Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> précarités diverses

Pages: 1


[pas en ligne]


42 ans

Messages : 5
Voir ses messages
Posté :

bonjour
je me sens paumée. Je croyais que j'étais quelqu'un de bien parce que j'avais de belles valeurs(honnêteté, franchise, générosité, gentillesse,..) mais maintenant je crois que je suis réellement paumée et ça me fait peur, je ne sais pas par où commencer pour m'en sortir...Terminé des études en 1998, graduat en communication.Bcp problèmes psycho(timide, anxieuse, aucune confiance en moi depuis enfance) A cause de ça plein de problèmes: jamais trouvé travail, renoncer à un 2ème enfant(j'ai une fille de 10 ans),problèmes couple, isolement social, économique, dépressions,2 hospitalisations. Je suis en incapacité de travail depuis 2004. Depuis un an je suis sortie définitivement de mes années dépressives, je fais chaque jour des efforts . Je suis restructurée et maintenant que je veux retrouver une vie normale il me semble que j'ai une montagne à escalader.Jamais je n'aurais cru vivre de telles difficultés car j'ai bien réussi mes humanités, mon graduat+-, j'avais encore resuivit formations informatiques . Résultat de ma vie aujourd'hui: je suis nulle part, comment m'en sortir, par où commencer, trop de choses à résoudre, HELP...


[pas en ligne]


chicago

Messages : 23
Voir ses messages
Posté :

chère madame,
pourriez-vous prendre un problème à la fois.Peut-être, un pas après l'autre.
Quel est la chose a résoudre la plus importante pour vous aujourd'hui?
En effet, la montagne est énorme, mais talus par talus, vous y arriverez.

femme


[pas en ligne]


60 ans

Messages : 949
Voir ses messages
Posté :

bonjour,

en sortant d'une dépression, qui est une véritable fange, vous avez fait le plus dur.... Et vous trouvez que vous n'êtes nulle part ?

Voir la vie comme une montagne à franchir, c'est une vision parasite qui reste de votre dépression, ca va partir.

Sortir d'une mauvaise passe, c'est très difficile.

Vous avez de bonnes cartes en main, diplômes formations etc.... Ca veut quand même dire que vous savez faire et vous tenir à des choses. Voyez aussi les cordes que vous avez à votre arc.

J'ignore par où il faut commencer. Je sais qu'il faut continuer à vivre. Faire des choses, bouger.
Que voulez-vous faire ? trouver du travail ? Cherchez-en, même si vous n'en trouvez pas de suite. C'est important d'avoir un travail rémunéré, je sais, mais c'est important aussi d'en chercher de bouger, de rester dans le mouvement.

Personne ne vous demande d'escalader une montagne. Promenez-vous au pied de la montagne. Vous la grimperez sans vous en apercevoir.
Vous allez progresser, mais vous ne le verrai pas vous même tout de suite.
Un jour on se trouve mal, on ne sait pas trop comment cela est arrivé. De même, un jour on se trouve mieux sans savoir au juste comment on a fait.

Oui, en fait, on prépare ses difficultés un peu à la fois, et son bonheur aussi. Et on ne s'en aperçoit pas tout de suite.
Ne vous inquiètez pas. Vivez ce que vous avez à vivre.

Quand on a fait une dépression ou une autre maladie. Ca reste une fragilité. Non pas que vous devez refaire une dépression. Loin de là. Mais occupez-vous de vous.
Enfin, c'est ainsi que je pense pour moi même. Je n'ai pas honte d'avoir des fragilités.







[pas en ligne]


Pas de violences c est les vac
37 ans

Messages : 34128
Voir ses messages
Posté :

classer ses priorites

oser parler aux proches de ce qui va pas

changer de lunettes ou de miroir lorsque vous vous regardez.

prendre le temps au temps

si la montagne est là, trois possibilite l'escalader a son rythme
la contourner
ou creuser à travers

pas se la fixer et se dire jamais mais oser et y arriver a son rythme

Pages: 1






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 8



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.