (fille: 23 ans - garçon: 18 ans).
- Mon enfance, mal traitée, climat perpétuel de violence, de désamour. Très jeune, j'ai eu une période où j'ai beaucoup souffert de très fortes douleurs dans les jambes, on me disait que c'était la croissance qui me faisait cela. Toute mon enfance je l'ai mal vécue, douleurs de ne pas être aimée, d'être rejetée. Douleurs physiques, faible (peut-être était-ce du au manque d'amour?). Perte brutale d'une soeur. Nous étions 8 enfants, famille nombreuse, mais pas heureuse. Nous sommes tous déchirés, nous, ne nous voyons plus, c'est comme si je n'avais pas de famille, ce mot d'ailleurs me fait peur, me dérange. Adolescente, ce fut la descente aux enfers, tentatives de suicides pour essayer de fuir cette peine, cette cassure en moi.
- Adulte, je me suis toujours sentie faible, avec des périodes où j'allais plus mal, sans force, à bout, je n'en comprenais pas la raison, alors quee tout le monde avait l'air d'être différent de moi, j'en ressentais une sorte de honte, de gêne, comme si j'étais une personne plaintive, qui ne savait faire que cela, se plaindre, alors, parfois, on se tait en ayant des doutes sur soi-même. Adulte mariée, une période de vie conjugale très dure à vivre, à subir. Aujourd'hui, on peut dire, que cela va mieux.
Avec mon mari, nous avons comencé, il y a quelques mois, une thérapie de couple avec un psychiatre. Parallèlement, je vois mi-même, un autre psychiatre pour moi seule.
Il y a 7 ans, j'allais très, très mal. J'avais l'impression de mourrir tout doucement, non prise au sérieux par les médecins, jusqu'à qu'ils s'aperçoivent que j'avais vraiment un problème: plusieurs fibromes à l'utérus qui ont triplés en 6 mois, et que j'étais en anémie. Là, on m'a opérée très vite en retirant complètement l'utérus, étant très faible ce fut un peu de remonter la pente. Je pensais qu'après cela, tout rentrerait dans l'ordre, ce ne fut pas pas le cas. Une autre opération très douloureuse s'ensuivit 2 ans après. Et 2 ans après,encore une autre, là, ce fut le retrait totale de la thyroïde (elle avait plusieurs nodules douteux, mais non encore cancéreux d'après les médecins!). Et pendant ces 7 dernières années la situation n'a pas évoluée dans le bon sens. Toujours de plus en plus faible, avec des douleurs de plus en plus fréquentes et tenances à tellement d'endroits. Il y a un an, suite à toutes une série diverses d'examens, un rhumatologue m'a dit : arthrose, 1 disque vert. usé, 2 autres déformés par l'arthrose, des aiguilles aux 2 pieds, des tendinites, inflamations musculaires diverses. 6 dents arrachées en 5 ans suite à diverses inflamations subites, la vue, l'ouie . En final, vous faîtes de la fribromyalgie, vous devez voir un psy et faire de la kiné. J'ai suivi ces conseils, mais malgré la kiné, et ma quète auprès du psy, mais douleurs suivent leur cours et évoluent en intensité. Maintenant, depuis quelques jours c'est les mains qui se dégradent, le médecin me dit canal carpien? (Encore une maladie dont-on ne sait pas encore la réelle cause!) Je ne connaissais pas ça non plus, et je re-commence à entendre parler de possibilités d'interventions si évolution constante? Je me dis: pitié! pas encore la table d'opération, au secours!! Alors, je cherche, j'essaie de comprendre. Psychisme ou corps responsable de tout cela? Je ne sais pas, je ne sais plus trop où j'en suis, mais, j'ai un soif de savoir qui m'anime, je voudrais tant comprendre, que ça s'arrête. J'ai essayé d'entretenir une activité physique régulière à mon corps, mais maintenant, après ces luttes, je n'en ai plus l'énergie, la force, et c'est vrai, je voudrais, mais.... Quel est le but de tout cela, les docteurs essaient de me faire croire que ce n'est du qu'à l'âge, sans tenir compte et prendre au sérieux ce que je ressentais avant. Je sens bien, qu'ils aiment bien mettre cela sur le compte du psychisme (pourquoi pas, après tout?), mais une partie de moi sent bien aussi que même si cela est vrai, que ça les arrange bien de simplifier ainsi. ça les débarasse du "cadeau empoisonné" comme on dit. Comme la plupart d'entre vous, les médicaments me soulagent un peu, mais ne suffisent pas. Les rares fois où ils m'est arrivé d'en oublier sans m'en rendre compte, dans les 24 heures suivantes mon corps ne se gênait pas de me le rappeller à mes dépens.
Ai-je le moral ? Oui, je crois par moments, je dis, je crois, car apr moments, c'est la descente, la chute du moral à l'improviste, et je ne sais pas toujours pourquoi? Et puis, ça passe. Donc, j'avoue que je ne sais plus quoi penser: psychisme ou corps, je ne simplifirais pas comme certains médecins aiment tant le faire. Pour moi, je pense que les deux sont liés étroitement, mais dans quelles mesures, dans quels sens, à quelles proportions ? Et pour quelles raisons ? Ah! si un médecin pouvait enfin apporter une réponse précise à ce sujet, cela aiderait certainement beaucoup de monde. Malheureusement, où est-il ???
Amicalement à tous, et merci de m'avoir lu, ça m'a fait un peu de bien d'exprimer ce que je ressens, ce qui est en moi.
Claudy


