Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Grands-parents : maison de repos ou retour à la maison ?

Pages: [1]  [3]

femme


[pas en ligne]


Liege
37 ans

Messages : 15
Voir ses messages
Posté :

Bonsoir,

je suis moi-même assistante sociale mais il arrive aussi aux assistantes sociales de ne plus savoir quoi faire par rapport à leur propre situation, raison pour laquelle je demanderai ici l'aide de personnes ayant vécu une situation similaire ou de professionnels pour m'aider à agir au mieux...

Ma grand-mère de 89 ans est veuve depuis déjà quelques années et habite une petite maison dans la province du Hainaut.
Elle a quatre enfants dont une ancienne infirmière un peu trop dépendante à l'alcool et aux médicaments, un homme de 65 ans environ qui est hospitalisé en ce moment (ces deux-là vivent dans le même village, à +-100 mètres de la maison), un autre homme de 58 ans qui vit un peu plus loin (sa femme à le cancer) et mon père qui lui rend visite deux à trois fois par semaine en temps normal.
Ses petits-enfants vont la voir mais tout dépend desquels. Moi, je vis à 100 kilomètres mais mon mari et moi y allons le plus souvent possible car nous l'apprécions beaucoup. Elle nous aime bien et nous lui rendons bien.

Ma grand-mère reçoit des soins infirmiers à domicile depuis quelques années car elle s'est cassée le col du fémur, elle a donc un peu mal quand elle se déplace. Elle a également des soucis de fuites urinaires mais tout ça reste raisonnable.
Bien entourée par une infirmière, une aide ménagère, un kiné et un médecin, elle s'en sortait bien jusqu'il y a un mois.
Elle qui était si vive d'esprit et si réfléchie a commencé à s'en faire beaucoup (son fils est hospitalisé, sans doute y-a-t-il un lien), à s'énerver. Elle a eu peur car il y a eu des vols dans le quartier. Elle a chuté une ou deux fois et a du appeler avec la télévigilance...

Il y a trois semaines, elle a commencé à être confuse. On a soupçonné une petite trombose et elle a été hospitalisée pour observation, une nuit, comme ça.
Finalement, une batterie de tests lui a été imposée : tests physiques (scanners etc.) qui n'ont rien révélé du tout et tests psychologiques (2H de tests! Mon mari psy n'en revient pas!). Finalement, elle est fatiguée par tout ça.
Le médecin a dit à mon père et sa soeur la semaine dernière qu'elle se portait comme un charme et qu'elle était tout à fait apte à rentrer chez elle.

Cependant, nous soupçonnons sa fille de la menacer et de lui faire peur en lui disant qu'elle va avoir des problèmes si elle rentre chez elle.

Dès lors, elle aurait demandé à mon oncle de prendre des renseignements pour des maisons de repos.
Quand on lui demande si elle veut aller en maison de repos, elle dit qu'elle veut rentrer chez elle et que si "tout n'est pas arrangé" (elle veut dire par là, après discussion : "si les aides familiales ne viennent plus etc.") qu'elle choisirait la maison de repos comme ça, on vendrait sa maison et elle donnerait le quart à chacun de ses enfants.

Paradoxalement, elle dit VOULOIR retourner chez elle mais sa fille déclare qu'à elle, elle lui dit vouloir aller en maison de repos ! L'assistante sociale prépare la sortie en ce moment et aurait dit à la soeur de mon père qu'elle DEVAIT aller en maison de repos, ce qui est contredit par le médecin, ce qu'elle nous dit ne pas souhaiter.
L'assistante sociale n'a pas, selon moi à décider pour elle étant donné que certes, elle est fatiguée à l'heure actuelle, mais qu'il s'agit encore de sa vie et de ses choix.

Mes parents, moi-même, mes deux oncles nous opposons à sa mise en maison de repos contre son gré.
Si elle le désire réellement, elle pourra bien entendu y aller mais nous préférons la garder en bonne santé près de nous et nous assurer qu'elle va bien.

Elle se plaint aussi qu'à l'hopital, on ne la change pas assez souvent et qu'on la rende grabataire en la laissant couchée toute la journée et en l'empechant de se lever!

