Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Grandir avec une mère psychotique

Pages: [1]  [3]


[pas en ligne]


Messages : 95
Voir ses messages
Posté :

Voilà, j'ai grandit avec une mère atteinte de paranoïa à mécanismes répétitfs. A chaque crise mes 2 frères, ma soeur et moi étions placé à la DASS parce que papa travaillait et qu'il n'assumait pas bien son rôle ; c'est une drôle de vie que j'ai eu et j'aimerais pouvoir la partager. Ma soeur est morte il y a 15 ans d'un accident de la route, mon frère ainé est psychotique, errant et interné de temps en temps, mon père toujours égal à lui même, il ne reste que mon petit frère qui ne parle plus à notre mère et qui a découvert qu'il était à l'origine de la séparation (adultère).

J'aimerais connaître vos réactions par rapport aux drames familiaux des autres.

Comment vous voyez ces personnes qui ont une famille bizarre comme la mienne ?

Souvent, j'ai eu peur de que les autres me voient différament voir m'assimilent à la maladie de ma mère.
J'en ai beaucoup beaucoup souffert et mon comportement d'adulte s'en trouve influencé.

J'ai du mal à en parler, surtout que maman vit désormais dans un centre psychiatrique, elle est stable mais elle différente des autrzes mamans.

Ce que je vois c'est que je ne peux pas parler de ma famille et dans la vie quotidienne et avec mes amies même de confiance j'ai peur d'aborder le sujet pourtant j'adorerais pouvoir le faire. et en plus c'est triste d'en parler, je ne veux pas n'ont plus choquer.

Merci de me communiquer vos réactions.


[pas en ligne]


Pas de violences c est les vac
37 ans

Messages : 34128
Voir ses messages
Posté :

bonjour

J'aimerais connaître vos réactions par rapport aux drames familiaux des autres.

Comment vous voyez ces personnes qui ont une famille bizarre comme la mienne ?

chaque famille est differente que ce soit passer,present et futur, j'admire les gens qui ont eu une vie familliale assez lourdes et douloureuses et qui luttent quand meme pour aller de l'avant et etre des gens honnetes et biens

quand helas les gens finissent par etre submerger et que ça tourne mal, je trouve cela triste et je me dis que ce sont des gens qui ne seront jamais eux meme pleinement; si on arrivait à mieux ecouter, à mieux dialoguer que ce soit patient/medecin famille du patient/medecin famille du patient/patient et que le tout soit ecouter par la societe peut etre que cela permettrait a tout le monde de s'epanouir.


[pas en ligne]


Saumur

Messages : 95
Voir ses messages
Posté :

Cool,

je suis super contente que quelqu'un puisse répondre à un message aussi particulier.
Alors merci frederic p.

J'ai réussi à m'épanouir et j'ai une vie globalement très heureuse.

Mais je ne peux pas oublier les coups, les peurs, les humiliations de mon enfance. Aujourd'hui je ne fais rien subir à mes 2 filles et mon mari à l'air heureux.

Un exemple aujourd'hui, je suis allée prendre un café chez une amie et elle parle tout le temps de sa mère. Ce n'est pas facile pour moi et j'ai parfois l'impression qu'elle en rajoute. Elle est bien entouré de son côté. et aussi du côté de son mari. Elle parle avec tellement de bonheur de son enfance et de son adolescence. Je croîs que je suis un peu jalouse.
dure dure.


[pas en ligne]


Pas de violences c est les vac
37 ans

Messages : 34128
Voir ses messages
Posté :

bonjour

si la connexion est stable je vais peut etre reussir a repondre sans etre couper

on a tous des regrets sur son enfance et il est normal que tu en eprouves de manieres aussi forte mais il y a des choses positives dans ce que tu ecris au dessus. dont le :" J'ai réussi à m'épanouir et j'ai une vie globalement très heureuse et le Aujourd'hui je ne fais rien subir à mes 2 filles et mon mari à l'air heureux.

vous avez un avantage sur certaines personnes je dirais sourire vous avez malheureusement connut la souffrance et la detresse etant petite et vous etes pretes et vous avez les armes en main pour ne pas faire ça a vos enfants et c'est genial.
vous etes jalouse de votre amie car elle est entouree mais vous l'etes aussi vous avez vos enfants et votre mari sourire puis des ami(e)s aussi

si je peux me permetre une tite remarque prenez le bonheur dans les choses simples de tout les jours avec mari,enfants et ami(e)s.
on aimerait effacer les blessures que l'on a eu dans le passe mais 'est pas possible mais il ne tient qu'a nous de rendre heureux nos enfants quand on en a.