[pas en ligne]


Messages : 762
Voir ses messages
Posté :

bonsoir Claudy

Je compatis à votre souffrance et vos nombreuses maladies, je suis aussi de l'avis que l'esprit et le corps ne font qu'un, mais je pense qu'il ne dois pas y avoir beaucoup d'études dans ce domaine (ou très peu), pourtant tout les médecins sont d'accord pour dire que le moral est très important pour une guérisson rapide.

Je ne sais quoi dire si ce n'est que je vous souaite d'aller mieux dans le futur

Cordialement


[pas en ligne]


Messages : 7
Voir ses messages
Posté :

Claudy,
Je suis comme vous atteinte de fibromyalgie. J'ai 54 ans et vis seule. Ma fille vit sa vie avec son compagnon et mon mari est parti. Je vous rejoins dans vos propos. La recherche sur cette maladie est en cours et je pense que c'est à cela qu'il faut s'accrocher. Je ne peux imaginer vivre encore 20,30 ans ou plus avec ces douleurs qui sont insidieuses, ne préviennent pas, n'ont pas de logique.
Connaissez-vous la Ligue des Patients Fibromyalgiques de Belgique? Voici leur site :http://www.fibromyalgie.be. Je suis membre et reçois leur périodique. Cela informe et permet de se rendre compte que notre vécu n'a rien de semblable aux autres maladies.
Pour moi, le plus dur est la solitude. Je viens de me faire "jeter" par un homme qui n'a pas envie d'encaisser une femme qui n'est pas toujours au top de sa forme. il m'a dit :"C'est comme au containers, il faut savoir faire le tri..." Je ne vous dis pas ma colère et ma nausée.
Mais je tiens bon et je profite des moments où je n'ai pas de douleurs ou de gros coups de fatigue pour faire ce qui m'est bon et indispensable.
Bon courage et préservez bien votre vie de couple. C'est ce que je vous souhaite.
Bien amicalement.
Merline


[pas en ligne]


Messages : 3
Voir ses messages
Posté :

Bonjour, j'ai pas mal discuté avec une collègue qui souffre de fibromyalgie. Elle a entendu dire que le shiatsu pourrait soulager certaines personnes dans le cas.
Il ne s'agit cependant que de soulager les symptômes et non de guérir mais c'est déjà un bon point quand ça marche.
Vous trouverez des renseignements sur le shiatsu sur le net. Il est donné en Belgique.


[pas en ligne]


Messages : 551
Voir ses messages
Posté :

Bonjour, je suis fibro et je voulais vous signaler qu'il y a un autre site dans guide social sur la fibro.
Il est très utilisé et nous y parlons maladie, traitement, etc...
Sur la barre de gauche, vous selectionnez "forum pro", puis "création d'une association" et dans les premières lignes, vous trouverez "fibromyalgie"; vous cliquez dessus et vous pourrez visualiser ce qui s'y raconte.
Allez directement à la fin pour laisser un message car il est très long!
Voilà, Bonne Année à tous.


