Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> Textes à lire pour dire au revoir et remercier

Pages: [1] [2]  [4]

femme


[pas en ligne]


Une garce au soleil

Messages : 10612
Voir ses messages
Posté :

bisou

homme


[pas en ligne]


32 ans

Messages : 61
Voir ses messages
Posté :

Il y'a un poème anglais magnifique, celui du film "Four Weddings and a Funeral" écrit par Wystan Hugh Auden.

Voici la traduction:

Arrêter les pendules, couper le téléphone,
Empêcher le chien d'aboyer pour l'os que je lui donne,
Faire taire les pianos et les roulements de tambour
Sortir le cercueil avant la fin du jour.

Que les avions qui hurlent au dehors
Dessinent ces trois mots Il Est Mort,
Nouer des voiles noirs aux colonnes des édifices
Ganter de noir les mains des agents de police

Il était mon Nord, mon Sud, mon Est, mon Ouest,
Ma semaine de travail, mon dimanche de sieste,
Mon midi, mon minuit, ma parole, ma chanson.
Je croyais que l'amour jamais ne finirait : j'avais tort.

Que les étoiles se retirent, qu'on les balaye
Démonter la lune et le soleil
Vider l'océan, arracher les forêts
Car rien de bon ne peut advenir désormais.


[pas en ligne]


35 ans

Messages : 18716
Voir ses messages
Posté :

ça m'a fait plaisir Lilas009
J'suis contente que tu puisses sourire aux travers des textes ... bisou

femme


[pas en ligne]


Bruxelles
82 ans

Messages : 992
Voir ses messages
Posté :

FESTIVAL DE LA POESIE FRANcAISE




Jeu de mots

A ma mère

POUR LILA009





Quels sont ces gens
Qui comptent
Leurs syllabes
Et coupent les mots
En pieds
Pour faire plus beau ?
Piet bot ?

Devant ce ces crimes
Mesidées fuient au galop
O^Cupidon
O raison
Funesste oraison

Idées poinçonnées par l’horloge rythmique
ma pensée dit
Non ! à la rime pénitentière
Non ! à la rime galère
Non ! au génocide d’idées
Elle RECLAME droit de Cité

Devant l’Inquisition
Des Beaux Esprits
Le poète comaraît
Inquiet

La rime en bataille
Il craint le fouet mais
Sur une page
Blanche
S’étale sa…rébellion
Et, en boustrophédon
Oh ho
Nous lisons
JE NE SUIS PAS UN FABLIAU
JE NE M APPELLE PAS BOILEAU
Je suis pooète du dimanche j’aime jouer avec les mots les faire rouler hors des enclos
Il connaît ce pooète
La vigueur des « maux »
Il en sait toutes les nuances
Pourtant frôlant
L’impertinence
Il clame toujours
Plus haut

Je ne suis pas un fabliau je ne m’appelle pas Boileau
Je suis poooète du dimanche j’aime jouer ave c les mots
Les faire rouler hors des enclos

Il y a les mots discours
Que l’on n’emploie pas tous les jours
Drôlichons, abscons

Les mots « faubourg »
Les mots tendres
Qu’on aime entendre
Tous les jours

femme


[pas en ligne]


Messages : 16027
Voir ses messages
Posté :

@mxpxbe

c'est triste comme texte... triste rien de bon ne peut advenir désormais

femme


[pas en ligne]


simply the pest..

Messages : 39442
Voir ses messages
Posté :

Perso j'avoue ne pas comprendre grand chose..rouge

Mon mari adorait écrire des poèmes, il râlait souvent et me disait..tu n'as aucune sensibilité..
Ben si, mais pas sur des mots!

femme


[pas en ligne]


Bruxelles
82 ans

Messages : 992
Voir ses messages
Posté :

l'an passé à ma sortie d'hosto il était entendu que j'étais à quelques mètres du ciel et....hier c'est mon psy qui meurt. Nous nous connaissions depuis 52 ans et j'ai l'impression de perdre un membre de ma famille même plus tant la relation psy est profonde, unique, intime Je n'arrête pas de pleurer. J'attends son coup de fil je cherche son nom dans ma messagerie Il me semble entendre sa voix mais rien de rien ce sera un long silence définitif

Pages: [1] [2]  [4]






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 16



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.