Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Se preparer au second suicide de son enfant ???

Pages: [1] 


[pas en ligne]


Bruxelles

Messages : 22
Voir ses messages
Posté :

Bonjour,

Je cherche un groupe de discussion en tant que parent d'une jeune femme qui a raté son suicide, elle restera paraplégique, elle est "borderline" et reste suicidaire.

Personne n'a vu venir son acte, ni elle même. Elle a déjà refait des T.S. depuis son suicide raté.

Selon les psy consultés, elle va probablement récidiver, et, aussi fou que cela puisse paraître, je dois m'y préparer.

Se préparer pour le futur suicide de son enfant (adulte) est un chemin que je n'imaginais même pas et dont j'ignore tout.

Quelqu'un(e) est-il(elle) dans une situation similaire ?
Connaîtriez vous d'autres personnes dans ce cas ?

Mes recherches sur le Web et pour ce genre de question précise ne donnent rien de probant.

Merci de toute information utile en ce sens.

Tout conseil est également très bienvenu.

Bien à tous, et merci !
--
Flupke


[pas en ligne]


Respire le jour qui est !

Messages : 9477
Voir ses messages
Posté :

Ton désarroi doit être bien difficile à gérer . Fais confiance à la Vie et continue de vivre avec cette personne chaque instant présent profondément .
courage ..cœur


[pas en ligne]


Pas de violences c est les vac
37 ans

Messages : 34128
Voir ses messages
Posté :

http://www.la-croix.com/parents-enfants/article/index.jsp?docId=2209411&rubId=24298

http://www.asblux.org/dclic/suicide/bibliographie.html


[pas en ligne]


Pas de violences c est les vac
37 ans

Messages : 34128
Voir ses messages
Posté :

http://www.drogue-danger-debat.org/page_det.php?id=169&theme=divers&motcle2=enfant


[pas en ligne]


Bruxelles

Messages : 22
Voir ses messages
Posté :

Jraf :
Ton désarroi doit être bien difficile à gérer . Fais confiance à la Vie et continue de vivre avec cette personne chaque instant présent profondément .
courage ..cœur


Merci Jraf pour ton encouragement... sourire

J'ai l'habitude de faire toujours confiance en la Vie que j'aime passionnément, mais j'éprouve tout de même le besoin d'en parler avec des gens qui sont dans la situation ou l'ont été.

Vivre l'instant est aussi dans mes habitudes, enfin de plus en plus avec l'âge, et là je me sens vivre à 1000 à l'heure chaque instant, j'apprécie malgré l'inégalité du combat.

Merci de me le rappeler, ça fait toujours du bien...

Merci à toi, à bientôt... clien d´œil
--
Flupke.


[pas en ligne]


Bruxelles

Messages : 22
Voir ses messages
Posté :

fredericp :
http://www.drogue-danger-debat.org/page_det.php?id=169&theme=divers&motcle2=enfant


Bonjour fredericp,

Merci pour les liens, toujours utiles ! clien d´œil

Le premier des trois donne de l'information à propos du suicide, je m'en inspirerai certainement bien que j'ai déjà épluché la question dans une certaine mesure.

Le second donne accès à une impressionnante bibliographie, j'ai repéré l'un ou l'autre titre intéressant, à suivre également... sourire

Le troisième semble intéressant mais cela se passe à Paris et je suis en Belgique (Bruxelles). Et si je veux en savoir plus je dois payer pour une documentation dont je ne sais rien à l'avance (pas d'accès à l'exemple gratuit...). Je conserve le lien pour un éventuel relais en Belgique, je leur demanderai.

J'aurais dû être plus clair et demander un groupe de discussion sur la situation de parents dans mon cas. Je m'explique : en gros on ne sait pas faire grand chose pour ma fille, le terrain est miné et on peut s'attendre à tout.

Ma recherche est pour moi cette fois, alors que je ne cesse de chercher pour elle, et j'ai confiance malgré le pronostic des psy, je pense qu'on peut y arriver et la sauver de son mauvais trip. Je suis plutôt optimiste que l'inverse, et j'ai une énergie hors du commun, quand je m'accroche à un but je ne le lâche plus, jusqu'au bout.

