Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> mutisme sélectif

Pages: [1]  [3]

femme


[pas en ligne]


Messages : 1393
Voir ses messages
Posté :

Bonsoir,

Mon fils vient d'avoir 10 ans et depuis qu'il va à l'école on nous a toujours dit qu'il était extrêmement timide et qu'il parlait très difficilement en classe, nous avons été consulté psy, pédopsy, neuropsy, sans succès.

Pourtant à la maison il parle très bien et beaucoup et aussi avec ses grands parents, mais pas avec les personnes qu'il ne connait pas beaucoup, là il se renferme tout à fait, ou même dans un magasin, là il parle tout bas.

Il est en enseignement spécialisé de type 8 car il est dyspraxique et il y travaille très bien mais bien sûr ne participe pas verbalement en classe, ce qui pose bien sûr problème.

J'ai très peur pour son avenir et j'aimerais savoir si quelqu'un connait de près ou de loin le "mutisme sélectif", je pense que mon fils pourrait en souffrir, quels en sont les symptômes exacts et comment détecter ce trouble et surtout qui peut t'on consulter?

D'avance merci pour vos réponses.


[pas en ligne]


Messages : 1869
Voir ses messages
Posté :

Bonjour Orchidée77,
nous avons été consulté psy, pédopsy, neuropsy, sans succès.

Que veux-tu dire par "sans succès" ?

Peut-être ton fils n'a-t-il pas encore rencontré le "psy" avec lequel il se sentira suffisamment en confiance ? Il faut parfois en "tester" plusieurs avant de trouver le bon.

Ton fils parle, mais, dans certaines circonstances, en présence de certaines personnes, il se tait.
Est-ce pour cause de timidité ? Pas forcément.

Je ne suis ni psy, ni médecin, mais je vais te dire ce que je pense.

Il ne doit pas être facile pour les personnes avec lesquelles ton fils se comporte tel que tu le décris d'être toujours patientes vis-à-vis de lui s'il ne répond jamais à leurs attentes.
Elles pourraient s'énerver, le punir, se désintéresser de lui, se moquer ...
Les enseignants, les petits copains, etc. sont parfois cruels (pas toujours sciemment).
Ce serait une véritable catastrophe. C'est pourquoi il me semble que tu devrais consulter d'autres médecins jusqu'à obtenir enfin une explication et qu'un traitement soit adapté. Il doit bien y avoir une explication à ce mutisme sélectif. Il parle à la maison, il parle avec ses grands-parents, mais, une fois loin du cocon, il se ferme.
Qu'a-t-il pu se passer au moment de son entrée à l'école ?
Aurait-il été agressé verbalement, mal accueilli, ... ?


As-tu essayé le petit truc de la marionnette comme objet médiateur ?

Un bon rééducateur pourrait, je crois, aider ton fils.

Bonne chance.
Bon jeudi.


femme


[pas en ligne]


Messages : 1393
Voir ses messages
Posté :

Un tout grand merci pour ta réponse Shouala sourire

c'est possible qu'il n'a malheureusement pas rencontré "la psy" qui lui convienne à lui, par contre il a été suivi chez une psychomotricienne pendant plus de 5 ans et ça lui a fait pas mal de bien mais plus pour sa dyspraxie que pour le fait d'oser parler aux autres.

En fait ce qui est bizarre c'est que les premières semaines de sa grande entrée à l'école à l'âge de 3 ans, il parlait aux autres, quand j'allais le chercher il criait même dans le rang et chantait avec les autres, c'est venu d'un seul coup plus d'un mois après...

Par contre le jeu de la marionnette ça non on ne l'a jamais fait, mais parfois des exercices avec nous comme interlocuteur pour essayer qu'au moins il réponde aux gens quand on lui parle.


