Aidonoo.be, le forum d'entraide et de convivialité de Sweeli, site grand public du guidesocial

> violence à l'école

Pages: [1]  [3]

femme


[pas en ligne]


Wanze
49 ans

Messages : 7
Voir ses messages
Posté :

Bonsoir, mon fils de 14 ans se fait battre depuis des mois à l'école et il n'a pas osé parler avant la semaine dernière. L'école ne bouge pas car ils disent que pas facile à cause des examens. Mon fils part tout les jours à l'école avec la peur au ventre. Je ne sais pas se que je peux faire pour l'aider. j'essaye de le rassurer et je lui parle beaucoup mais comme l'école ne fait rien! Ces résultats scolaires jusque là bon son maintenant mauvais et pourtant il étudie mais ne parvient pas à se concentrer


[pas en ligne]


Ce pseudo ne DOIT rien écrire

Messages : 10971
Voir ses messages
Posté :

Chaque école a un CPMS attribué. Pourquoi ne pas contacter celui de l'établissement afin qu'il puisse prendre en charge les difficultés de votre enfant?
De plus, qu'en dit la direction de l'école? Les avez-vous contacté?

Ne vous focalisez pas sur les résultats en chte de votre fils, c'est la manifestation de son mal-être. Difficile de se rassurer, de retrouver l'estime de soi tout en étudiant.
Si cette situation devait perdurer, j'envisagerais un changement d'établissement scolaire afin qu'en septembre, il puisse redémarrer sans l'étiquette et sans la peur au ventre que la reprise scolaire soit synonyme de la reprise de ses souffrances!

Aidez-le à verbaliser. Soutenez-le. Un psy peut l'aider, n'hésitez pas à le faire soutenir surtout à cet âge où l'estime de soi, la confiance,... se construisent!

Courage à tous les deux.

femme


[pas en ligne]


Wanze
49 ans

Messages : 7
Voir ses messages
Posté :

Merci Chrissie. Mon fils à déjà été vu par le CPMS mais ils disent que c'est la fin de l'année et qu'ils savent rien faire. L'école est prévenue mais comme le CPMS ils se retranchent derrière les examens. Ils disent qu'ils vont en parler au conseil de classe. Je souhaite juste que les parents soient prévenu pour que cela s'arrête. Moi je ne regarde pas ces résultats car je veux d'abord l'aider lui, mais il a l'impression d'être puni sur toute la ligne.Il est certain aussi que l'année prochaine il change d'école. Encore merci pour les encouragements. Heureusement nous sommes un famille unie mon époux et son frère sont très triste aussi


[pas en ligne]


Ce pseudo ne DOIT rien écrire

Messages : 10971
Voir ses messages
Posté :

Se retrancher derrière cette période d'examens est honteux... examens ou pas, surtout en secondaire, la direction doit prendre des mesures afin que des violences physiques ou morales ne se produisent pas au sein de son établissement!
Sachez que vous pouvez demander les arrêtés du conseil de classe concerannt notre fils lors de la réunion de parents à la remise du bulletin de juin.
Le conseil de classe n'est pas souverain et il existe de nombreux recours.

C'est toutefois, il me semble, une excellente idée de changer votre enfant d'établissement scolaire et de prévenir (en catiminis) la direction de la nouvelle école lors de l'inscription de la situation de souffrance de votre enfant. Ceci afin qu'elle soit attentive à son intégration, à son bien-être et à son épanouissement... ce qui est une des missions de l'école.

Soutenez votre enfant. Il n'est pas puni, loin de là... il est abandonné par des adultes qui ont fait de leur métier d'accompagner les jeunes à grandir, une honte. Mais c'est ainsi le monde des adultes, il y a peu de places pour les sentiments, malheureusement...

Soutenez votre enfant en lui disant qu'il reste peu de jours avant qu'il ne retrouve le sourire... et si pendant ces derniers jours, il ne veut pas se rendre en classe (au diable les examens!), faites établir un certificat médical par votre médecin de famille.

Soutenez votre enfant tout au long des grandes vacances... et profitez-en bien tous ensemble dans la sérénité, dans un futur plus doux pour vous tous.

P.S. Ne négligez pas votre propre souffrance ni celle de votre époux ni de votre second fils. En parler ensemble, mettre en mots... vous libérera tous et vous aidera à vous grandir et à tisser desliens plus solides encore. La parole est libératrice... usez-en, abusez-en.

Bon courage à vous quatre... et bonnes vacances dans le sourire.

femme


[pas en ligne]


Wanze
49 ans

Messages : 7
Voir ses messages
Posté :

Voilà mn fils vient de rater son année. Il ne veut plus sortir de la maison, a coupé son portable et ne trouve pas normal qu'un bon élève double à cause d'une bande de brut. Nous avons introduit un recours à l'école mais maintenant nous devons attendre. J'espère qu'il vont lui laisser sa chance comme ça il pourra se reconstruire.

homme


[pas en ligne]


Chez Dupuis
55 ans

Messages : 15347
Voir ses messages
Posté :

Caterine,

Ce que je vais dire va faire hurler les bien-pensants, mais invitez votre fils à suivre des cours de self-défense pendant les vacances. Ce n'est pas une blague.