Mais je sens que j'ai besoin de parler de tout cela avec des personnes dans la même situation, et c'est cela que je ne trouve pas. J'ai l'intention d'ouvrir un groupe sur Yahoo pour cette question car je n'en ai pas trouvé.

Et si possible j'aimerais rencontrer des parents dans la situation, car je crois qu'ensemble on peut se renforcer, grouper nos efforts et recherches, partager plein de choses que même les meilleurs psy ne peuvent connaître sans être dans ce cas.

Voilà mieux expliqué ma demande, navré de ne pas avoir été très clair sur le coup, mais je suis passablement désorienté bien que je fonctionne normalement pour d'autres obligations et activités.

Encore merci des liens précieux, et au plaisir de te lire, à bientôt... clien d´œil
--
Flupke.


[pas en ligne]


Bon jour !

Messages : 29263
Voir ses messages
Posté :

Bonjour, Flupke,
Merci de revenir sur ce message nous donner le lien sur Yahoo, quand le groupe sera ouvert. Je m'abonne à la discussion afin de ne pas le rater.
Courage !

femme


[pas en ligne]


Messages : 11040
Voir ses messages
Posté :

Flupke :
Bonjour,

Je cherche un groupe de discussion en tant que parent d'une jeune femme qui a raté son suicide, elle restera paraplégique, elle est "borderline" et reste suicidaire.

Personne n'a vu venir son acte, ni elle même. Elle a déjà refait des T.S. depuis son suicide raté.

Selon les psy consultés, elle va probablement récidiver, et, aussi fou que cela puisse paraître, je dois m'y préparer.



Bonjour Flupke,

Votre fille est-elle devenue paraplégique à la suite de sa tentative de suicide ?

Est-elle prise en charge actuellement ? est-elle hospitalisée, est -elle suivie individuellement ?

Une tentative de suicide n'est pas une fatalité, il y a des personnes qui, après un long travail sur eux-même voient un jour une porte de sortie.

Le handicap qu'elle vit est évidemment source de découragement supplémentaire et sans doute a-t-elle besoin d'être entendue et accompagnée dans ce rejet de la vie qu'elle exprime.

Mais au delà, qu'est ce qu'elle aime votre fille, qu'est ce qui l'intéresse ?

Aime-t-elle lire, faire de la peinture, du théatre ? qu'elle était la profession dont elle rêvait ?

Etait-elle suicidaire face à une rupture amoureuse ?

Etre diagnostiquée bordeline veut dire que la personne a un peu plus difficile que d'autre de faire face à des problèmes affectifs et/ou social. Des médicaments peuvent atténuer les envies suicidaires et dépressives.

Il ne faut néanmoins pas s'arrêter à un diagnostic. Une vie avec ses hauts et ses bas est possible pour votre fille, il faudra qu'elle puisse s'en rendre compte. C'est vraiment réalisable.

Qu'elle n'hésite pas à être entourée d'une équipe psy compétente en suivi ambulatoire ou même en groupe via un centre de jour.

Bon courage à toutes les deux.



homme


[pas en ligne]


Hout-si-Plout

Messages : 26721
Voir ses messages
Posté :

Bonjour Fulpke

Un excellent site qui permet de mieux comprendre la psychologie du "borderline"
http://www.aapel.org/bdp/borderline.html#test
http://www.aapel.org/bdp/BLtroublespers.html#borderline




[pas en ligne]


Pas de violences c est les vac
37 ans

Messages : 34128
Voir ses messages
Posté :

bsr flupke

j'avais bien compris la question mais ne trouvant rien de concret via google, je me suis dit en attendant que certains liens pourraient etre utiles pour t'aider en attendant de trouver ce fameux groupe de discution

Pages: [1] 






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 1
Invités en ligne: 7


Actuellement en ligne :
Rosignol

Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.