J'aimerais savoir quels sont mes moyens d'agir ainsi que ceux de mon père et de mes oncles.

Mon père doit voir l'assistante sociale demain à ce sujet.

Merci d'avance.

femme


[pas en ligne]


Messages : 11040
Voir ses messages
Posté :

L'assistante sociale n'a pas à décider à la place de votre grand- mère. Et si le médecin est d'accord, pourquoi ne rentrerait-elle pas ?

Sinon, je me pose une petite question. Vous dites qu'elle se plaint à l'hôpital qu'on ne la change pas assez souvent. Qu'on ne lui change pas quoi ? de place (du lit au fauteuil) ou sa lingerie ?
Pourquoi ne le fait-elle pas elle-même si elle est encore bien ?
lorsqu'elle sera chez elle, elle devra bien le faire.
Ce n'est pas un jugement, juste une question.

Sinon, il est aussi possible qu'elle rentre chez elle et que vous voyez comment elle se débrouille.

Il sera toujours temps de prendre une décision à ce moment-là, non ?

Enfin, il y a des maison de repos qui sont très bien. Il faut quand même en voir plusieurs parce qu'on peut avoir de drôles de surprises...

Je suis assez sensible à votre situation parce que j'ai vécu à peu près là même chose avec ma mère, il y a très peu de temps. clin d´œil

femme


[pas en ligne]


Liege
37 ans

Messages : 15
Voir ses messages
Posté :

Bonsoir,

je suis d'accord avec vous, c'est son avis qui prime.
En fait, chez elle, elle peut aller aux toilettes sans problème car son logement est adapté : elle a un réhausseur de siège de toilette, un fauteuil réhaussé. Ici, vu qu'elle a ce problème au fémur, le lit est trop haut pour qu'elle se lève seule alors, les infirmiers ont imposé qu'elle porte une lingerie absorbante... Chez elle, elle sait se changer du moment qu'elle ait un logement adapté (ce qui est le cas, elle est autonome) mais pas à l'hopital car elle ne sait pas descendre du lit pour se changer.
Voilà.

Elle propose en effet de rentrer chez elle d'abord et de voir si tout va bien. Si ça ne va pas bien après essai, elle propose d'aller en maison de repos.
Je crois que ça doit se respecter...

Je comprends votre situation, c'est très dur, je l'entends bien.

Votre maman est-elle rentrée chez elle?

femme


[pas en ligne]


Messages : 11040
Voir ses messages
Posté :

ca peut surtout être très dur pour la personne concernée.

Non, nous avons essayé de lui laisser cette possibilité.
Mais elle a un cancer, des médicaments assez fort à prendre. Et elle les oublie...
Elle ne sortait plus non plus, oubliait même de s'alimenter et appelait chacun à tout heure du jour et de la nuit...

Nous lui avons imposé le hôme (pas de gaité de coeur et après avoir fait deux essais de retour chez elle).
Elle dit encore parfois, ne pas en avoir besoin, ne pas savoir pourquoi elle est là...

Elle se rend quand même compte, petit à petit, qu'elle oublie vraiment tout et qu'il lui est bien nécessaire d'être suivie autrement.

femme


[pas en ligne]


Liege
37 ans

Messages : 15
Voir ses messages
Posté :

Dans ce cas, je comprends très bien que le home était la seule solution...
Pour ma grand-mère, ça ne s'applique pas à ce niveau.
J'ai travaillé dans un service d'aide à domicile pour personnes âgées et en toute objectivité, il y avait des tas de vieilles dames en bien pire état qu'elle qui restaient encore à domicile et s'en sortaient très bien grâce à l'aide d'une aide familiale.
Une situation n'est pas l'autre, malheureusement, je pense que ma consœur (si je peux me permettre l'expression) n'en a peut être pas pris conscience ou qu'elle a également pu être influencée par ma tante...

femme


[pas en ligne]


Messages : 11040
Voir ses messages
Posté :

Le problème semble en effet, est plutôt du coté de votre tante ? clin d´œil

femme


[pas en ligne]


Liege
37 ans

Messages : 15
Voir ses messages
Posté :