[pas en ligne]


Messages : 1869
Voir ses messages
Posté :

Bonjour Orchidée,

"En fait ce qui est bizarre c'est que les premières semaines de sa grande entrée à l'école à l'âge de 3 ans, il parlait aux autres, quand j'allais le chercher il criait même dans le rang et chantait avec les autres, c'est venu d'un seul coup plus d'un mois après... "

C’est pour cette raison que je t’ai demandé s’il n’aurait-il été agressé verbalement, mal accueilli, ... ? Il suffit parfois de quelques mots, d’une attitude, de gestes, … qui l’auraient «marqués».
Ton fils n’est probablement pas bien dans sa peau.


"Par contre le jeu de la marionnette ça non on ne l'a jamais fait, mais parfois des exercices avec nous comme interlocuteur pour essayer qu'au moins il réponde aux gens quand on lui parle".

Tu as peut-être remarqué que certains enfants parlent à leur doudou, à leur chien, à leur chat.

Le jeu de la marionnette permet souvent de «débloquer» une situation.

L’adulte fait parler la marionnette, l’enfant lui répond.
L’objet «intermédiaire» peut être un nounours ou autre peluche, une poupée, …

Cela vaudrait sans doute la peine d’essayer avec une personne avec laquelle l’enfant a une bonne relation, en qui il a confiance.
Si toi ou ton entourage ne vous sentez pas capables de jouer ce rôle, peut-être faudrait-il chercher un(e) rééducateur qui établirait un lien avec ton fils et l’aiderait à «s’ouvrir».

Il ne faut jamais perdre l’espoir.

Bon vendredi.

femme


[pas en ligne]


Messages : 1393
Voir ses messages
Posté :

Bonjour Shouala,

non comme tu dis il n'est pas bien dans sa peau en étant aussi timide... et c'est bien normal.

En fait je lui ai demandé et me suis renseignée à son école à ce moment là mais tu sais mon fils parle beaucoup à la maison mais avait beaucoup de mal quand il était plus petit à dire ce qu'il ressentait au fond de lui et pourtant ce n'était pas faute d'essayer, je passais parfois une après-midi entière le week-end à lui parler et à essayer de comprendre ce qu'il se passait en lui. Quant à l'école, il a eu 2 institutrices on va dire un peu "spéciale" lui reprochant pas mal de choses et en le dénigrant devant lui à cause de sa dyspraxie parfois avec beaucoup de maladresse et je pense que ça lui a fait pas mal de torts....

Ce qui est positif c'est qu'en grandissant il peut se confier à moi et dire si il y a quelque chose qui s'est mal passé à l'école, mais là où il est il est vraiment bien encadré, le souci c'est cette peur de parler aux autres en classe ou à la récréation et c'est ça qui m'inquiète, mais si j'invite l'un ou l'autre copain ou copine à la maison, là il ose parler, il fait même le chef avec les autres.

Si bien sûr que nous nous sentons tout à fait capable de jouer ce rôle, le problème c'est que j'ai réellement besoin d'aide à savoir comment l'aider du mieux possible, ce que je fais ce sont des exercices en lui disant que par exemple je suis quelqu'un qu'il ne connait pas du tout, et je lui pose des questions et il y répond tout à fait bien, ça l'amuse même, mais comme tu me l'a conseillé je vais faire l'exercice avec un objet intermédiaire.

Merci Shouala.


femme


[pas en ligne]


Messages : 1393
Voir ses messages
Posté :

Merci pour ta réponse Criminel.

Avant il allait au sport, mais comme il n'aimait plus du tout, on ne l'a pas obligé à continuer, par contre tu as raison il a un manque de confiance en lui. Je pense l'inscrire à des cours de théâtre, ça peut l'aider à s'affirmer.

femme


[pas en ligne]


Messages : 1393
Voir ses messages
Posté :

oui ça doit être pas mal du tout sourire mais je pense qu'il n'est pas encore prêt pour de l'impro, peut être plus tard.

je l'espère Criminel, j'espère tellement que ça changera...