L'effet sera double : il va reprendre confiance en lui (par rapport à la peur au ventre dont vous parlez) et il sera capable de se défendre face à ses agresseurs. Une fois que ces crétins auront compris qu'ils ne peuvent plus s'attaquer à lui en toute impunité, il aura la paix.

Faire intervenir l'autorité, c'est bien joli, mais dans la pratique, ils peuvent l'attendre n'importe où derrière un coin de rue et cela ne fera que déplacer le problème.

Mon filleul a subi la même chose, jusqu'au jour où son agresseur s'est retrouvé au sol, le bras tordu, sans pouvoir bouger. Dès ce moment, plus personne n'a osé l'importuner.

homme


[pas en ligne]


Hout-si-Plout

Messages : 26721
Voir ses messages
Posté :

Faire hurler les bien-pensants? Certainement pas clien d´œil
Si la force est le seul langage qui est compris, la self-défense peut être en effet une solution. Qui améliorera aussi sa confiance en lui.

Mais il me semble que Caterine va changer son fils d'école: sans doute l'urgence de cette solution est moins grande, et réussir cette année devrait être son premier souci.


[pas en ligne]


Respire le jour qui est !

Messages : 9477
Voir ses messages
Posté :

Brolskoff :
Faire hurler les bien-pensants? Certainement pas clien d´œil
Si la force est le seul langage qui est compris, la self-défense peut être en effet une solution. Qui améliorera aussi sa confiance en lui.

Mais il me semble que Caterine va changer son fils d'école: sans doute l'urgence de cette solution est moins grande, et réussir cette année devrait être son premier souci.

Self défense et réussir l'année peuvent me semble -t-il très bien se combiner ...le self défence peut être entrepris sous l'angle du défoulement , du loisir ..ce qui ne peut que me semble-t-il apporter à votre fils d'autres relations plus positives et d'autres amitiés en élargissant en plus son cercle relationnel .
Beaucoup de changements dans lesquels encouragements et soutien familiaux auront me semble-t-il plus d'impact que surprotection ...
....? sourire

femme


[pas en ligne]


Messages : 6304
Voir ses messages
Posté :

Gaston :
Caterine,

Ce que je vais dire va faire hurler les bien-pensants, mais invitez votre fils à suivre des cours de self-défense pendant les vacances. Ce n'est pas une blague.

L'effet sera double : il va reprendre confiance en lui (par rapport à la peur au ventre dont vous parlez) et il sera capable de se défendre face à ses agresseurs. Une fois que ces crétins auront compris qu'ils ne peuvent plus s'attaquer à lui en toute impunité, il aura la paix.

Faire intervenir l'autorité, c'est bien joli, mais dans la pratique, ils peuvent l'attendre n'importe où derrière un coin de rue et cela ne fera que déplacer le problème.

Mon filleul a subi la même chose, jusqu'au jour où son agresseur s'est retrouvé au sol, le bras tordu, sans pouvoir bouger. Dès ce moment, plus personne n'a osé l'importuner.



j avais inscrit mon 2ème au judo pr les même raisons...le problème c était qu il refusait de s en servir en dehors du tatami

femme


[pas en ligne]


Messages : 6304
Voir ses messages
Posté :

Caterine :
Merci Chrissie. Mon fils à déjà été vu par le CPMS mais ils disent que c'est la fin de l'année et qu'ils savent rien faire. L'école est prévenue mais comme le CPMS ils se retranchent derrière les examens. Ils disent qu'ils vont en parler au conseil de classe. Je souhaite juste que les parents soient prévenu pour que cela s'arrête. Moi je ne regarde pas ces résultats car je veux d'abord l'aider lui, mais il a l'impression d'être puni sur toute la ligne.Il est certain aussi que l'année prochaine il change d'école. Encore merci pour les encouragements. Heureusement nous sommes un famille unie mon époux et son frère sont très triste aussi


bonjour
j ai rencontré pas mal de problèmes avec l école pr mon fils ainé mais d un autre ordre,la direction faisait la sourde oreille aussi

j ai alors procédé de cette manière,je t encourage à en faire de même:

-j ai d abord envoyé un simple courrier
-ensuite un recommandé...sans effet
-j ai envoyé la copie au cabinet Dupont ainsi qu a la ministre Fonck...l école s est faite tapée sur les doigts..mais a continué d une manière plus discrète...
-j ai donc repris contact avec le cabinet Dupond...là je peux te dire que les oreilles de la direction ont vachement chauffées,il a ordonne à la direction de me recevoir sur le champs,et je ne me suis pas laissée compter fleurette..la direction faisait mine d ignorer certains faits...je me suis donc appuiée sur le recommandé envoyé..et toc!

peut être pourrais tu essayer par ce moyen là aussi clien d´œil

Pages: [1]  [3]






• J'ai oublié mon mot de passe



Membres en ligne: 0
Invités en ligne: 12



Petites annonces sur Sweeli

 

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.