je dirais meme que quelque part on a avec les enfants une partie de notre propre enfance que l'on accomplit sourire


[pas en ligne]


Bruxelles

Messages : 539
Voir ses messages
Posté :

Lilas, j'ai une amie dont la maman est paranoïaque, si je me souviens bien. Pour moi, vous savez, c'est une amie, et voilà. Non pas que son histoire ne m'intéresse pas, elle m'a souvent émue en me racontant certains épisodes de sa vie. Elle adore sa mère, ça ce que j'ai toujours vu en elle, ce que j'ai vu quand je les ai vues toutes les deux. Ce que je veux dire c'est que ça ne change pas mon regard sur cette amie. C'est une personne très chouette, c'est ça que je vois.
On a chacun son histoire. Des hauts, des bas, des fois plus haut, des fois plus bas... Et on ne choisit pas son histoire.
Ma mère à moi était en chaise roulante, et dans un autre registre, l'incompréhension des autres je l'ai quelques fois croisée...
Et si il y a des gens qui ont parfois un "regard oblique", c'est peut-être bien eux qui ont un problème...
Vous vouliez la réaction face aux drames familiaux des autres, voilà ma petite contribution...
Amicalement,


[pas en ligne]


Saumur

Messages : 95
Voir ses messages
Posté :

je dirais meme que quelque part on a avec les enfants une partie de notre propre enfance que l'on accomplit :

Je suis tout à fait d'accord. Et je suis super franche avec ma fille de 6 ans au sujet de ma famille.
Je croîs qu'il est nécéssaire qu'elle sache d'où je viens.

Je ne comprend pas pourquoi j'ai peur de parler de mon histoire aux autres.

Mais bon ce n'est pas grave j'ai trouvé le bonheur.

En parlant de bonheur, parce que bon on parle souvent de nos soucis et j'aimerais bien parler de truc drôle, je voudrais ouvrir un sujet mais je voudrais y intégrer des liens, seulement je n'y suis pas parvenu encore.
Bon je vais essayer avec un copier coller.

A PLUS


[pas en ligne]


Saumur

Messages : 95
Voir ses messages
Posté :

Finalement le sujet est pris "Ah la bonne blague".


[pas en ligne]


Pas de violences c est les vac
37 ans

Messages : 34128
Voir ses messages
Posté :

ah ça arrive des fois que les grands esprits se rencontrent sourire

ça va bien???


[pas en ligne]


Saumur

Messages : 95
Voir ses messages
Posté :

Oui, très bien.

J'ai appelé maman dans le centre où elle vit. 150 km nous sépare.
Donc ce n'est pas toujours facile d'y aller pour la journée.
Je lui ai demandé si elle souhaitait dormir à la maison une fois si j'allais la chercher. Et elle m'a répondu qu'elle verrais çà plus tard.

Je dois prendre du recul par rapport à ses réactions.


[pas en ligne]


hainaut

Messages : 9
Voir ses messages
Posté :

Bonjour lila, je voulais te dire que je comprends parfaitement ce que tu ressens notamment dans ta crainte de parler aux autres de la situation de ta maman car moi j'ai un papa psychotique qui vit en institution... Il est aussi assez stable pour l'instant mais je n'arrive pas vraiment à parler de lui, même avec mes amis les + proches.... Enfin, il y a beaucoup de choses à dire par rapport à la souffrance qu'on éprouve par rapport à un parent "différent" et souvent beaucoup de honte aussi... Et pourtant, objectivement, nos parents ne souffrent-ils pas d'une maladie comme d'autres souffrent de maladies purement physiques? Si tu le souhaites, cela pourrait être intéressant d'échanger sur nos expériences personnelles...il y a longtemps que j'aimerais partager cela avec quelqu'un qui me comprendrait vraiment... Or, chaque fois que j'ai tenté de rencontrer d'autres personnes pour en discuter c'étaient plutôt des parents d'enfants psychotiques avec évidemment une autre problématique et d'autres questions qui en découlent... Donc, si ça te dit on pourrait discuter de tout ça toutes les deux, par mail, par téléphone ou autour d'un verre...Comme tu veux! Voilà, j'espère avoir de tes nouvelles bientôt. Et si pas, saches que tu n'es pas seule à vivre cela et que je partage entièrement tes craintes et sentiments par rapport à tout ça...Bon courage en tous cas.

Pages: [1]  [3]






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 13



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.