[pas en ligne]


Messages : 1869
Voir ses messages
Posté :

Bonjour,

@Criminel c'est peut-être dû à un manque de confiance de soi , peut-être pratiquer un sport qui permettrait plus de s'affirmer vis à vis des autres et donc avoir confiance en soi..?

Criminel, comme tu l'écris, ce petit garçon n’a pas confiance en lui, c’est clair, et il y a des raisons qu’il faudrait connaître avant de l’inscrire à un cours de théâtre ou à une activité sportive où il risque de se bloquer plus encore ne crois-tu pas ?


@Orchidée Merci pour ta réponse Criminel.

Avant il allait au sport, mais comme il n'aimait plus du tout, on ne l'a pas obligé à continuer, par contre tu as raison il a un manque de confiance en lui. Je pense l'inscrire à des cours de théâtre, ça peut l'aider à s'affirmer.

Orchidée, toi et l’entourage de ton fils lui faites-vous des remarques du genre : - Tu es timide. Ou, lorsqu’il refuse de parler hors de chez vous, dites-vous aux gens : - Il est timide.
D’après ce que tu écris, cela fait des années que tu dis à ton fils qu’il est timide (il a fini par s’en persuader sans doute), que tu insistes pour savoir ce qu’il ressent.
De plus, il a eu deux institutrices un peu «spéciales», lui reprochant pas mal de choses, le dénigrant etc.
Mais comment ne serait-il pas mal après avoir vécu cela ? Comme il doit souffrir !

N’as-tu pas réagi à ce moment-là ? Pourquoi ?

Il est probablement d’autant plus mal qu’il ressent votre inquiétude à son sujet.

Par ailleurs, il doit être perplexe puisque d’un côté vous aimeriez qu’il «change» et, dans cet espoir, vous l’avez inscrit au sport, vous pensez l’inscrire à un cours de théâtre, d’un autre, vous lui faites remarquer qu’il est timide, vous ne l’avez pas obligé à continuer le sport (ce que je comprends parce que tant que vous ne connaissez pas l’origine de son trouble, il sera mal dans un groupe). Que se passe-t-il dans sa tête ?
On me dit timide (c’est donc que le suis), on veut que je change (comment faire ?), on évite que je me trouve en situation de stress (pourquoi ??)
Il doit s’en poser des questions ce petit garçon.

J’espère que tu ne l’inscriras à un cours de théâtre que si lui-même le souhaite.
N’y a-t-il une activité qu’il apprécie particulièrement et grâce à laquelle il recevrait des félicitations, des encouragements, …
D’après tout ce que tu écris, il semble que ton fils soit, depuis des années, obsédé non pas par sa «timidité», mais par l’idée qu’il l’est.
As-tu déjà essayé de te mettre à sa place, d’imaginer ce qu’il ressent lorsqu’on lui assène des – Tu es timide ! ou qu’il entend qu’on dit de lui – Il est timide. Comme s’il avait une maladie.
Les parents font de leur mieux pour élever leur enfant, mais ne se rendent pas toujours de l’impact que peut avoir sur lui des mots qui semblent anodins, mais qui peuvent être source de souffrance et qui peuvent gâcher une vie (je parle par expérience).
Il me semble urgent qu’il rencontre un(e) bonne psychologue, qui mettra des mots sur sa souffrance, qui la reconnaîtra, et qui aidera ton fils à guérir.

Le fait que tu en parles sur le forum prouve que tu es, toi aussi, inquiète et que tu souhaites que ton fils s’épanouisse.

Qui persiste gagne ! Vous gagnerez !


Bonne fin de semaine.

femme


[pas en ligne]


Messages : 1393
Voir ses messages
Posté :

Bonsoir,

Quand je parlais de cours de théâtre c'est bien sûr pour plus tard, pour l'instant ça pourrait le bloquer encore plus, avant ça, je pense que nous allons aller consulter une(e) bonne psychologue avec qui mon fils se sentira en confiance.

