Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Médiation pénale

Pages: 1

homme


[pas en ligne]


Messages : 5
Voir ses messages
Posté :

Bonjour tout le monde, et bon week-end à venir.

J'aimerais savoir si quelqu'un "s'y connaissant si possible" sait quelles sont les chances qu'un plaignant refuse une médiation pénale. Quelle pourrait être son intérêt de refuser la médiation?

Merci d'avance.

homme


[pas en ligne]


Master of masters
80 ans

Messages : 17858
Voir ses messages
Posté :

Les chances dépendent de ce que l'autre partie lui propose. Si c'est quelque chose d'insensé ou de trop conséquent, il préfèrera avoir une punition plus forte et ne pas devoir s'humilier devant sa victime.
Le principe de la médiation est que chacun doit mettre de l'eau dans son vin.
"un tien vaut mieux que deux tu l'auras"

homme


[pas en ligne]


Binche
48 ans

Messages : 2
Voir ses messages
Posté :

C'est une arnaque qui vise a alléger les tribunaux c'est tout ce que c'est ... j'y ai été pour non présentation d'enfant pendant plus de 6 mois et bien le médiateur a tout juste trouver cela normal, mon ex ne me devais même pas des excuses et la décision pour ne pas etre renvoyé devant un tribunal était que l'on oubliais tout et on repartaient tous d'un bon pied !!! 1 mois plus tard elle recommencais et de nouveau médiation et de nouveau même résusltat pourtant j'ai porté a connaissance du médiateur les faits antérieurs. Hé bien celui ci m'a annoncé que cela était oublié et voila ...

Bref je ne peu aller en justice et mon ex s'en tire a bon compte a chaque fois ... très fâché très fâché très fâché

homme


[pas en ligne]


Master of masters
80 ans

Messages : 17858
Voir ses messages
Posté :

Rien ne t'obligeait à signer l'accord si tu estimais que la médiation ne te convenait pas.
Quand c'est signé, ben là effectivement c'est difficile de dire ensuite que la décision ne te plait pas.


[pas en ligne]


Messages : 51
Voir ses messages
Posté :

Ca ne sert absolument à rien de se constituer au pénal pour une non présentation d'enfant. Comme l'intérêt de l'enfant est en jeu, le parent lésé n'obtiendra rien. La ligne de mire c'est l'apaisement (en clair, le passage d'éponge). Si la non présentation est en cours, il faut aller au civil et demander une astreinte (500 euro par jours, ça calme). Si elle est passée, il faut aller à la section jeunesse et demander une réglementation plus stricte de la passation des enfants. Aller au pénal, c'est partir dans l'inconnu et l'aléatoire.
Après 6 enlèvements parentaux internationaux de mes deux fils, je n'ai jamais été au pénal. C'est inutile. Et quand bien même je gagne, je gagne quoi? envoyer la mère de mes gosses en prison (selon l'art. 432 du CP belge, le tarif c'est 10 ans fermes pour mon ex.). Je suis certains qu'ils apprécieraient ça à sa juste valeur, l'âge venu.

Quant à la médiation pénale en elle-même, je pense que c'est la solution qui devrait remplacer purement et simplement la peine. Jamais personne (sauf quelques pervers) se sont réparés d'un traumatisme ou d'un tort commis en faisant enfermé l'auteur de l'infraction. La médiation considère qu'il y a un litige à régler. Et qu'il y a deux parties, humaines, qui doivent être actrices de la situation et du règlement du litige. Aussi grave soit-il. C'est une démarche de responsabilité, dans laquelle l'état est partie prenante par le biais du parquet. Certes la victime reste une victime qui n'a rien demandé. Mais elle techniquement est seule responsable de la façon dont elle reçoit ce qui lui arrive. Elle n'a donc pas le choix sinon de prendre cette responsabilité en main. C'est de cette manière qu'elle peut se réparer. Pour ce qui concerne l'auteur de l'infraction, je suppose que sa responsabilité n'est pas a argumenté tant elle est évidente.

Un auteur en prison face à rien si ce n'est l'arbitraire et l'inhumanité des conditions de détentions ne se responsabilisera jamais (ou rarement). La victime seule face à son malheur, lâchée dans la nature, comment voulez-vous qu'elle se répare? Parce qu'on lui a donner un diplôme de victime? C'est humainement insuffisant.

Voilà mon modeste et radical avis.

Pages: 1






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 7



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.