[pas en ligne]


Messages : 3
Voir ses messages
Posté :

je suis aussi fibromyalie


[pas en ligne]


Messages : 108
Voir ses messages
Posté :

claudy :
Ce que je vis, afin de moins me sentir isolée, mon titre psychisme et corps veut dire que les deux pour moi semblant tellement se confondre qu’il m’est difficile de savoir lequel a « tiré » le 1er. pour me faire ressentir ce qu’est ma vie. Mais d’après mon vécu, il me semble évident en ce qui me concerne que les deux sont indissociable

Bonsoir Claudy,

Vous êtes d'accord que l'esprit et le corps sont liés, alors..

Allez donc voir le site de Claude Sabbah sur le décodage biologique ou communement appelé LA BIOLOGIE TOTALE.

http://www.biologie-totale.org/

Vous aurez vos réponses.

Cordialement.


[pas en ligne]


Messages : 2
Voir ses messages
Posté :

Bonjour,
Quelqu'un pourrait-il me dire si le professeur Johan Bauer qui opère et guérit la fibromyalgie , à Baar (Zoug) suisse est inscrit à l'ordre des médecins ??
Ma fille sera opérée par lui le 27 juillet et son médecin traitant en Belgique refuse de lui faire un certificat car il prétend que le Professeru n'est pas inscrit à l'ordre des médecins.
Je serais très heureux de recevoir une réponse.
De toute feçon je tiendrai au courant tous les malades sur le résultat de l'opération et aussi sur son cuût.
J'attends avec impatience vos réponses .
Un grand merci
gaston de belgique


[pas en ligne]


Messages : 2
Voir ses messages
Posté :

je réponds à merline:
L'homme qui vous a dit cela ne mérite même pas de vivre; C'est ignoble de parler comme cela.
Je crois que vous n'avez pas perdu grand chose , il y a tant d'hommes bons et vous finirez bien pas en trouver un qui comprendra vos problèmes et vous sotiendra;
Je vous souhaite beaucoup de bonheur. Je vous invite à aller consulter le site du professeur bauer qui soigne avec succès la fbromyalgie.
Ma fille sera opérée le 27/07/06 et si vous consultez régulièrement ce site vous serez tenue au courant des résultats;
J'ai reçu les tarifs du professeur pour l'opération. Depuis 2 ans (que sylviane de France a été opéréeà les prix ont sensiblement augmenté. Il demande pour les membres supérieurs 4659 francs suisses et pour les menbres inférieurs 4846 francs suisses.
Avec la bataille que sylviane a mené contre la sécurité sociale et qu'elle a GAGNE vous devrez obtenir remboursement en France car il y a jurisprudence.
Je compte mener le même combat en Belgique car je trouve honteux qu'on empêche des personnes qui n'ont pas les moyens, de se soigner alors que dans leur pays il n'y a aucun traitement.
Bien sûr le malade est la vache a lait et rendez vous compte ce qu'ils donnent à leur médecin sur une année . Pourquoi certains médecins vous déconseillent d'aller vous faire opérer en Suisse ?? C'est assez facile à comprendre.
Je vous souhaite beaucoup de bonheur et surtout ne perdez pas courage il y a une solution à tous les problèmes.
Gaston de belgique

femme


[pas en ligne]


54 ans

Messages : 12
Voir ses messages
Posté :

Bjr à tous et à toutes , je suis nouvelle içi.
Je souffre de fibro depuis +-1 ans , je voyez un medecin à Jambes , qui disait me soignait mais sur un an il me faisait une infiltration tout les mois et rien d'autres , je suis tres mal , je ne dors presque pas ni le jour ni la nuit .
Je ne sais plus quoi faire et avec cette chaleur c'est encore pire j'ai l'impression d'etre passee sous un camion j'ai mal partout.
Quelequ'unpourrait il me dire ou je pourrez trouver un medecin qui pourrait m'aider à moins souffrir .
Il y a un an j'ai essayer le nouveau traitement "LIRYCA" mais ce fut terrible car il y à beaucoup d'effet secondaire , j'en ai perdu une de mes places car j'avais des trous de memoire important .
J'espere que vous pourrez m'aider un peu car je suis vraiment pas bien et ne prends plus aucun traitement pour l'instant .
Je vous remercie d'avance . Astrid

Pages: [1] 






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 12



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.