Elle est infirmière, vit à 100 mètres de chez ma grand-mère et va la voir une fois tous les quinze jours. Quand elle y va, c'est pour lui faire peur ou pour laisser son mari lui hurler dessus.
Elle se prend pour un médecin et a décidé que ma grand-mère n'était plus bonne a rien depuis plus de vingt ans.
Elle l'infantilise ... Quand on écoute vraiment ma grand-mère, on se rend compte à quel point elle peut être encore présente et forte...
Ce qui est exceptionnel pour une dame de son âge.
Mais cette richesse, ma tante ne la verra jamais car ce qu'elle attend, c'est surtout que le porteur de symptôme disparaisse en d'autres lieux pour lui permettre de ne plus se sentir coupable de ne pas l'aider (voire de ne pas l'aimer) et d'en avoir très certainement davantage à l'héritage qu'à l'affection maternelle...

Je suis peut-être dure, mais pour bien la connaitre, voilà ce que je pense.

femme


[pas en ligne]


Liege
37 ans

Messages : 15
Voir ses messages
Posté :

Mille excuses, je vais me coucher, je reviens demain clin d´œil

femme


[pas en ligne]


liege
35 ans

Messages : 101
Voir ses messages
Posté :

Personellement, ma grand-mère de 88ans vivait encore chez elle jusqu'au mois d'avril 2007. Elle s'etait félée le coccyx il y a 3 ans et l'AS avait mis beaucoup de chose en place pour elle et mon oncle (trisomique). Elle avait une une infirmière pour la laver tous les jours, les repas du CPAS, lemédecin qui passait 3 fois par semaine et l'AS une fois par semaine pour voir comment la situation évoluait. Ma maman qui habitait à 100 mètre pasait tous les jours.
Ma grand-mère a du être placée car elle se blessait beaucoup mais ne disait jamais rien pour ne pas justement être placée et être éloignée de son fils.
Un jour elle a du être hospitalisée mais on ne l'a placée directement en maison de repos. on l'a d'abord mise en convalescence de court séjour (donc 3 mois)et finalement tout s'est bien passé. Elle est plutôt contente car elle s'est faite de nouvelles amies (on vivait dans un petit village ou malheureusement toutes ses connaissances étaient décédées).

Si ca peut vous éclairer clin d´œil

femme


[pas en ligne]


Saintes
52 ans

Messages : 138
Voir ses messages
Posté :

bonjour madame c'est votre grand mère et il y a toujours des solutions pour les grands mères,vous devez en premier point avoir un peu de jugeotte réfléchissez avec moi,votre grand mère se déplace facilement?sait-elle bien géré l'argent?as-t-elle toute sa tête?as t-elle une alarme a son cou si elle tombe?si toute les réponses sont oui au question ne mettez pas votre grand mère dans un home,voyez d'abord sa maison point de vue sécurité pour elle vis a vis des voleurs,mettre étiquette sur la porte attention chien méchants,mettre des serrures de securité,expliquez lui de ne jamais ouvrir la porte et de demandé a travers la porte qui est là?deuxième point assuré vous qu'elle est encore capable de se nourir et de faire ses courses,pour les courses prévoyez quelqu'un avec elle car elle doit promener avec une sacoche et a l'heure actuel les sacoches et les voleurs vous voyez ce que je veux dire.faite un planning d'une semaine et separer les jours,les heures, mettez dans le planning les visites de kiné, ou docteur, ou coiffeur,femme d'entretien et si vous avez un trou de 3heures sans personnes a tour de roles téléphoner a votre grand mère pour voir si tout va bien toute les 90minutes vous sonnez 2 coup et elle vous resonne 2 coup ca veux dire que tout va bien et vous ne payé pas la communication.concernant les homes c'est de un très cher et de deux vous voyez ce que on veux bien que vous voyez,les repas pas terrible,les petits vieux ne bouge plus il sont toute la journée sur une chaise,il perde le moral et ils se dégrade très vite,je ne vous connais pas mais svp ne laissez pas allez votre grand mère dans un home non non non

Pages: [1]  [3]






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 7



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.