Pourquoi on n'a pas réagit quand il était à l'école maternelle, simplement pas le simple fait que malgré tout il aimait son école et pleurait quand nous évoquions le fait de le mettre dans une autre école,il avait 2 copines qu'il aimait bien et avec qui il jouait à la récréation.

Oui c'est vrai Shouala, comme tous les parents nous commettons des erreurs, et nous disons devant lui qu'il est "timide" pour justifier le fait qu'il ne répond pas aux personnes qui lui posent des questions du genre, tu as quel âge ou en quelle classe es-tu et parfois maladroitement les personnes nous demandent devant lui: tient pourquoi il ne répond pas!
Je suis moi même passée par une période de mon enfance ou j'étais extrêmement timide et c'est vrai que ce type de question me bloquait encore plus, mais que dire aux gens que l'on ne connait pas beaucoup, c'est super gênant pour lui, je t'avoue que je ne sais pas comment réagir dans ce cas.

Oui bien sûr le principal c'est que mon fils se sente bien dans sa peau et s'épanouisse et j'espère qu'on gagnera.


[pas en ligne]


Messages : 1869
Voir ses messages
Posté :

@Orchidée Je suis moi même passée par une période de mon enfance ou j'étais extrêmement timide et c'est vrai que ce type de question me bloquait encore plus, mais que dire aux gens que l'on ne connait pas beaucoup, c'est super gênant pour lui, je t'avoue que je ne sais pas comment réagir dans ce cas.

Que dire aux gens ? Rien. Lorsque les gens posent une question à ton fils, je pense qu’il ne faut pas répondre à sa place ni le forcer de répondre. Tant pis pour les gens !
Ton petit garçon est bien élevé, mais il a un problème de communication. Et alors ?
Les gens n’ont pas besoin qu’on le leur dise, surtout en sa présence.
Personnellement, je ne supporte pas, lorsque je m’adresse à quelqu’un, qu’une autre personne réponde à sa place, pas plus que je ne supporte que quelqu’un réponde à la mienne.

Ton fils ne répond pas, tant pis. Toi, tu sais qu’il est mal dans sa peau. Insister sur le fait qu’il est timide le rend encore plus mal à l’aise.
Et si les gens faisaient preuve d’empathie de temps en temps ???? Tout le monde s’en porterait bien mieux. Pourquoi parce qu’il s’agit d’un enfant exigerait-on qu’il réponde à tout le monde, aux gens qu’il ne connaît pas beaucoup … ?
Il m’arrive, comme à bien d’autres, de poser une question à un enfant, du genre – Es-tu allé à l’école aujourd’hui ? et que ce soit la mère (ou la grand-mère. Bizarre, ce sont les femmes en général qui font cela) qui réponde – Ah ! Oui il est allé à l’école et patati et patata.
Ou – Non, il était malade. Il est resté à la maison. Il a regardé les Aristochats.
Autre exemple (il y en a tant !) – Ah ! C’est ton anniversaire aujourd’hui. Quel âge as-tu ? et, rebelote, il n’a même pas le temps de répondre, bien que tout son visage exprime son bonheur d’être pris en considération, que la mère (ou la grand-mère) répond à sa place.
[censuré, motif : message insultant] à la fin !
Pourquoi le priver de son plaisir ?
De temps en temps, il faut se rappeler nos souffrances d’enfant et se mettre à la place de ces petits bouts qui ne peuvent pas encore exprimer la leur.

Orchidée, je ne te juge pas n’est-ce pas, je réponds juste à ta question.
Les "souffrances" de l'enfance, je connais.
Et je suis mère, moi aussi, j’ai fait de mon mieux, avec plein d’erreurs, mais on ne peut pas revenir en arrière donc, si mes réponses, mes suggestions, peuvent t’aider, j’en serai ravie.

Bon dimanche.

Pages: [1]  [3]






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 10



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.